Vous êtes ici :

Régis Malicet

Régis Malicet

Fondé en 1880 et concessionnaire Renault depuis 1920, Gueudet est le premier distributeur automobile multimarques des régions Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Ile-de-France et le troisième distributeur automobile français. Dirigé par Patrick et Jean-Claude Gueudet, le groupe distribue 25 000 véhicules dans 37 concessions et agences, ainsi que des poids lourds et des engins agricoles et de manutention. Gueudet emploie 1 800 personnes et vient de refondre entièrement son site Internet.

Comment percevez-vous le marché depuis le début de l'année et en cette époque de Mondial ?
Pour ce qui concerne la concession de Creil, dans un marché qui reculait de 13,4 % à la fin août, nous avons consolidé notre péné-tration de 2,51 points à 26,53 % de part de marché brut local (Creil, Nogent-sur-Oise, Saint-Maximin), ne reculant de ce fait, en volume, que de 4,3 %. La tendance est la même pour le groupe en ce qui concerne la marque Renault, avec toutefois des chiffres plus lissés, un recul du marché de 3,67 % et une stabilisation de la part de marché à + 0,06 %.

Le recul du marché est dû à la conjoncture économique générale qui ne porte pas à l'optimisme. Le début de 2002 nous laissait espérer une année conforme à 2001 mais depuis la mi-avril, nous avons ressenti un net fléchissement. Mai, avec ses ponts et jours fériés, n'a pas permis de redémarrage de l'activité. Le traditionnel attentisme lié aux élections à enjeu national a aussi pesé. Si l'on ajoute à cela une tendance boursière catastrophique et l'annonce de difficultés au sein d'entreprises réputées insubmersibles, tous les ingrédients pour une perte de confiance et de visibilité à moyens termes étaient réunis. Néanmoins, le maintien de la part de marché de Renault a, en partie, estompé l'incidence du recul. J'attribue cela notamment à la mise en place d'une politique commerciale plus agressive et plus réactive de la marque, conjuguée à une période d'accalmie des constructeurs étrangers en termes d'offres de produits.

Pensez-vous que le Mondial va doper vos ventes, et notamment en ce qui vous concerne, la très attendue Mégane II ?
Le Mondial est toujours un événement. Il semble que la fréquentation de l'édition de 2002 soit en hausse de 8 % par rapport à 2000 et c'est le salon le plus fréquenté au monde ! S'il est encore un peu trop tôt pour ressentir l'effet, cet événement est très bénéfique pour notre profession et sera un moteur pour nos affaires. La très forte fréquentation nous rassure sur l'engouement du public pour l'automobile. Les consommateurs marquent un intérêt croissant pour les notions de sécurité et de pollution alors que les véhicules intègrent dans ces domaines d'importants progrès. La Mégane II se situe dans un segment qui représente plus de 36 % du marché de Gueudet-Creil. Moderne, dotée d'équipements exceptionnels, déclinée dans les mois à venir comme une gamme, elle nous laisse entrevoir de belles perspectives commerciales. Elle est l'un des symboles de la nouvelle offre de véhicules que Renault va mettre sur le marché en cette fin d'année (nouvel Espace, nouveau Scénic, nouvelle Clio...) et qui va s'enrichir considérablement fin 2003, début 2004.

Gueudet vient de refondre son web. Quel bilan tirez-vous de la première version et qu'attendez-vous de la nouvelle ère de l'Internet ?
Gueudet a fait figure de pionnier sur le Web en créant son site en 1997. Après une "adolescence" turbulente et pleine d'espoirs prématurés, Internet prend dans l'esprit de ses utilisateurs, comme dans celui de ses exploitants, une dimension plus terre à terre et sans doute plus raisonnable et réaliste. C'est d'abord en tant que média d'information qu'il doit, à mon sens, donner toute sa mesure, faire connaître et apprécier les produits et les services. En tant que vecteur de contacts, Internet est indéniablement un canal de distribution potentiel mais la vente en ligne de véhicules ne me semble pas encore mûre. Partant de ce constat, le site Gueudet doit avoir pour objectif premier d'informer et d'accompagner le consommateur dans sa recherche de renseignements jusque dans les points de vente Gueudet. Il doit marquer ainsi la singularité de Gueudet par rapport aux autres acteurs de la distribution hexagonale.  Cette nouvelle relation client à travers Internet impose à l'encadrement commercial de maintenir une pression constante et d'exiger un suivi immédiat des demandes d'informations. La nouvelle version du site me semble répondre à cette stratégie, celle d'une "référence pour l'avenir", pour reprendre l'un de nos slogans.
Web : www.gueudet.com

Partager cet article
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
144 363 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !