Range Rover (2022). Notre avis à bord de la cinquième génération

voir les photos
Range Rover L460 2022 cinquième génération
Voici la cinquième génération du Range Rover, codée en interne L460. Elle sera commercialisée au printemps 2022.

Le Range Rover de cinquième génération (à partir de 122 600 €) fait sa révolution en toute discrétion. Contrairement à ses concurrents misant sur l'extravagance, il se fait le chantre de l'épure, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Serait-ce pour mieux nous surprendre ?

Le Range Rover, qui a inventé la recette du tout-terrain huppé en 1970, se renouvelle avec cette cinquième génération codée en interne L460 et dont la commercialisation est attendue pour le printemps 2022. Elle prendra la relève de l’actuel, nommé L405, qui fut lancé en 2012. Comme dit l’adage : on ne change pas une équipe qui gagne, on peaufine les réglages. Ce précepte se vérifie d’un point de vue cosmétique avec un format et des lignes qui ne sont pas bouleversés. On note néanmoins l'apparition de phares et feux affinés à travers une signature lumineuse plus high-tech.

Range Rover 2022 phare high-tech
Le design simplifié des phares du nouveau Range Rover adopte une technologie ultra-sophistiquée.

Ces derniers, parés d’un million de micromiroirs, sont capables d’identifier jusqu’à seize objets simultanément. Mais la surprise se situe davantage à l’arrière, où des feux verticaux et fins élargissent visuellement la poupe du Range Rover Mk5. Sur les ailes, des arêtes subtiles évoquent un peu  celles du nouveau Defender. La gamme gagne en harmonie et en charisme. L'ADN Land Rover n'a jamais été aussi fort.


 

Range Rover 5 : le roi de l’épure

Range Rover 2022 Mk5 version courte SWB short wheelbase
Jamais la notion de pavillon flottant n'avait eu autant de sens. Il s'agit ici de la version à empattement court (SWB) du nouveau Range Rover, dont le format est de 5,05 m.

Vous l’aurez compris, tout se joue dans le détail. Les poignées de porte sont désormais affleurantes. Un gimmick étrenné dans la famille Range Rover par le Velar, puis adopté par la seconde génération de l’Evoque. Pour les non-initiés, ce sera d’ailleurs le point de repère pour identifier ce nouveau Range Rover. Les vitres latérales sont dépourvues de lécheurs, 

Range Rover 2022 cinquième génération
Le traitement à l'horizontale de l'entrée d'air du bouclier avant évoque celui de la Porsche 911, une autre icône automobile à peine plus vieille que le Range originel.

comme sur le petit SUV urbain premium DS 3 Crossback. Enfin, la vitre de custode est d’un seul tenant, de la découpe de porte jusqu’à celle du hayon. Épuré, le dessin apporte beaucoup d’élégance et de prestance au roi des SUV, mais aussi un bénéfice aérodynamique concret. Le Range Rover cru 2022 revendique un Cx record de 0,30. Un sacré tour de force pour un modèle aussi encombrant.


Un Range Rover 100 % électrique en 2024 !

Range Rover 2022 version hybride plug-in
En 2023, deux versions hybrides plug-in viendront compléter la gamme. Baptisées P440e et P510e, elles disposeront d'une autonomie de 100 km en mode électrique. Puis, en 2024, le Range Rover fera le grand saut dans le 100 % électrique !

Conçu sur nouvelle plate-forme technique dite MLA (« Modular Longitudinal Architecture »), le Range Rover est paré pour une électrification totale. Cette version a été officiellement annoncée par Vincent Bolloré, le P-DG de Jaguar Land Rover, en février dernier. Elle coiffera la gamme à l’horizon 2024.

À LIRE. Jaguar Land Rover. Un plan d'électrification à deux vitesses annoncé

En attendant, le Range débutera classiquement sa carrière avec des moteurs thermiques à six cylindres en ligne diesel, ainsi qu’avec un V8 essence 4.4 l fort de 530 ch (P 530) crachant ses 259 g/km de CO2.

