Vous êtes ici :

Quelle voiture électrique acheter en 2018 ?

Page 4Quelle voiture électrique acheter en 2018 ? 

Bonus écologique, prime de conversion et autres cadeaux de bienvenue...

Tous les véhicules à motorisation 100 % électrique achetés neufs bénéficient sans conditions d’un bonus écologique de 6 000 €. A cette somme, peut s’ajouter une prime de conversion de 2 500 € en cas de reprise d’une voiture diesel datant d’avant le 1er janvier 2001, voire, pour un foyer non imposable, d’avant le 1er janvier 2006, ou d’une voiture essence datant d’avant le 1er janvier 1997. De plus, les véhicules électriques achetés par des entreprises échappent à la taxe  annuelle sur les véhicules de sociétés (TVS). Enfin, plusieurs régions de France délivrent gratuitement la carte grise à un véhicule électrique, sans prélever la taxe de 42,60 € (en moyenne) par cheval fiscal.
 

N’oubliez pas la Wallbox !

Les constructeurs ont tiré eux-mêmes une balle dans les pneus de la voiture électrique en occultant pendant longtemps certains obstacles (prix des batteries) ou en mentant, au mieux par omission, sur la recharge des batteries. A les en croire, une voiture électrique se rechargeait sur n’importe quelle prise domestique : débranchez votre lampe de chevet, branchez votre voiture électrique, et le tour est joué ! En théorie, c’est vrai. Mais en un temps infini : 16 heures pour une Zoe, 21 heures pour une Leaf, plus d’une journée pour une Tesla. Et avec le risque, si l’installation n’est pas récente, de faire disjoncter toute la maison…

Renault fut le premier à l’avouer en 2013 lors du lancement de la Zoe : sauf si la municipalité a planté une borne publique sur votre trottoir, pas de voiture électrique sans borne murale Wallbox posée à domicile. Ainsi, la recharge est sûre, et bien plus courte que sur une prise domestique : environ 7 heures. Cette Wallbox a un coût : en moyenne 1 100 € entre achat et installation, un peu plus si le garage où dort la voiture électrique n’est pas attenant à la maison.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (6)
anonyme_360

Le tarif est faux pour la smart Forfour dans l'article et le tableau, les 6000 euros de bonus écologiques n'ont pas été retirés du prix, ça ferait plutot 18150 euros, d'après la fiche tarifaire du site du constructeur.

El Hierro

Pour l'instant les véhicules électriques sont promotionés au titre de la pollution CO2. Une fois le marché lancé, rien ne laisse à penser que nous n'aurons pas des taxes supplémentaires comme sait très bien le faire l'état: une TIKWe par exemple ( taxe intérieure sur le kwh électrique appliqué à l'automobile) car la production électrique pour recharger les bateries va coûter une fortune en équipements comme les bornes, le cablage des parkings...J'ai bien peur que cette incitation consumériste ne soit qu'un effet d'annonce marketing pour mieux drainer les affaires industrielles en utilisant la bonne concience de la population. La meilleure baisse de pollution que l'on peut avoir, c'est de ne pas en créer..Une TVA sur la non consommation ?

Benny86

Bonjour On se demande si vous, les journalistes, n'êtes pas là pour décourager les (futurs) utilisateurs de véhicule électrique ! Cela fait 2 ans que nous avons une Leaf que nous rechargeons à 80% au domicile sur une prise normale et cela se passe très bien (17.000 kms avec environ 100 kms d'autonomie - 200 euros pour 10.000 kms). La voiture électrique d'aujourd'hui est faite pour les petits parcours de tous les jours. Pour moi c'est une 2ème voiture dans le foyer, la 1ère étant essence ou diesel pour les longs parcours. J'ai même rencontré pendant un rallye électrique dans la Vienne des personnes dont c'était le seul véhicule et qui étaient très heureux de leur choix. Depuis le début, vous découragez les gens avec cette peur de tomber en panne. Ce n'est pas comme cela que nous allons sauver notre planète même s'il reste 2 problèmes importants pour l'électrique: le recyclage des batteries et les charges rapides (surcharge temporaire du réseau - bornes - affaiblissement des batteries). Certes, 21 heures de recharge pour la nouvelle Leaf c'est un peu long mais il suffit de la mettre en charge régulièrement comme on le fait déjà avec un smartphone. Plus nous aurons de voitures électriques, plus la recherche sur les batteries avancera. Les courses de e-formule 1 et autres courses automobiles sont là pour le prouver. Même Harley pense à créer des motos électriques: un peu fou non ! Cordialement

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la BMW i3
Recevez par e-mail toutes les infos de la Hyundai Ioniq
Recevez par e-mail toutes les infos de la Kia Soul
Recevez par e-mail toutes les infos de la Nissan Leaf
Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Zoe
Recevez par e-mail toutes les infos de la Smart Forfour
Recevez par e-mail toutes les infos de la Volkswagen Golf
Recevez par e-mail toutes les infos de la Volkswagen Up