Renault-Ezoom Yi. Une berline électrique chinoise en France en 2022

voir les photos
Ezoom Yi berline électrique Renault chinoise
Cette Ezoom Yi est issue d'un partenariat entre Renault et le groupe chinois Jiangling.

Pour Mobilize, sa nouvelle entité dédiée notamment aux "mobilités partagées", Renault va beaucoup s'appuyer sur la Chine. Outre la Dacia Spring, qui est fabriquée dans l'Empire du Milieu, le Losange proposera en effet une berline électrique assemblée par son partenaire Jiangling, à partir de 2022.

Dans le cadre de sa “Renaulution”, sa grande conférence stratégique de début d’année, Renault a comparé la gamme de sa nouvelle entité Mobilize à un jeu de cartes. Avec, en guise de reine, une mystérieuse berline électrique, annoncée pour 2022. En revanche, pas un mot sur l’identité de cette souveraine, qui semble débarquer de nulle part. Il faut se contenter de deux petites images… qui nous en apprennent beaucoup plus qu’il n’y paraît.

Renault Ezoom Yi Mobilize

Le modèle correspond en effet trait pour trait avec la silhouette de la Ezoom Yi, parfois aussi désignée sous le nom de Jiangling ou JMC GSE, une quatre-portes dont la fabrication aurait déjà débuté en Chine. Une parenté qui ne doit rien au hasard, puisque ce modèle sera justement le premier à être issu d’une joint-venture entre le groupe Jiangling et le Losange, signée en 2018. Rappelons en effet que le constructeur français a décidé, en avril 2020, de se limiter au 100 % électrique sur cet immense marché.

A LIRE. Mobilize : une nouvelle entité pour la mobilité chez Renault
 

Deuxième modèle fabriqué en Chine de Renault Mobilize

renault mobilize gamme

Le profil et les phares correspondent bien à l'image qui a été diffusée par Renault lors de la conférence Renaulution.

La nouveauté, c’est donc l’annonce que ce véhicule viendra aussi en Europe. Après la Dacia Spring, Renault proposera donc une deuxième voiture fabriquée dans l’Empire du Milieu. Contrairement à la citadine sino-roumaine, la Ezoom Yi ne devrait cependant pas être disponible pour les clients particuliers. Elle sera seulement accessible via Mobilize, cette marque consacrée aux nouvelles mobilités. On devrait donc la retrouver d’abord en auto-partage, où elle offrira davantage de polyvalence et d’autonomie que la Spring, moyennant un tarif de location plus élevé. Mais son gabarit semble aussi correspondre assez bien à des trajets avec chauffeur (VTC), une activité sur laquelle Renault a récemment revu sa stratégie en revendant ses parts dans la plateforme Marcel.

A LIRE. Renault s'est séparé de ses VTC Marcel
 

Un format de Tesla Model 3

jiangling gse feux arrière
Les phares et feux arrière, assez torturés, peuvent faire penser aux Toyota Prius 4 et Mirai 1.
ezoom yi planche de bord
La planche de bord évoque davantage Mercedes que les autres productions Renault.

Cette Ezoom Yi n’ayant pas encore été officiellement présentée, ses caractéristiques techniques sont encore assez imprécises. Les sites les mieux informés évoquent toutefois une longueur de 4,68 m, soit quasiment le format d’une Tesla Model 3, et une puissance d’environ 150 ch. La capacité de la batterie lithium-ion est en revanche inconnue. Quant au look, il diffère totalement de celui de la gamme Renault. Le dessin torturé des optiques fait davantage penser aux Toyota Mirai et Prius 4, tandis que l’allure générale présente un petit côté Tesla, accentué par les poignées de porte affleurantes. La différence avec les productions occidentales du Losange est tout aussi flagrante dans l’habitacle, où on retrouve deux écrans juxtaposés comme chez Mercedes. Mais dans le cadre de Mobilize, Renault ne semble pas chercher à cultiver un air de famille entre ses différents produits.

Source : Autohome

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Renault