Renault 4. Tout voir du nouveau concept-car hommage à la 4L !
habillage
banniere_haut

Renault 4. Tout voir du nouveau concept-car hommage à la 4L !

Sur le compte Instagram ablueprintincident, les images de synthèse lèvent le voile sur le concept 4L qui aurait pu être présenté en début d'année. Dans la foulée de la R5 électrique, le retour de la 4L, baptisé pour l'heure 4Ever, se précise et a été confirmé par Renault.

Publié le Mis à jour le

Au mois de janvier, Renault a fait le choix de présenter le concept R5 mais il a gardé sous le coude celui de la 4L, connue en interne sous le code 4Ever.

En janvier dernier, dans le cadre de sa Renaulution, le constructeur au losange en profitait pour dévoiler la Renault 5 Prototype, un concept-car annonçant une Renault 5 électrique de série attendue début 2024. C’était surtout le premier jalon d’une stratégie néo-rétro de Renault. Pour la petite histoire, le constructeur français avait un temps envisagé de présenter un concept de la future 4L qui célèbre ses 60 ans cette année. Les brevets de celle qui pourrait se nommer Renault 4Ever ayant fuité sur la Toile mi-mai, d’habiles modeleurs numériques ont pu s’emparer des lignes tendues de l’auto pour réaliser ces belles images de synthèse. 


La Renault 4Ever confirmée

Renault 4 Prototype 2021

Sur la vue de profil, la filiation avec la Renault 4 des années 1960 est manifeste. L'esprit crossover s'ajoute sans surcharge.

Ces vues en 3D émanent du compte Instagram ablueprintincident ; un terme employé dans l’imprimerie pour signifier un problème d’impression au bleu, un bleu pas régulier, non uniforme ou n’étant pas appliqué à toutes les parties du véhicule. Ce compte a été créé pour l’occasion puisqu'il ne recèle que des visuels du potentiel concept-car de la 4L. À moins qu'il ne s'agisse d'une fuite savamment organisée par Renault qui vient de confirmer le 30 juin le retour de la 4L en 2025 sous le nom de code 4Ever.

À LIRE. Renault eWays. Le Losange détaille sa stratégie sur l'électrique


R4 Prototype, R5 Prototype : même combat !

Renault 4 Prototype 2021 vue 3D
Robe bicolore pour la Renault 4 Prototype, qui dissocie son capot et son pavillon du reste de la carrosserie. Une personnalisation bienvenue sur un véhicule qui lorgne du côté des SUV et autres crossover.

La Renault 4 Prototype affiche une parenté certaine avec la Renault 5 Prototype. Normal, les deux véhicules feront plate-forme technique commune : la base CMF-B EV. Outre les jantes qui sont sensiblement les mêmes, au logo central près, les futures R4 et R5 verseront toutes deux dans la mode du SUV avec des passages de roue rapportés et des bas de caisse au look robuste. Singer l’univers des véhicules de loisir permet surtout de loger les batteries dans le plancher tout en réduisant visuellement les flancs de l’auto. Un subtil empilement de strates qui parvient à dynamiser le profil. Souci du détail, la calandre traitée à l’horizontale et, juste au-dessous, la courbure du capot évoquent clairement la 4L d’antan. C’est nettement moins le cas à l’arrière avec un bandeau lumineux horizontal soulignant la lunette, artifice cosmétique étirant les lignes afin de donner de l’assise au postérieur de l’auto. Tout le contraire en somme de la poupe de la Renault 4, dont la dominante était plutôt verticale afin de satisfaire sa vocation utilitaire.

Renault 5 Prototype 2021
La Renault 5 Prototype a été...
Renault 5 Prototype 2021
... présentée le 14 janvier 2021.

Oubliez également la plaque minéralogique carrée, centrée entre les feux. Place à un modèle standardisé horizontal descendu au niveau du bouclier, un élément que la R4 prototype mutualise avec la R5 prototype. Il n’y a pas de petites économies.

À LIRE. Renault. Une usine de batteries chinoises en France pour les R4 et R5


Un peu de Renault 3 et de R17 ?

Renault 3
La Renault 3, version dépouillée de la Renault 4, est reconnaissable à sa custode entièrement tôlée.
Renault 17
La Renault 17 est caractérisée par ses custodes à persiennes, qui apportent un côté sportif.

Enfin, le motif de custode de cette Renault 4 Prototype brouille les pistes. Si l’on considère un montant C plein, la référence verse alors du côté de la Renault 3, une déclinaison dépouillée de la 4L vendue entre 1961 et 1962. Tandis que, si l'on considère le contour en trapèze de ce motif strié, c’est alors la Renault 4 qui nous vient à l’esprit. Ces persiennes sont en tout cas très Renault, comme en témoigne le coupé R17. Dans tous les cas, on reste en famille et cela démontre la diversité des influences.

Sources : compte Instagram ablueprintincident

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Gaijin Le 30/07/2021 - 15:07
Très décevant. J'attendais autre chose qu'un Nième CrossOver SUV. Ce truc rapelle autant la R4 que les DS actuelles la vraie DS dont elle salissent la mémoire. Le plus décevant est l'absence d'originalité et de l'esprit originel de la R4. Je comprends bien que le marketing verse dans la facilité SUV, dont l'automobiliste standard, au sens volontairement péjoratif du terme raffole. Mais peut être un constructeur audacieux pourrait -il proposer une auto légère, logeable, fonctionnelle, sympathique, souriante, denuée d'agressivité, bref intelligente. Peut être un constructeur audacieux pourrait -il suggèrer l'envie plutôt que de se conformer aux standards ètablis par d'autres. Pour celà, il faut innover et prendre des risques, èvidemment, ce n'est pas (ou plus?) dans la culture de Renault.
Sarc8 Le 30/06/2021 - 13:02
Un Cactus Renault sans les Airbumps
PhilCO Le 30/06/2021 - 10:00
La R6 n'était-elle pas la 'bonne évolution' de la 4L campagnarde et banlieusarde d'origine ?!? Et ne pas oublier les versions camionnette, les bleues 'GazElec' et les jaunes de La Poste. Aujourd'hui ces modèles ne passeraient surement plus les crash-tests heureusement réglementaires... DACIA ( L. de Méo prononce DACHIA ..! ) me paraît représenter mieux ces autos populaires et accueillantes à des prix 'budget' pour les jeunes, les familles, les retraités... Voici le lien pour l'entretien d'hier sur France Inter, le PDG de Renault Luca de Meo se fait mieux connaître et dévoile un peu de sa stratégie, intéressant ;-))) https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-mardi-29-juin-2021
Voir tous les commentaires (6)