Rappel Mazda MX-30. Problème d'airbag passager pour le SUV électrique
habillage
banniere_haut

Rappel Mazda MX-30. Problème d'airbag passager pour le SUV électrique

Même si le MX-30 est encore rare sur nos routes, 775 exemplaires de ce SUV électrique Mazda doivent effectuer un 1er retour en atelier. Les coutures de leur airbag passager pourraient en effet manquer de solidité.

Par Johann Leblanc
Publié le

Commercialisé depuis la rentrée 2020 en France, le SUV électrique Mazda MX-3 connaît aujourd'hui son premier rappel officiel.

L’heure est aux premiers rappels officiels pour les nouveautés électriques des constructeurs japonais. Il y a quelques jours, nous apprenions que la citadine Honda rencontrait un souci d’affichage du témoin de non-port de la ceinture. Aujourd’hui, c’est le SUV Mazda MX-30, commercialisé depuis la rentrée 2020 en France, qui fait parler de lui, pour un possible problème d’airbag. Côté passager, ses coutures seraient en effet susceptibles de ne pas résister en cas de choc. La protection assurée pourrait alors devenir insuffisante. Pour y remédier, un remplacement intégral de l’airbag n’est toutefois pas nécessaire : seule la partie “sac gonflable” est changée.

 

775 exemplaires concernés en France

mazda mx-30 portes antagonistes
En France, 775 exemplaires sont concernés par cette campagne. Encore rare sur nos routes, le MX-30 se démarque notamment par ses portes arrière à ouverture antagoniste, façon coupé RX-8.
problème airbag passager mazda mx-30
En cas de choc, les coutures de l'airbag passager seraient susceptibles de ne pas résister. Un remplacement de la partie "sac gonflable" du dispositif est donc effectué.

En France, 775 exemplaires sont concernés par cette campagne. Ils ont tous été produits entre le 19 mai et le 24 novembre 2020. La durée de l’intervention n’a, elle, pas été communiquée. Mais comme il s’agit d’un rappel officiel touchant à la sécurité, elle sera effectuée gratuitement et le plus tôt possible, sans attendre une prochaine révision. Les propriétaires seront ainsi tous avertis par courrier recommandé. En cas de doute, Mazda vous propose toutefois un outil en ligne pour savoir instantanément si vous êtes concerné. Il vous suffira de renseigner le numéro d'identification (VIN) de votre véhicule.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours