Renault Kangoo 3 (2021) : premières infos et photos du ludospace
habillage
banniere_haut

Renault Kangoo 3 (2021) : premières infos et photos du ludospace

La nouvelle génération du Kangoo est en approche. Renault présentera à l'automne 2020 les Kangoo et Kangoo Van, commercialisés au printemps 2021. L'argus vous propose de découvrir à quoi ressembleront ces deux modèles.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

Le Kangoo 3 reprend le dessin initié par le concept Kangoo Z.E. présenté au printemps 2019.

illustration Quentin Colnot

[Mis à jour le 12/11/2020] Avant sa présentation au mois de février 2021, Renault a communiqué les premières photos de la troisième génération du Kangoo. Qui se décline en version combispace alors que l'utilitaire est nommé Kangoo Van. Les deux seront commercialisés au printemps 2021 avec des moteurs thermiques et électrique.

A LIRE. Renault Kangoo 3 (2021). Premières photos de la version combispace

***

Peu après le salon de Genève 2019, Renault a présenté le Kangoo Z.E., un showcar préfigurant à 80 % ce que serait la troisième génération du Kangoo. Il s’agissait alors d’une version utilitaire, la première carrosserie qui sera d’ailleurs lancée à la fin 2020, peu après une présentation à l’automne (sans doute au salon du véhicule utilitaire de Hanovre : du 24 septembre au 1er octobre). La version ludospace suivra quelques mois plus tard, au printemps 2021.

A LIRE.Renault Kangoo 3 (2020). La version utilitaire démasquée

Le futur Kangoo sera disponible en version standard à 5 places.

 

Une architecture particulière

Vous aurez remarqué l’absence de montant central entre la porte avant et la portière coulissante arrière. Ce sera la nouveauté apportée par ce nouveau modèle et son cousin, le Mercedes Citan. D'ailleurs, Renault s'autorise ce système coûteux grâce à l'appui du constructeur allemand qui s'est investi dans le projet.  Il ne s’agit pas à proprement parler d’une innovation, d’autres constructeurs ont déjà tenté l’expérience par le passé (Ford B-Max), sans succès en raison du poids induit par les renforts nécessaires pour rigidifier la structure. Mais Renault semble confiant dans l’architecture de son nouveau modèle : il associera, en effet, une plateforme CMF-C (celle de la Mégane) à un train arrière modifié pour supporter la charge.  A l’image de ce que Peugeot a réalisé sur ses Rifter/Partner (base EMP2 et train arrière de l'ancien Partner).

Dans sa version utilitaire (ici en illustration), le Kangoo 3 s'affranchira de tout montant central. Une première sur ce segment.

 

L'électrique s'inspire de la Zoé

Si cette absence de pied milieu aidera clairement les artisans à charger leur utilitaire, l’idée sera également adoptée sur la version VP afin de faciliter l’accès à bord. Renault devra alors proposer une gamme de motorisations ne souffrant pas trop du poids. L’offre thermique conventionnelle devrait s’étendre de 85 à 115 ch en diesel (1.5 Blue dCi) et de 100 à 130 ch en essence (1.0 et 1.3 TCe), avec la possibilité d’associer la boîte EDC à 7 rapports avec certains d’entre eux.

Le showcar du Renault Kangoo Z.E. recevait une tablette tactile assortie de molettes pour la climatisation évoquant celles de la récente Clio... Ce qui est la cas sur la version de série.

Elle sera épaulée par une offre Z.E 100 % électrique qui devrait reprendre de nombreux éléments provenant de la récente Zoé. A noter que Renault lancera au printemps 2021 un autre utilitaire, en entrée de gamme. Il s'agit du Kangoo Express qui correspond à la deuxième génération du Dacia Dokker, qui portera le losange sur sa calandre sur certains marchés européens et notamment en France.

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours