Renault Mégane E-Tech Electric (2022). Place aux pré-productions
habillage
banniere_haut

Renault Mégane E-Tech Electric (2022). Place aux pré-productions

La présentation officielle de la Mégane E-Tech Electric approche à grands pas. Renault lève le voile sur les prototypes d'essai. Malgré le camouflage s'inspirant du nouveau logo, le véhicule dévoile quelques détails de la version de série, qui sera lancée en mars 2022.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

A peine présentés par Renault, les prototypes de la MéganE se sont retrouvés dans les rues de Versailles (78).

Raphaël Lesbats

[Mis à jour le 06/09/2021] Au salon de Munich, la Renault Mégane E-Tech Electric s'est présentée sans camouflage. Commercialisée en mars 2022, la rivale de la Volkswagen ID.3 sera proposée en deux versions EV.40 de 130 ch et EV.60 de 220 ch. L'argus vous invite à bord de la grande soeur de la Zoé.

***

La Mégane E-Tech Electric est désormais une réalité. Il ne s'agit pas encore de la version commerciale – pour cela il faudra attendre sa révélation officielle à la rentrée –, mais l’auto est entrée dans sa phase de pré-production. Après avoir dévoilé au début du mois de mai un visuel de cette MéganE (prononcer à l’anglaise : Mégane « i »), Renault présente aujourd’hui son modèle dans sa totalité… à un détail près, puisqu'il est encore recouvert d’un camouflage réalisé par le centre de design Renault et dont les lignes s’inspirent de celles du nouveau logo de la marque.

À LIRE. Renault. Le nouveau logo sur les modèles de la marque dès 2022
 

Renault MéganE : un crossover compact

renault megane etech electric
Renault présente l'un des prototypes de la Mégane E-Tech Electric qui serviront aux ingénieurs pour les essais sur route.

Apparu sous les traits du showcar Mégane eVision à l’automne 2020, ce crossover compact sera le tout premier modèle 100 % électrique de la nouvelle ère Renault. Esthétiquement, ce prototype qui servira avec d’autres pour les tests routiers reprend la silhouette du concept. Sa ligne de toit est fuyante (une antenne type requin aurait été la bienvenue) et sa garde au sol, légèrement rehaussée par rapport à celle d’une berline compacte classique. Ce dernier point marquera la différence avec la Mégane actuelle, qui restera au catalogue.

renault megane etech electric camouflage
Ce prototype de Mégane est recouvert d'un camouflage s'inspirant du nouveau logo Renault.

Comme prévu, les poignées des portières avant sont encastrées, à la manière de celles d’une DS 4 de nouvelle génération. Et celles de l’arrière sont dissimulées, comme sur une Clio. Vous aurez noté que la trappe de la prise de recharge se trouve sur l’aile avant droite, quand le concept eVision hésitait encore entre deux emplacements.
 

217 ch et 450 km d'autonomie

renault megane etech electric autonomie
La batterie très fine placée sous le plancher délivre une capacité de 60 kWh, permettant une autonomie de 450 km.

Pour la partie technique, cette Mégane E-Tech Electric (ce sera l'appellation commerciale officielle) repose sur la nouvelle plate-forme CMF-EV, étrennée par le Nissan Ariya. Sa batterie de 60 kWh alimente un électromoteur placé sur l’essieu avant et dont la puissance atteint 160 kW (soit 217 ch). L'autonomie annoncée est de 450 km. Le prototype arbore d’ailleurs fièrement cette information au-dessus de la trappe. Elle affiche également son lieu de production à Douai (Nord) dans le nouveau pôle ElectriCity, mettant ainsi en avant sa fabrication française. D’autres capacités de batterie (40 et 87 kWh) sont attendues par la suite.

À LIRE. Renault ElectriCity, nouveau pôle électrique des Hauts-de-France
 

Un intérieur gardé secret

renault megane electrique interieur
L'intérieur de la MéganE adoptera un tableau de bord avec deux écrans placés en L.

Renault ne montre ici toujours aucune image de l’intérieur, mais L'argus l'avait déjà révélé il y a quelques mois. Toutefois, le tableau de bord de la MéganE de série s'inspirera bel et bien de celui du concept Symbioz (Francfort 2017) avec ses deux écrans placés en L. L’habitabilité sera l’un des atouts majeurs de cette auto, malgré des dimensions contenues sous les 4,30 m.

La MéganE sera présentée au public à l’occasion du Salon de Munich (du 7 au 12 septembre). La production des modèles de série débutera alors, les premières livraisons étant attendues pour début 2022.

Sources : Oufti Design (illustration), Raphaël Lesbats (proto roulant)

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Alain 65 Le 09/06/2021 - 14:45
Bravo à RENAULT de créer toujours des nouveautés qui sont très rapidement copiés par la concurrence. Et pour cause ! RENAULT reste une référence depuis toujours. Il faut se rappeler que c'est Louis RENAULT qui a conçu la 1ére boîte à vitesses (équipant les taxis de la Marne en 1914), le 1er montage de série de freins à disques (sur les Dauphines), des 1er moteurs turbos (sur le R5 Turbo GT), les 1er modèles monospaces, etc, etc, .... Alors, encore BRAVO pour cette Mégane SUV remarquable quant à son esthétique et sûrement dans son intérieur modulable ....... entr'autres.
JB4475 Le 09/06/2021 - 11:43
Bonjour A Bobin71, tout à fait d'accord avec vous, mais d'un autre coté, comment voulez vous que l'Argus puisse nous sortir des articles journaliers de façon économique ?
Bobin71 Le 08/06/2021 - 16:16
Et bien peut-être qu'il s'agit d'une version Zen avec une antenne fouet et qu'il y aura les fameuses antennes requin sur les versions Intens et Initiale !... Il peut en être ainsi aussi pour la taille des jantes que d'aucun pourrait trouver petite par rapport au show car ou des plastiques non brillants sur le montant B ou, ou... Attendez donc la présentation officielle des gammes, des prix et des équipements avant de tirer des plans sur la comète ! J'avais déjà repris M. Chopin sur sa présentation de la Mégane restylée où il avait commis un inter titre peu glorieux sur, je cite : le jeu des 7 erreurs qu'il avait eu l'obligeance de corriger en jeu de 7 "différences". On nous sert la soupe marketing Stellantis sans recul et on pinaille sur un modèle de pré-série Renault...
Voir tous les commentaires (6)