Renault-Dacia. Quel bilan fiabilité pour le moteur 1.3 TCe ?

voir les photos
fiabilité moteur renault 1.3 tce
Apparu en 2018, le moteur Renault 1.3 TCe connaît heureusement des problèmes beaucoup moins graves que son prédécesseur, le 1.2 TCe.

Après un 1.2 TCe devenu synonyme de problèmes de consommation d'huile, Renault a bien rectifié le tir avec le 1.3 TCe, nettement plus fiable. Mais quelques soucis peuvent néanmoins survenir sur les modèles Dacia, Nissan et Renault. L'argus en a dressé la liste en s'appuyant sur les notes techniques.

S’il y a un moteur Renault qui fait couler beaucoup d'encre, c’est bien l’ancien 1.2 TCe. Ce quatre-cylindres turbo se distingue notamment par sa gourmandise en huile, avec de nombreuses casses à la clé. Son successeur, le 1.3 TCe, apparu en 2018, était donc attendu au tournant dans ce domaine. Et autant le dire, le bilan est nettement meilleur et bien plus rassurant que celui du 1.2 PureTech PSA. Quelques problèmes ont bien donné lieu à diverses modifications, mais rien de trop alarmant à signaler. La plupart du temps, la solution passe par une reprogrammation. L’argus s’est basé sur les diverses notes techniques émises par la marque pour vous dresser la liste des défauts recensés, les solutions apportées en après-vente et les plages de production touchées. Nous les avons classés en fonction de la date de résolution des problèmes.

 

Les problèmes corrigés dès 2019

renault scenic 1.3 tce
Le monospace compact Scénic, quatrième du nom, a été le premier à recevoir ce moteur.
Renault Captur 1.3 TCe
Les deux générations de Captur ont aussi bénéficié de ce quatre-cylindres.

Ralenti instable, calage, manque de puissance et/ou mauvais fonctionnement du système d’injection. Tous ces symptômes peuvent résulter de l’oubli du joint de nez d’injecteur ou d’un mauvais dimensionnement du puits d’injecteur. Votre garage devra alors vérifier s’il n’y a pas une fuite sur la jonction injecteur/culasse. Le remplacement d’un ou plusieurs injecteurs, voire de la culasse, pourra ensuite être nécessaire. C’est un des défauts les plus lourds rencontrés par le 1.3 TCe, mais il a été rectifié sur la chaîne de fabrication dès le 09/04/2019.

Allumage du message “système antipollution à contrôler”. Ce problème résulte en général d’une défaillance de la calibration d’injection. Il a été corrigé en usine depuis le 28/06/2019. Pour les modèles produits avant, la solution en après-vente est une reprogrammation du calculateur d’injection.

moteur scenic 1.3 tce
La plupart des défauts de ce quatre-cylindres peuvent être corrigés par une reprogrammation.

Allumage du témoin d’injection au tableau de bord, avec dysfonctionnement moteur dans certains cas. Encore une histoire de défaillance de la calibration d’injection, liée cette fois à une sensibilité du diagnostic du boîtier papillon. Ce dernier doit donc d’abord être vérifié. Si tout défaut de ce côté est écarté, il faudra simplement reprogrammer le calculateur d’injection. Pour éviter que ça ne recommence, le processus de fabrication a été amélioré le 29/07/2019.

Allumage du voyant d’injection et/ou du témoin antipollution. Ce problème peut aussi être engendré par une erreur d’interprétation des codes défauts liée à des erreurs dans la numérotation des cylindres. Cette numérotation doit alors être corrigée grâce à une reprogrammation du calculateur d’injection. En usine, une modification a été effectuée le 29/07/2019.

Manque de puissance et/ou à-coups moteur avec allumage du voyant d’injection. C’est la stratégie du calculateur d’injection qui est ici en cause : dans certains cas, elle peut limiter les performances. Ce défaut est supprimé grâce à une reprogrammation du calculateur d’injection. Il a été rectifié en production depuis le 06/09/2019.

À VOIR. Achat occasion : les moteurs essence les moins fiables

 

Les problèmes qui durent jusqu’en 2020

Allumage du voyant d’injection et message “système antipollution à contrôler”. Quand ces deux alertes s’allument en même temps, souvent par des températures inférieures à 0°, c’est encore une fois la stratégie du calculateur d’injection qui fait des siennes. Il faut donc le reprogrammer pour porter son seuil de surveillance à 50 degrés, au lieu de 25 degrés. Résolu dès le 16/05/2019 sur la Mégane et dès le 24/05/2019 sur de nombreux autres modèles, ce problème peut se manifester jusqu’au 18/07/2019 sur le Dacia Dokker et même jusqu’au 18/03/2020 sur la Clio 5.

