Vous êtes ici :

Renault Clio 5 (2019) : tout savoir sur la nouvelle Clio

nouvelle Clio 5 2019 mondial de paris 2018 avant rouge
Plus dynamique, la nouvelle Renault Clio 5 s'inscrit dans la continuité esthétique du modèle actuel. La révolution se situe au sein de l'habitacle ainsi qu'au niveau technique, mais également par la commercialisation, fin 2019, d'une version hybride.

[Mise à jour le 05/07/18] Commercialisée en mars 2019, la Renault Clio 5 (BJA) fera sa révolution. Nouvelle base technique CMF-B, moteurs inédits, version hybride 1.6 de 120 ch, habitacle high-tech, conduite partiellement autonome, elle a tout pour rester numéro un des ventes en France !

[Mise à jour le 05/07/18] Renault poursuit la mise au point de la nouvelle Clio sur les routes andalouses. Tant mieux car notre photographe espion a pu capter l'habitacle caractérisé par son nouvel écran tactile (lire notre article)

***

[Mise à jour le 06/04/18]. Après nos premières révélations, voici les premières photos de la nouvelle Renault Clio 5 surprise en pleine phase de développement dans le Sud de l'Espagne. Malgré la tenue camouflée, on remarque que Renault ne révolutionne pas le style de son best-seller. 

***

Voiture la plus vendue en France, la Clio ne sera pas dévoilée au Mondial de Paris mais vers la fin de l'année, soit quelques mois avant sa commercialisation en mars 2019. Si le modèle actuel a marqué une rupture stylistique avec son aînée, cette cinquième génération sera dans la continuité de sa devancière tout en transposant de nombreux éléments esthétiques du concept-car Symbioz, découvert au salon de Francfort 2017 et qui ouvre un nouveau cycle chez Renault. Notamment les signatures lumineuses avant et arrière en forme de crochet, le capot galbé, l’énorme logo ainsi que le pavillon flottant ou le montant arrière flanqué d’un losange.

Le style de la Clio 5 ne tranchera pas radicalement avec celui de la Clio 4 selon Laurens van den Acker (directeur du style).
 

La Renault Clio 5 en vidéo

 

 

Cockpit high-tech

En 2012, le département design de Renault, placé sous la houlette de Laurens van den Acker, avait mis le paquet sur le style extérieur de la citadine au losange. Revers de la médaille, la qualité perçue de l’habitacle a fait les frais de ce parti pris, la Clio 4 ne pouvant en effet soutenir la comparaison face à ses rivales directes, les Peugeot 208 et Volkswagen Polo.

Par conséquent, Renault va rectifier le tir sur la nouvelle Clio au niveau de la qualité de fabrication et des matériaux. A travers les concept-cars TreZor en 2016 et Symbioz en 2017, Laurens Van den Acker avait annoncé des surprises à bord des futurs modèles.

Ce sera le cas sur la Clio 5. La planche de bord se distinguera par une instrumentation et un écran tactile digitaux. Le R-Link 2 laissera place à un nouveau système multimédia basé sur l’Alliance Connected Cloud qui permettra de se connecter à de multiples services.

 

Nouvelle base technique

Nouvelle, la Clio cinquième du nom le sera aussi techniquement puisqu’elle inaugurera la plateforme CMF/B qui lui permet d’optimiser habitabilité et volume de coffre (environ 300 l) malgré un gabarit légèrement plus court.

nouveau moteur 1.3 TCe 130 sur Renault Clio 5

Moteur essence 1.3 TCe de 130 ch.

Sous son capot se logeront les
trois-cylindres à essence 1.0 SCe de 75 ch et le nouveau quatre-cylindres 1.3 TCe de 130 ch (inauguré par le Scénic 4). Ce dernier donnera aussi naissance à une version à 3-cylindres baptisée HR10 en interne. Ce 1.0 TCe de 100 ch prendra la succession du 0.9 TCe de 90 ch.

Comme annoncé dans son plan Drive the future 2017-2022, Renault réduira son offre de moteurs diesels. La Clio 5 embarquera le nouveau 1.5 dCi (en 85 et 115 ch) qui adoptera un système de catalysation SCR avec AdBlue. Un moteur présenté sous le capot de la nouvelle Classe A.

 

Une Clio partiellement autonome

nouvelle renault clio 5 2019 partiellement autonome
Une Clio sans les mains ?

Qui dit nouvelle base technique, dit technologies inédites. En 2019, la Clio 5 sera le premier modèle de la marque française à disposer de la conduite autonome de niveau 2.

Ce qui sous-entend une automatisation partielle de la conduite (vitesse et direction) sous la supervision du conducteur. La Clio pourrait, par exemple, embarquer un Park Assist qui permet à la voiture de se garer toute seule.


Une version hybride au programme

Bien que cette plateforme sera aussi déclinée en 100 % électrique sur la future Zoé (2021), la Clio 5 se convertira, elle, à l’hybride. Il s’agira d’un hybride classique à essence associant un moteur 1.6 d’origine Nissan (HR15) à une boîte spécifique (code interne DB35) qui reprend le principe de celle du concept Eolab. Cette version développera environ 120 ch et sera commercialisée vers la fin de l'année 2019. 

A lire. Plusieurs systèmes hybrides en préparation

À noter que le break Estate disparaîtra du catalogue puisque Renault a prévu de décliner le Captur 2 (présenté à l'automne 2019 et commercialisé au printemps 2020) dans une seconde variante de carrosserie, probablement une sorte de Grand Captur.

 

Une production encore plus délocalisée

Si aujourd'hui la Clio 4 est principalement produite à l'étranger (72% en Turquie et 13% en Slovénie), la Clio 5 renforcera cette tendance avec des chiffres respectifs passant à 80% et 14%. Cette hausse de fabrication à l'étanger se fera au détriment du site de Flins en France dont la production baissera de 14% en 2017 à 6% en 2019. Selon l'agence de presse Reuters, cette usine ne ferait plus qu'assembler des Clio 5 à partir d'éléments importés des autres sites.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
shooby136

Dommage qu'il n'y ai plus de clio estate !

bricolo1000

Bonjour Ça a l'air prometteur ! Si l'effort sur les matériaux est réel, elle gagnera encore des places de marché.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Clio