Renault Kangoo 3 E-Tech Electric (2022). Une autonomie de 300 km
habillage
banniere_haut

Renault Kangoo 3 E-Tech Electric (2022). Une autonomie de 300 km

Commercialisé depuis le printemps 2021, le Kangoo, troisième du nom, attendra moins d'un an pour se décliner en version 100 % électrique. Avec une batterie à la capacité accrue de 11 kWh par rapport à son prédécesseur, ce qui lui permettra logiquement d'annoncer une autonomie en hausse.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

La version électrique mettra beaucoup moins longtemps à débarquer sur le Kangoo 3 que sur son prédécesseur : sa commercialisation est prévue au printemps 2022.

[Mis à jour le 03/11/2022] Apparue plus de quatre ans après le lancement sur la précédente génération, la version électrique se fera attendre beaucoup moins longtemps sur le Kangoo 3. Les professionnels pourront rouler « branchés » dès le printemps 2022, soit moins d'un an après la commercialisation des déclinaisons thermiques. Un peu plus tard, les particuliers pourront également profiter, pour la première fois, de cette variante E-Tech Electric, qui ne se distingue guère par son style. C'est en effet tout juste si l'on remarque une calandre à la grille spécifique, alors que la prise de recharge est dissimulée derrière le Losange. La différence essentielle se trouve sous le capot.

À LIRE. Renault Kangoo : retour sur la saga du plus ludique des utilitaires


Une batterie à la capacité augmentée

renault kangoo e-tech électrique chargeur
Trois types de chargeurs sont proposés, avec une puissance pouvant aller de 11 à 80 kW.

Produit à Maubeuge comme le reste de la gamme, le Kangoo E-Tech Electric est annoncé avec une autonomie de 300 km. C'est 70 km de plus qu'auparavant, sur le même cycle WLTP. Un progrès obtenu en troquant la batterie de 33 kWh contre un accumulateur de 45 kWh. Comme d'habitude chez Renault, ces chiffres correspondent à la capacité réellement utilisable. La puissance est également en nette hausse, passant de seulement 44 kW (60 ch) à 90 kW (122 ch). En prime, une pompe à chaleur est présente de série pour consommer moins d'énergie en allumant le chauffage par temps froid. Tandis qu'il sera possible de choisir entre trois modes de freinage récupératif, offrant une décélération plus ou moins puissante :

  • Sailing, plutôt destiné aux autoroutes,
  • Drive, proche d'un véhicule thermique,
  • Brake, bien adapté aux bouchons et aux trajets en montagne.

Pour faire le plein plus ou moins rapidement, trois types de chargeurs seront proposés. De base, il faudra se contenter d'un modèle caméléon 11 kW triphasé, plutôt destiné aux prises domestiques. En option, il sera possible d'opter soit pour un chargeur 22 kW, soit pour un chargeur 80 kW. Avec ce dernier, sur une borne assez puissante, vous devriez ainsi pouvoir récupérer 170 km d'autonomie en seulement 30 mn. 

À LIRE. Essai comparatif : le Renault Kangoo 2021 face au Citroën Berlingo
 

Des aptitudes au chargement préservées

renault kangoo électrique sésame ouvre toi
Avec l'option « Sésame ouvre-toi par Renault », l'ouverture latérale côté passager atteint des records, grâce à la suppression du montant central.

Quant à la capacité de chargement de la version Van, elle reste équivalente à celle des jumeaux thermiques : jusqu'à 3,9 m3 de volume, voire 4,9 m3 pour la carrosserie rallongée commercialisée dans un deuxième temps, 600 kg de charge utile (800 kg en version longue) et 1 500 kg de capacité de remorquage. En option, on retrouve par ailleurs toujours l'innovant système "Sésame ouvre-toi", qui permet une ouverture latérale de 1,416 m (deux fois plus que sur le précédent modèle) grâce à l’absence de l’habituel pied de milieu. 

À LIRE. Essai comparatif : le Renault Kangoo Van défie l'Express
 

Une concurrence désormais plus variée

peugeot e-partner
Stellantis décline désormais ses petits utilitaires en version électrique, à l'image de ce Peugeot e-Partner, qui devient ë-Rifter pour les particuliers.
citroen e-berlingo
Chez Citroën, l'alternative au Kangoo E-Tech Electric se nomme ë-Berlingo. Elle revendique 136 ch, mais seulement en mode Sport, et 275 km d'autonomie.

Le constructeur a pour ambition de vendre au moins 40 % des Kangoo en version électrifiée. Mais la concurrence, longtemps absente, est aujourd'hui bien plus importante qu'en 2011. Dans le camp adverse, Stellantis a ainsi lancé fin 2021 les Citroën ë-Berlingo, Peugeot e-Rifter/e-Partner et Opel Combo e-Life. En vertu d'un accord avec Toyota, ils disposent également d'un jumeau japonais, le Proace City Electric, et un équivalent chez Fiat est encore prévu pour 2022, peut-être sous le nom de Doblo. Ces cinq utilitaires disposent tous d'un peu plus de puissance que le Kangoo, mais leurs 136 ch ne sont obtenus qu'en mode Sport. Leur batterie supérieure est aussi un peu trompeuse, puisque les 50 kWh correspondent à une capacité brute. Privés en outre de pompe à chaleur, ils se contentent ainsi de 275 km d'autonomie sur le cycle WLTP.

nissan townstar kangoo
Chez Nissan, le Kangoo se dote d'un faciès bien différent et prend l'appellation de Townstar.
mercedes citan électrique
La deuxième génération de Citan reste cousine du Kangoo, et se décline cette fois en électrique.

Chez Volkswagen, le récent Caddy n'est, lui, pas prévu en version 100 % électrique, pas plus que son jumeau chez Ford, le Tourneo Connect. En revanche, le Kangoo devra rapidement composer avec deux proches cousins. Sur la même base technique CMF-C, Mercedes lancera en effet un Citan électrique, rebaptisé EQT pour les particuliers, et Nissan proposera une variante électrique de son Townstar. Deux rivaux qui partageront quasiment la même fiche technique et auront une allure très proche, même si leur faciès et leur habitacle s'efforceront d'apporter quelques différences.

À LIRE. Fiat Doblo et Scudo (2022). Les nouveaux cousins des modèles PSA

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
sissouis Le 14/11/2020 - 21:06
J'aurais au moins attendu la même batterie que la Zoé ! Le Combispace est a priori à vocation familiale, 52 kWh serait un minimum !
Grégory Pelletier Le 14/11/2020 - 09:00
Commercialisés au printemps 2021, les nouveaux Renault Kangoo et Kangoo Van seront aussi proposés en version électrique. Tout comme les Citroën e-Berlingo et Peugeot e-Rifter. L'argus vous dévoile les premières informations.
Voir tous les commentaires (2)