Renault-Dacia 1.5 Blue dCi. Le problème de surconsommation d’huile résolu
habillage
banniere_haut

Renault-Dacia 1.5 Blue dCi. Le problème de surconsommation d’huile résolu

Comme l’ancien quatre-cylindres essence 1.2 TCe, le diesel 1.5 Blue dCi (K9K) peut rencontrer des problèmes de surconsommation d’huile. Renault et Dacia ont lancé une opération technique spéciale pour corriger ce défaut qui concerne potentiellement près d’un million de véhicules.

Publié le Mis à jour le

Chez Renault et Dacia, le moteur 1.5 Blue dCi peut être victime d'un problème de surconsommation d'huile.

T.Antoine/ACE-Team

Chez Renault et Dacia, la surconsommation d’huile évoque invariablement l’ancien 1.2 TCe. Un quatre-cylindres turbo qui a même été à l’origine d’une des premières actions collectives regroupant des automobilistes français en début d’année : le « motorgate ». Mais une autre mécanique du Losange est aujourd’hui victime d’un problème similaire. Elle est cette fois alimentée au gazole, puisqu’il s’agit du 1.5 Blue dCi. L’argus vous avait d’ailleurs prévenus, dès l’automne 2020, que ce diesel (code K9K) pouvait souffrir de surconsommation d'huile quand il avait moins de 10 000 km. Finalement, ce défaut s’est confirmé à plus long terme. L’huile a, en effet, tendance à passer dans l’admission d’air lors de l’arrêt du moteur à cause de la forte dépression engendrée par la fermeture du volet doseur d’air. 

Une solution sur demande du client

Media Image
Image

Après le quatre-cylindres essence 1.2 TCe, c'est cette fois le diesel 1.5 Blue dCi qui se montre trop gourmand en lubrifiant. La Mégane 4 a reçu ces deux moteurs.

T.Antoine/ACE-Team

Dacia et Renault s’efforcent désormais de corriger le tir grâce à une opération technique spéciale. Aucun rappel officiel n’est toutefois prévu, l’intervention sera seulement effectuée à la demande du client. Si vous êtes propriétaire d’un véhicule animé par ce 1.5 Blue dCi, pensez donc à vérifier régulièrement son niveau d’huile. Si vous constatez qu’il baisse trop vite entre deux révisions, n’hésitez pas à vous rapprocher au plus vite d’un garage Renault-Dacia. La solution préconisée peut durer jusqu’à 1 h 30. En revanche, elle ne demande aucun changement de pièces. Elle consiste à reprogrammer le calculateur d’injection, puis à mesurer la consommation d’huile.

Près d’un million de véhicules concernés

Media Image
Image

Dans ses versions diesel, la Clio 5 fait partie des modèles Renault pouvant être affectés par ce problème.

Adrien Cortesi

Media Image
Image

Désormais à la retraite, le SUV compact Kadjar est également touché par ce défaut.

DR

Même si le diesel n’a plus autant la cote, ce problème concerne potentiellement un peu moins d’un million de véhicules dans le monde. Sur ce total, 551 859 sont badgés Renault, dont 273 411 rien que pour la France, et plus de 415 465 appartiennent à la gamme Dacia, dont 110 508 dans l’Hexagone. Chez le Losange, ces véhicules ont été fabriqués entre le 1er septembre 2018 et le 1er octobre 2021. Chez sa filiale roumaine, la plage de production est un peu plus courte. Elle est comprise entre le 1er janvier 2019 et le 31 juillet 2021. Quant à la liste des modèles qui peuvent être touchés, elle est longue :

  • Dacia : Sandero 2, Duster 2, Lodgy et Dokker
  • Renault : Clio 5, Captur 2, Kadjar, Mégane 4, Kangoo 2 et Fluence.
Media Image
Image

Chez Dacia, la deuxième génération de Duster a été la première à recevoir ce diesel équipé d'une catalysation SCR.

C.CHOULOT

Media Image
Image

Alors que l'actuelle Sandero refuse le gazole, sa devancière avait reçu ce 1.5 Blue dCi.

DR

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
pemmore Le 22/11/2022 - 10:33
Bonjour, Bof j'aime bien un moteur qui consomme de l'huile , plus besoin de faire ma vidange 205 xad.
Voir tous les commentaires (2)