Renault Clio 1.3 TCe
La Clio aura attendu sa cinquième génération pour adopter cette mécanique.

Manque de puissance avec allumage du voyant d’injection et/ou message “système antipollution à contrôler”. Cette fois, c’est un clip sur la tige de commande de la soupape de décharge du turbo (wastegate en anglais) qui peut manquer ou ne pas tenir en place. Les mécaniciens devront le remettre en place, puis contrôler sa rotation. Si elle est trop libre, la seule solution, c’est un remplacement du turbo complet. Une intervention donc importante sur les modèles produits jusqu'au 19/06/2020.

Allumage du voyant d’injection et/ou message “système antipollution à contrôler”. Déjà vu auparavant, ce défaut peut avoir encore une autre origine : une fausse détection trop sensible de la pression du rail d’injection. Les ateliers doivent donc vérifier la calibration du calculateur d’injection, et procéder à sa reprogrammation si nécessaire. En usine, un correctif a été appliqué le 20/11/2020 pour la plupart des modèles, hormis les Captur et Clio qui ont dû patienter jusqu’au 28/12/2020.

 

Les défauts encore présents en 2021

dacia duster 1.3 TCe
Dacia a aussi droit au 1.3 TCe, mais pas sur sa citadine Sandero. On le retrouve surtout sur le Duster 2.

Allumage du témoin d’injection, avec manque de puissance dans certains cas. Plusieurs causes sont ici possibles, mais elles portent toutes sur le mécanisme de déphasage des arbres à cames. Le bon branchement et le bon fonctionnement des électrovannes qu’il comporte doit donc d’abord être vérifié, avant d’effacer certains codes défauts. Si ça ne suffit pas, votre garage devra parfois procéder à un essai, puis poser de nouvelles vannes de régulation de débit d’huile dans certains cas. Il aura fallu attendre le 21/02/2021 pour voir ce défaut corrigé.

Panne moteur avec fusible 20A grillé. Ce problème ne survient que sur les Captur 2 et Clio 5, mais il apparaît plus sérieux et n’a pas encore de solution en usine. Outre le diagnostic des codes défauts, le réseau doit aussi vérifier le catalyseur, voire le remplacer dans certains cas. À surveiller.

À VOIR. Chaîne et courroie de distribution : les moteurs à problèmes

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (6)
zetar

J'ai un Kadjar phase II Tce 1,3 160 cv EDC depuis juin 2019 et fabriqué en avril 2019 et aucun problème !

PhilCO

Et Merci l'Argus de pointer ces problèmes de manière assez objective et non agressive qui invite certainement RENAULT - DACIA ET TOUS LES AUTRES (!!...) à modifier les comportements aux garages et plus encore à tout le " Service Client " ! Les Vieux savent que RENAULT sait faire de bonnes machines avec des moteurs fiables; mais comme pour les vaccins (!) il faut respecter les temps de tests approfondis, et l'hypersophistication comme la recherche des hauts rendements peut rimer avec fragilité et difficultés ET COÛTS de maintenance... Nous revendiquons aujourd'hui des moteurs qui tiennent 200 000 km sans problème ( HONDA et KIA poussent la barre bien loin ;-))) ) Merci pour ces rapports sur les modèles les plus 'populaires' ! et on attend les mêmes sur les hybrides ( comme vous venez de le faire sur la SPRING de DACIA ).

pemmore

@ mr Ducatevo, vous oubliez Opel et Fiat, on achète une Opel des ennuis à la pelle, on achète une fiat on ne rachète pas une fiat (en réalité fiat est devenue plutôt fiable). Vous rappelez-vous l'ancienne pub "Renault : un village, une église, une mairie, un garage Renault " (lol!) Je serais très curieux de savoir la fiabilité de ce tce 1,2 e au gpl, car certains problèmes disparaissent: un moteur au gpl ronronne comme un chat, bouffe rarement d'huile, mais certains entretiens sont ennuyeux (gpl sale) et les soupapes (pas les cardinaux) doivent être renforcées, mais pour ça Renault est correct pour mon gpliste.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Dacia
Recevez par e-mail toutes les infos de Nissan
Recevez par e-mail toutes les infos de Renault