Vous êtes ici :

Renault Kadjar 2019 : toutes les infos et photos sur le Kadjar restylé

Renaul Kadjar restylé (2018)
Présenté début octobre prochain à l'occasion du Mondial de l'Auto de Paris, le Renault Kadjar restylé arrivera en concession en janvier 2019.

Renault profitera du Mondial de l'Auto 2018 pour présenter son SUV compact sensiblement remodelé. Arrivé à mi-carrière, le Kadjar passe en effet par la case restylage. Une opération cosmétique et technique un peu plus profonde qu'il n'y paraît de prime abord...

Le Renault Kadjar restylé prendra son premier bain de foule, début octobre prochain, à l’occasion du Mondial de l’Auto de Paris, avant d’être commercialisé en janvier 2019. Sur le marché français, le Kadjar souffre d’un indéniable déficit d’affection du public qui lui préfère le plus souvent le Peugeot 3008.

Dans l’Hexagone, en effet, il se vend trois fois moins de Kadjar que de 3008 ! Toutefois, si l’on prend du recul et que l’on observe la carrière du SUV compact de Renault à l’échelle mondiale (outre l’Europe, il est vendu en Chine et sur les marchés asiatiques, soit dans une cinquantaine de pays au total), la situation est loin d’être catastrophique. Au contraire, depuis 2015, il a trouvé preneur auprès de 450 000 clients. C’est pourquoi, même si ce restylage est une opération incontournable, elle n’avait nullement besoin de tout révolutionner.

 

Ce qui change...

Renaul Kadjar restylé (2018)

La calandre est désormais plus grande et elle se pare de lamelles chromées, le Renault Kadjar gagne ainsi en standing.

Extérieurement, l’évolution cosmétique est relativement discrète. Ceux qui espéraient de nouveaux phares avec des crochets, comme sur les Renault Mégane et Renault Talisman, en seront pour leurs frais. Les optiques du nouveau Kadjar conservent strictement les mêmes contours. Toutefois, la signature lumineuse évolue avec l’arrivée des clignotants à LED intégrés aux feux de jour. Cette technologie est aussi présente sur les projecteurs qui seront livrés de série dès la finition Intens.

Renault Kadjar (2015) vue arriÚre rouge
Renault Kadjar (2015)
Renault Kadjar (2015)

Nettement plus visible, le dessin des boucliers est modifié, tandis que la calandre est élargie et se pare à présent de lamelles chromées. La partie couleur caisse est beaucoup plus étendue, celle qui est peinte en noir mat se limitant désormais aux coins inférieurs du bouclier. En outre, le ski de protection est « horizontalisé » et perds les ailerons de requin qui ornaient ses extrémités hautes. De plus, les antibrouillards, eux aussi à LED, gagnent de grands entourages chromés qui valorisent l’ensemble et lui donnent un côté plus haut de gamme. L’entrée d’air inférieure a désormais une forme en trapèze ouverte vers le bas et non plus vers le haut.

Renaul Kadjar restylé (2018)
La disposition des feux sur le bouclier est inédite avec les clignotants et les feux de recul positionnés en bas.

La même démarche est appliquée à l’arrière, avec des feux inférieurs bicolores qui intégrent les fonctions de clignotants, feux de recul et antibrouillards et sont tous à LED. Redessiné, l’insert sous le bouclier intègre de fausses sorties d’échappement cernées de chrome. L’encadrement de la plaque minéralogique, à l’image de la prise air du bouclier avant, adopte une forme en trapèze resserrée vers le haut. Ce nouveau thème a pour but premier d’élargir visuellement le Kadjar. Comparé au modèle actuel, le Kadjar restylé semble avoir gagné en standing.

Renaul Kadjar restylé (2019)
Le Renault Kadjar restylé propose deux nouveaux types de jantes en 17 et 19 pouces.
Renaul Kadjar restylé (2019)
Les fausses sorties d'échappement cerclées de chrome valorisent la poupe du Renault Kadjar restylé.

 

Beauté intérieure

Renaul Kadjar restylé (2018)
La planche de bord du Renault Kadjar restylé change la mise en scène de l'écran tactile. Et, en dessous, les nouvelles commandes de climatisation sont celles du... Dacia Duster.

L’autre interrogation majeure au sujet du Kadjar restylé était la suivante : adoptera-t-il le grand écran tactile vertical qui équipe déjà les Mégane, Scénic, Espace et Talisman ? La réponse est non. Pour la simple et bonne raison que, dérivé techniquement du Nissan Qasqhai, le Kadjar ne dispose pas de la place nécessaire. L’implantation de l’écran de 8,7 pouces en mode « portrait » imposerait en effet de changer toute la console centrale et, surtout, d’adapter les conduits d’aération afin qu’ils puissent recevoir des buses verticales. Une opération trop coûteuse et pas vraiment indispensable pour le client.

Renaul Kadjar restylé (2019)
L'écran multimédia n'a pas changé de taille, 7 pouces de diagonale, mais il est maintenant encadré de pushs sensitifs, ce qui donne l'impression qu'il est plus grand que précédemment.
Renaul Kadjar restylé (2019)
Le dessin des contreportes est plus soigné avec des éléments chromés et des platines intégrant les commandes de lève-vitres et de réglage des rétroviseurs d'origine Renault et non plus Nissan.

Néanmoins, pour moderniser la planche de bord, l’écran tactile est agrandi artificiellement. Sa diagonale est toujours de 7 pouces, mais les commandes périphériques sont sensitives et intégrées dans l’encadrement. L’ensemble multimédia occupe donc tout l’espace disponible entre les aérateurs, en haut, et les commandes de climatisation, en bas.

Ces dernières sont reprises du nouveau Dacia Duster. Très high-tech, ces trois molettes chromées disposent chacune d’un affichage digital façon Audi TT. Enfin, d’origine Nissan, les platines de commande des lève-vitres placées sur les contreportes ont été remplacées par un modèle typiquement Renault. Elles offrent des touches de chrome et sont rétroéclairées. Ce sont certes des détails, mais ils contribuent à revaloriser le Kadjar.   

 

Un Blue dCi 150 inédit

Renaul Kadjar restylé (2018)

Le Kadjar n’a pas attendu son restylage pour adopter de nouveaux moteurs. Le bloc essence 1.3 TCe, doté d’un filtre à particules et développé en partenariat avec Mercedes-Benz, remplace ce mois-ci l’ancien 1.2 TCe de 130 et 165 ch. Décliné en deux versions de 140 et 160 ch, ce 1.3 TCe laisse, dans les deux cas, le choix entre une boîte de vitesses manuelle et une transmission robotisée à double embrayage EDC.

En diesel, le 1.5 dCi 110 vient tout juste de céder sa place à un 1.5 Blue dCi de 115 ch. En revanche, le Kadjar 2019 logera derrière son nouveau museau l’inédit moteur 1.7 Blue dCi de 150 ch. Celui-ci remplacera le 1.6 dCi 130. Cette version de 150 ch disposera d’une boîte de vitesses manuelle et laissera le choix entre l’architecture traction, proposée sur tout le reste de la gamme, et la transmission intégrale. Le Kadjar est ainsi le seul SUV tricolore de son segment à être décliné en version 4x4. Un atout indéniable.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Kadjar