Gamme Range Rover 2022 sur le marché français

  • D250 moteur L6 diesel 3.0 l de 250 ch et 600 Nm
  • D350 moteur L6 diesel 3.0 l de 350 ch et 700 Nm
  • P530 moteur V8 essence 4.4 l de 530 ch et 750 Nm

En 2023, deux propositions hybrides rechargeables feront amende honorable. Baptisées P440e et P510e, elles bénéficieront d’un électromoteur de 105 kW et d’une batterie d’une capacité de 38,2 kWh homologuée pour 100 km d’autonomie en mode électrique.

En 2023, deux versions plug-in P440e et P510e pourront rouler 100 km en mode électrique.

Prudents, les dirigeants de la marque indiquent un rayon d’action réel de 80 km. Les commandes sont tout juste ouvertes sur le marché français, où les livraisons auront lieu au printemps 2022. La fourchette des prix du Range Rover 2022 sera comprise entre 122 600 et 173 700 €.

A LIRE. Prix et équipements de la cinquième génération


Moins d'écrans à l'avant 

Range Rover 2022 habitacle planche de bord
Pas de multiplication des écrans à bord du nouveau Range Rover. C'est même le contraire. Le nouveau en compte deux sur la planche de bord, l'actuel en totalisait trois.

À bord, le Range Rover reste un écrin de choix pour les écrans. Toutefois ces derniers ne se sont pas multipliés pour autant. Bien au contraire. D’une génération à l'autre, une dalle s’est fait la malle. Il n’en reste plus que deux.  La première, d’une diagonale de 13,7 pouces, fait face au conducteur. La seconde, tactile de 13,4 pouces, est posée élégamment sur la planche de bord. Sa vaste surface couvre finalement celle des deux écrans superposés de l’ancienne mouture. L'ergonomie y gagne beaucoup.

Range Rover 2022 habitacle terrain response
L'interface de climatisation du nouveau Range Rover reste réfractaire au tout-tactile et c'est tant mieux.

Juste en dessous, une interface physique a été conservée pour la climatisation, dont l'accès est direct, tandis que sur les contre-portes prennent place des commandes tactiles servant à actionner les éclairages d’ambiance et les stores latéraux à l’arrière. Une mise en scène semblable à celle des interfaces de table de nuit dans les chambres de certains hôtels de luxe.


Un sanctuaire de quiétude

Range Rover 2022 habitacle places arrière

L'accoudoir central est imposant, il se déploie électriquement.

Pour voyager dans un confort princier, tout les bruits parasites ont été gommés. Plus la moindre vibration issue du moteur et des pneumatiques ne vient troubler la quiétude de l'habitacle. Le miracle se produit au moyen d'une fréquence de 1 kHz diffusée par la paire de haut-parleurs dissimulée dans chaque appuie-tête. Elles font partie des trente-cinq enceintes haute fidélité tapissant l'intérieur du véhicule. Et pour la sécurité sanitaire des occupants du Range Rover, un purificateur d’air traquera sans répit les bactéries comme les virus. 
 

Le braquage, il en connaît un rayon !

Range Rover 2022 diamètre de braquage de 10,95 m
Le Range Rover est doté de quatre roues directrices. Les roues arrière peuvent pivoter de 7 degrés, ce qui réduit le diamètre de braquage à 10,95 m pour la version standard et à 11,54 m pour celle à empattement long.

Finalement dans ce cockpit où les assistants électroniques, de plus en plus nombreux, tendent vers la conduite autonome, la place du chauffeur n’est plus forcément la meilleure. Ce dernier est quant même bien aidé, lors des manœuvres, par les quatre roues directrices qui réduisent sensiblement le diamètre de braquage à 10,95 m. Il peut aussi compter sur une batterie de caméras offrant une vision à 360 degrés, qui gomment même le châssis et la carrosserie (voir photo ci-dessous) afin de savoir précisément où l'on pose ses roues. 

