Renault Mégane 3 vs Mégane 4 : passation de pouvoir réussie ?
habillage
banniere_haut

Renault Mégane 3 vs Mégane 4 : passation de pouvoir réussie ?

Entre la nouvelle Renault Mégane (2016) et sa devancière, la filiation esthétique est de mise : une première dans l'histoire du modèle qui avait jusqu'alors joué sur la franche rupture. Dans les détails, quelles sont les différences et les similitudes entre ces deux générations de Mégane ?

Publié le Mis à jour le

La filiation entre la Renault Mégane 4 (à gauche) et la Renault Mégane 3 (à droite) est évidente.

Grégory Pelletier

Commercialisée depuis octobre 2008, l’actuelle Renault Mégane prendra sa retraite en janvier 2016, l’arrêt de la production de la Mégane aura lieu en novembre 2015.

Profil Renault Mégane 3

Mais après les années de gloire, le contexte commercial n’est plus au beau fixe pour la Mégane. Plus moderne, la concurrence a pris le dessus, à commencer par la Peugeot 308 qui se vend désormais quasiment deux fois plus que la Renault.

A lire. Les tarifs officiels de la Mégane 4

 

Faut-il acheter une Mégane 3 en fin de vie ou bien attendre sa remplaçante ? Elle aura eu trois visages : celui du lancement, un nouveau bouclier apparu lors du premier restylage en mars 2012, puis une calandre à gros losange a finalisé le tableau en février 2014. Sa carrière a été un succès pour Renault puisque sa berline compacte s’est écoulée à plus de 1 500 000 unités dans le monde dont 466 445 exemplaires en France.

À lire. Renault Mégane 4 vs Peugeot 308 : premier match !

 

Mégane 4 : le style au zénith

vue avant Renault Mégane 4 (2016)
La signature lumineuse de la nouvelle Renault Mégane 4 est symbolisée par des crochets.
renault Mégane 3 vue avant
Gros losange et phares soulignés caractérisent la Mégane 3

Au fil du temps, la Mégane 3 a gagné en personnalité, son losange a enflé et son regard a été souligné de fard à paupière afin de lui donner un air de famille avec sa petite sœur Renault Clio. La nouvelle Mégane accélère le pas et va beaucoup plus loin sur le plan du style. En forme de crochets, ses feux diurnes sont expressifs mais ne remportent pas tous les suffrages. Clivant le style Renault ? A vous de de juger. Le seul constat objectif que nous puissions faire, c'est que côté signature lumineuse, les designers ont mis le paquet.

 

Mégane 4 une poupe à l’allemande ?

Renault Mégane 4 vs Renault Mégane 3 vue arrière
La signature lumineuse de la nouvelle Renault Mégane (2016) à gauche est plus ambitieuse que celle du modèle actuel.

Vues de dos, autant la Mégane 3 mise sur une poupe rebondie, avec des feux massifs et plus verticaux, autant sa remplaçante recherche le sérieux par des lignes horizontales. Un traitement calqué sur celui de la Volkswagen Golf  (lire notre article La nouvelle Renault Mégane 4 affronte la Volkswagen Golf) qui est incontournable sur le segment.

Toutefois, le styliste qui a esquissé les lignes de la Renault Mégane 4, bien qu’il vienne de chez Volkswagen, ne s’est pas contenté d’un copié-collé. L’ADN Renault est bien présent sur la nouvelle Mégane et marque une évolution logique comme en témoigne le graphisme en trapèze des feux. Ils resteront allumés en permanence, c’est une publicité gratuite qui impactera directement les automobilistes qui la suivent.    

 

L’horizontal contre le vertical

planche de bord Renault Mégane 3 (2015)
Traité à l'horizontale, la planche de bord de la Renault Mégane 3 dispose d'un écran GPS de 7 pouces au sommet.

Avec son organisation horizontale par strates, son écran de 7 pouces positionné au sommet de la planche de bord et sa molette implantée au pied du levier de vitesse, l’architecture de la Renault Mégane 3 s’apparente à celle des modèles premium. Le design du mobilier de bord évoque celui d’une BMW Série 1 et la commande est un mélange d’interface iDrive (BMW) et MMI (Audi).  

