Renault. Deux modèles Mitsubishi basés sur les Clio et Captur en 2023
habillage
banniere_haut

Renault. Deux modèles Mitsubishi basés sur les Clio et Captur en 2023

Si le doute planait depuis juillet 2020, Mitsubishi restera finalement en Europe avec l'aide de Renault. Le constructeur français produira une citadine et un SUV urbain sur la base CMF-B des Clio et Captur à partir de 2023.

Publié le

En 2023, la gamme Mitsubishi s'étoffera de deux nouveaux modèles développés et fabriqués par Renault.

Il y a quelques semaines le Financial Times révélait que Mitsubishi resterait en Europe, notamment pour assurer l’activité des usines Renault en France. Si la première info s’est vérifiée avec l’annonce conjointe du constructeur japonais et de l’Alliance, la seconde est inexacte. 


Des cousins des Renault Clio et Captur

La Space Star passera la main en 2023 à une citadine développée sur la base de la Renault Clio.
La gamme de SUV comptera aussi un remplaçant à l'ASX sur le segment des petits SUV.

Faute de préciser les modèles exacts, Renault a annoncé qu’il produirait deux « véhicules sœurs », basés sur les mêmes plateformes mais avec des différenciations. Tout en précisant que ces véhicules de la marque Renault étaient des best-sellers européens. Selon des sources internes, il s’agit de la Clio et du Captur mais la différenciation ira au-delà d’un simple changement de calandre. En revanche, difficile de dire si les deux futures Mitsubishi bénéficieront d’une carrosserie et d’un intérieur spécifiques ou si les changements esthétiques se limiteront à la face avant (projecteurs, bouclier, capot…) et arrière en gardant la cellule des véhicules Renault. Cette dernière hypothèse est, économiquement, la plus probable. Les deux modèles arriveront en 2023, date à laquelle la marque au Losange lancera les versions restylées des Clio et Captur. De plus, ils seront proposés en versions thermiques (nouveau moteur 1.2 HR12) et E-Tech (hybrides et hybrides rechargeables).


Quel but pour Renault ?

Mitsubishi va ainsi donner une succession à l’actuelle Space Star sur le marché des citadines polyvalentes et à l’ancien ASX sur celui des petits SUV. Une aubaine pour le constructeur japonais puisque le segment B est le plus important en Europe. De son côté, Renault y trouve son compte au niveau industriel. En pleine négociations avec les syndicats espagnols, au mois de janvier, le constructeur a garanti à l’usine de Valladolid la fabrication d’un nouveau véhicule sur l’une des plateformes de l’Alliance en addition du Captur. D’autre part, Renault doit combler l’arrêt de la production de la Smart ForFour dans son usine slovène de Novo Mesto courant 2022. Outre la Twingo, celle-ci produit aussi la Renault Clio et très probablement sa sœur japonaise en 2023.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
pierremtc340 Le 14/03/2021 - 16:09
4roues motrices ou rien !!!
Voir tous les commentaires (2)