Range Rover 2022 habitacle planche de bord écran tactile
L'écran tactile ultra-réactif est tout simplement posé sur la planche de bord, cela donne un côté aérien au design. Un luxe minimaliste.
Range Rover 2022 habitacle places arrière siège indépendants
Entre les différents rangements et la partie avant escamotable, l'accoudoir central recèle un écran tactile de 11,4 pouces.

Taillées pour trois ou, mieux encore, pour deux passagers séparés par un accoudoir géant se déployant électriquement, les places arrière offrent un confort de première classe. Rien ne manque à l'appel. La table club vous rappellera sans doute celle qui se trouve à bord de votre jet privé.  

Range Rover 2022 Mk5 version longue LWB long wheelbase
Le Range Rover à empattement long (LWB pour « Long Wheel Base ») est caractérisé par une porte arrière et un empattement majorés de 20 cm. Il atteint 5,25 m.


 

Le Range Rover devient monospace ?

Range Rover 2022 habitacle places arrière configuration à 7 places
Le Range Rover aura attendu plus de cinquante ans avant de proposer une variante à sept places. Elle est uniquement livrable sur la version à empattement long.

Parfait avec quatre ou cinq passagers à son bord, le Range Rover s’appréciera dorénavant aussi à sept. Les familles nombreuses qui en auront les moyens seront acquises à sa cause. Proposée uniquement sur la version à empattement long, elle se distingue par une troisième rangée de sièges. N’attendez pas de vulgaires strapontins, il s’agit de véritables fauteuils s’escamotant électriquement en 8 secondes dans le plancher du coffre. Et, comme l’espace n’est pas compté, les jambes peuvent s’étirer sur 86,4 cm, tandis que les dossiers sont inclinés de 25 degrés (comme ceux du deuxième rang). De plus, pour offrir une bonne visibilité, les assises sont rehaussées de 4 cm.

Range Rover 2022 banquette amovible sur ridelle
Le Range Rover peut habiller sa ridelle d'une paire de sièges temporaires. Un équipement offert en série sur la finition First Edition.

Une autre configuration est aussi proposée avec deux assises temporaires à poser sur la ridelle du coffre. La solution idéale lors d’un pique-nique champêtre ou plus simplement d’une partie de pêche. Le set parfait pour aller titiller aussi bien le goujon que le Bentley Bentayga Fly Fishing by Mulliner ou son rival immédiat, le Rolls Royce Cullinan. Le hayon vous abritera de la pluie et diffusera de la musique juste au-dessus de votre tête via des haut-parleurs spécialement implantés dans la garniture intérieure du hayon. 


Bilan Range Rover 2022

Nouveau Range Rover cinquième génération
Le bandeau laqué de noir permet de rappeler la filiation avec les autres modèles de la gamme Range (Evoque, Velar et Range Sport), mais aussi d'abriter les clignotants à défilement.

À contre-courant du toujours plus, le nouveau Range Rover revient à l’essentiel sur le plan esthétique avec une épure formelle qui fait plaisir à voir. À bord, le porte-drapeau de la marque n’a pas cédé aux sirènes de la multiplication des écrans. Il offre le nec plus ultra d’une technologie qui sait rester à sa place et accélère sur l’hybridation rechargeable avant de franchir le pas de l’électrique en 2024. Enfin, s’il a pu un temps être agacé, outre-Atlantique notamment, par les BMW X7 et Mercedes GLS séduisant les familles nombreuses avec leurs sept places, le mastodonte est désormais en mesure de répliquer. Le Range Rover à sept places a même une longueur d'avance sur le Mercedes-Maybach GLS 600, plafonnant à quatre. Une configuration familiale qui sonnera le glas pour le Land Rover Discovery ?

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
defender91

Il pourrais m'en donner un, que je n'en voudrais pas....Land rover : une merde sans nom toujours en panne, un SAV lamentable....une seule expérience m'a suffit....a fuir! une voiture de bobos friqués...plus aucun rapport avec un bon DEF des années 90 avec un bon 300TDI.... Vive Toyota, qui lui sait fabriquer des voitures fiables et performantes en TT

Franckis

Ah, si j'étais riche !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Land-Rover Range Rover