A l’opposé, la nouvelle Renault Mégane, rompt totalement avec  cette implantation. Organisé à la verticale autour d’une tablette tactile qui, selon les versions, varie de 7 à 8,7 pouces, la planche de bord  de la Mégane 4 ne fait pas vraiment penser à celle d’une berline compacte. Les aérateurs verticaux évoquent l’univers des SUV. Ce n’est pas aussi étonnant qu’il n’y parait de prime abord.

planche de bord Renault Mégane 4 (2016)
La console centrale de la nouvelle Renault Mégane 2016 est organisée autour d'un écran tactile implanté verticalement.

En effet, dans un souci de rentabilité, la nouvelle Mégane reprend le tableau de bord de sa grande sœur la berline familiale Renault Talisman et bon nombre d’éléments de l’Espace. Ce qui permet à la berline compacte de bénéficier d’équipements et d’aides à la conduite encore rares sur le segment (affichage tête haute, lecture des panneaux de signalisation, modes de conduite MultiSense etc...). Revers de la médaille, l’originalité n’est plus de mise.

 

La Mégane 3 est plus accueillante

places arrière Renault Mégane 4 2016
La nouvelle Mégane soigne son mobilier et sa présentation mais a moins le sens de l'accueil que sa devancière...
places arrière Renault Mégane 3
A bord de la Renault Mégane 3 le confort et l'accessibilité sont de mise.

Avec  son pavillon abaissé de 2,5 cm, la Mégane 4, ne perd finalement qu’un centimètre de garde au toit au niveau des places arrière. Pourtant, l’accès à bord est moins aisé que sur sa devancière, la faute incombe à la ligne de pavillon plongeante sur la nouvelle. L’actuelle Mégane offre donc un meilleur accueil. Mais cela impose d’avoir recours à une pièce de plastique noir au niveau de la custode. La Mégane 4 favorise à cet endroit la pureté des lignes avec une custode pleine qui inspire la robustesse, c’est l’école allemande…  Elégance ou accueil, il faut choisir.

 

Modernité rime avec simplicité

Modularité Renault Mégane 4 (2016)
La modularité est très simple sur la nouvelle Renault Mégane, seuls les dossiers se rabattent.
modularité Renault Mégane 3
Les assises sont rabattables dans la Renault Mégane 3

Au chapitre modularité, la Renault Mégane 3 accuse le poids des ans. L’actuelle oblige à de nombreuses manœuvres pour passer d’une configuration à 5 places à celle à 2 places. En effet, il faut d’abord manipuler les assises, puis ôter les appuie-tête et enfin basculer les dossiers. Au final cela représente sept opérations. Sur le même sujet, la nouvelle Mégane vous facilitera grandement la vie avec tout simplement le basculement des dossiers séparés, soit deux opérations. Pourtant, une fois les banquettes rabattues, dans les deux Mégane le plancher n’est ni plat ni à hauteur du seuil. Renault a dans les deux cas fait l’économie d’un double fond.

 

Mégane 3 facile à charger, Mégane 4 belle à regarder

coffre ouvert Renault Mégane 4 (2016)
Plus vaste que celui de sa devancière, le coffre de la Renault Mégane 4 offre 434 litres mais son accès est un peu moins pratique.

La Renault Mégane 4 a un seuil de coffre plus haut perché ce qui limite de facto la hauteur d’entrée et, pour ne rien arranger, son bouclier arrière est plus proéminent. Autant d’éléments pénalisant lors du chargement des bagages. Dommage, car sur le papier, l’actuelle Mégane dispose de 372 litres sous tablette en cinq places quand sa remplaçante revendique pour la même configuration 434 litres.

Enfin, la marche entre le seuil et le fond du coffre est plus importante (22 cm sur la Mégane 4 contre 16 cm sur la Mégane 3 ). Au moment de loger un pack d’eau, par exemple, ça compte.

coffre ouvert Renault Mégane 3
D'une contenance de 372 litres, le coffre de la Renault Mégane 3 est facile d'accès.


