Rapid Spaceback, la Skoda qui va à l'essentiel Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Rapid Spaceback, la Skoda qui va à l'essentiel

Skoda arrive sur le segment des compactes avec un modèle qui se positionne bien au cœur de la catégorie en taille et en motorisation. Habitacle vaste et prix serrés sont ses arguments, mais son style manque de caractère.

Publié le Mis à jour le

Uli_Sonntag


Maintenant que l'Octavia est clairement positionnée chez les familiales avec son gabarit étiré à 4,66 m, Skoda doit se renouveler chez les compactes. Pour cela, la Rapid est arrivée fin 2012, mais pas dans le bon format pour nous avec son long profil de tricorps (bien qu'elle possède un hayon).
 
Plus pertinent, voici le modèle Rapid Spaceback : sur base de Rapid, elle est plus courte de 18 cm pour s'inscrire au cœur de la catégorie avec ses 4,30 m. Le profil de la voiture gagne en équilibre avec le porte-à-faux arrière réduit, mais le design manque encore de piment pour attirer les regards.
Sauf à cocher le Pack Style, à prix raisonnable (770 €), qui comprend le grand toit vitré qui se prolonge sur le hayon, les rétroviseurs et les fonds de phares de couleur noire.



 
Facile à appréhender
Pas de fantaisie dans l'habitacle, mais malgré des habillages en plastiques durs la présentation est à l'avenant. Merci les inserts décoratifs et le nouveau volant qui font oublier l'intérieur trop triste de la Rapid à ses débuts(elle bénéficie aussi de ces améliorations).

Le plus remarquable à l'intérieur sont les nombreux rangements, une ergonomie facile à appréhender et la place réservée à l'arrière, digne de la catégorie supérieure.


L'équipement de série réunit la climatisation et l'ESP dès le premier niveau Active, mais c'est bien l'Ambition qui sera la plus appréciée : Bluetooth, quatre vitres électriques, accoudoir central à l'avant, volant cuir, jantes en alliage et régulateur de vitesse amélioreront l'ordinaire et faciliteront la revente.
 
Vive l'essence !
À 18 945 € avec le 1.2 TSI 85, voici une offre bon marché et la séduction se poursuit au volant. Silencieux et souple en ville, ce petit moteur turbo à injection directe ne jette pas l'éponge une fois sur la route.
Il y poursuit son effort avec une certaine aisance grâce au poids contenu de la voiture, à défaut d'offrir le brio constaté à l'étage supérieure (TSI 105, boîte 6, 755 € de plus).

Confort correct et comportement rassurant caractérisent alors la conduite, même si la Spaceback est loin des références de la catégorie (Peugeot 308 et Volkswagen Golf) en la matière. L'agrément de conduite se dégrade même avec le TDI, trop bruyant et dont le surpoids est mal absorbé par les suspensions qui perdent en confort.
 

La lecture du tarif redonne le sourire, avec un prix inférieur, en moyenne, de 2 500 € par rapport aux modèles français à motorisation comparable. L'absence de nouvelles technologies et la fabrication avec des pièces éprouvées ont permis à Skoda de serrer les prix. Mais pas de faire mieux que les coréens : une Kia cee'd est aussi agressive que la Rapid Spaceback en tarif.
 
Bilan. Pas de technologie envahissante, bon habitacle, prix compétitif : Skoda fait simple et vise juste. Mais sur ce segment très concurrentiel des compactes, la Spaceback peine à sortir du lot en style et elle rate son rendez-vous avec le diesel. Une bonne raison de passer à l'essence !
 

 
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
un pseudo libre Le 13/10/2013 - 19:43
Elles n'ont pas le même chassis justement ! La Golf 7 bénéficie de la nouvelle plateforme MQB alors que la Rapid est constituée du train avant d'une Polo IV (9N) et du train arrière d'une Octavia 1. Je suis très fan de Skoda mais là, faut pas pousser, mettre un chassis de 2002 dans une voiture de 2013....:-( . De plus elle n'a pas de moteur assez puissant, un 1.4 TSI 140 et un 1.8 TSI 180 auraient été de bon aloi...Dommage ! Mieux vaut prendre une Octavia 3 :-)
un pseudo libre Le 11/10/2013 - 09:49
Pas un mot la dessus! Comment peut on ignorer une véritable avancée technologique? probablement parce qu'elle n'a pas encore de véritable concurrence, ah Pensée unique quand tu tiens les journalistes!
un pseudo libre Le 10/10/2013 - 20:37
Je ne comprends pas comment deux produits du groupe VW ayant le même châssis, le même moteur, les mêmes suspensions n'ont pas le même comportement? Sauf à vouloir dire à tout prix que les allemandes sont meilleures mêmes si elles sortent du même moule que les Skoda ou Seat. D'ailleurs une certaines Exea est une Audi A4 avec juste quelques différences de carrosserie .... mais un prix réduit pour une qualité identique!
Voir tous les commentaires (7)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...

Guides d’achat