 

Statu quo sous le capot

Moteur Renault Mégane Tce 205

Au chapitre moteur, la palette évolue en douceur, l’offre essence composée sur l’actuelle Mégane des blocs essence TCe 115 et 130 ch sera en partie reconduite, le TCe 115 sera remplacé par un TCe 100 et le 130 restera au catalogue.

Question diesel pas de bouleversement non plus, le blocs Euro 6 de 1.5 dCi de 90 et 110 ch l’actuelle Mégane reprendront du service sur la remplaçante avec un  et un 1.6 dCi de 130 ch. La Mégane GT qui s’illustrera par son châssis à quatre roues directrices 4Control couplé à l’amortissement piloté MultiSense dispose elle d’un moteur 1.6 TCe de 205 ch au lancement puis sera complétée, courant 2016, par une version diesel 1.6 dCi 165 ch.  

 

Bilan

Feux arrière Renault Mégane 4

Bousculée par la Peugeot 308, devancée par la Volkswagen Golf sur le marché français, la Renault Mégane passera la main en janvier 2016 à une quatrième génération qui mise beaucoup sur l’apparence et sur le high-tech avec son interface multimédia dernier cri.

Des arguments chocs qui séduiront à coup sûr le public. Revers de la médaille, le profil plus racé pénalise un peu les places arrière tandis que le coffre perd un peu en praticité. Rien de grave au demeurant, c’est juste un parti-pris, un arbitrage de plus, au même titre que la disparition des versions coupé et berline à 3 portes qui ne sont pas rentables…

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
romainglx526 Le 15/01/2016 - 20:01
Je veux mettre les choses aux claires. Renault souhaite rivaliser avec les marques prémiums en termes de finition, mais lorsqu'on regarde au niveau entretien, les pièce des prémiums sont, certes, moins chères mais le nombre de remplacement est nettement plus élevé que celui des renault. Avec un ami qui a une VW, on a réalisé un test. Sur 1 an j'ai conduit pendant 6 mois ma renault Mégane 2 break de 2006 (165 732 km) et lui sa golf estate de la meme année (156 823 km)(chiffres relevés au début du test) et on a inversé. Le résultat est sans appel : ma mégane est passée 4 fois au garage contre 10 fois pour la golf. Prix des réparations renault : 1432€ contre 4825€ pour la golf. Alors pour moi le choix est fait : Si je dois choisir entre renault et volswagen ce sera renault
sylvainn45820 Le 28/11/2015 - 14:12
hey mais si vous n'aimez pas Renault et sa Nlle mégane... que faites vous sur cette page ????? Perso je ne fais jamais de com sur les marques que je n'aime pas ... je ne vais pas les voir c'est tout ! Mais pour ceux qui veulent faire de "French Bashing", continuez à penser comme on vous dit de penser comme de bons petits moutons que vous êtes !
jeanlouislegay749 Le 24/11/2015 - 09:43
Avant de laisser des commentaires essayer déjà de vous renseigner et d'être OBJECTIF........................mais cela est difficile,déjà que les propos de L'ARGUS sont FAUX!!! LlES chiffres de ventes de la Golf en 2015 en FRANCE ne sont pas supérieurs à ceux de la MéGANE,j'ai les chiffres sous les yeux et puis certes Audi,Bmw,Mercedes etVw sont mieux finis que Renault,c'est vrai,mais en terme de Fiabilité Renault est 2ième derrière Dacia en Europe et les 4 marques allemandes se partagent de la 15ième à la 20 ième place sur 20 dont 4 des 5 dernières places....................!!!! je vous laisse donc méditer sur la chose,un peu moins bien fini mais terriblement plus fiable UN POINT C'EST TOUT. Juste un lecteur intègre ,rationnel qui aime la vérité des choses et cela permettra peut-être aussi de remettre en place quelques "imbéciles".
Voir tous les commentaires (20)