Renault Mégane E-Tech Electric vs Volkswagen ID.3. Duel sur prises
habillage
banniere_haut

Renault Mégane E-Tech Electric vs Volkswagen ID.3. Duel sur prises

Jusqu'alors les Renault Mégane et les Volkswagen Golf s'affrontaient de générations en générations. Le virage de l'électrique change la donne où plutôt la morphologie et les priorités des protagonistes. Place à un duel entre la Mégane E-Tech Electric et l'ID.3 en vidéo !

Publié le Mis à jour le

La Renault Mégane E-Tech électrique (au premier plan) arrivera en concession en février 2022, la Volkswagen ID.3 (au second plan) est en vente depuis mars 2021.

Matthieu Méheust

[Mise à jour le 11/02/2022] Après le match en statique entre la Mégane électrique et l'ID.3, retrouvez notre essai comparatif sur route entre ces deux compactes électriques. Sensations au volant, confort, consommation électrique et système multimédia, on vous explique tout dans ce duel entre la Mégane E-Tech EV60 et l'ID.3 Pro Performance.

***

En délaissant le thermique au profit de l’électrique, la Renault Mégane E-Tech s’aventure clairement sur le terrain de la Volkswagen ID.3. La Française arrivera en concessions en février 2022. Présente sur le marché des berlines compactes électriques depuis mars 2021, l’allemande a défriché le terrain sur lequel elle a eu tout le temps nécessaire pour s’implanter. Mais Renault, qui a derrière lui la longue et précieuse expérience de la Zoé lancée dès 2012, a peaufiné sa copie. La Mégane wattée est pleine de surprises.  D'ailleurs, cette première  rencontre statique n’en manque pas non plus !

Deux conceptions radicalement opposées

Renault Mégane E-Tech Electric vs Volkswagen ID.3
La Renault Mégane E-Tech Electric a des allures de crossover.

La Renault Mégane E-Tech 100 % électrique mélange les genres. Elle s’éloigne de la silhouette de berline compacte traditionnelle. Elle arbore un look de crossover avec ses poignées de portes arrière masquées dans la custode qui affirme son allure de coupé. Sur le plan technique, son électromoteur est logé classiquement sous son capot à l’avant. Dans un tout autre genre, la Volkswagen ID.3 a davantage des allures de monospace et, d’une certaine manière à l’instar de son ancêtre la Coccinelle, dispose son moteur à l’arrière. En tout cas Volkswagen ne renie pas cette filiation.

Renault Mégane E-Tech Electric vs Volkswagen ID.3 concurrentes
La Volkswagen a une silhouette typée monospace.

D’un point de vue architecture, tout les oppose. Seuls point commun à nos deux rivales du jour : un empattement long (2,70 m pour la française et 2,77 m pour l’allemande) et un plancher surélevé. C’est l’agencement incontournable pour caser les batteries sous l’habitacle sans avoir à amputer le volume du coffre.

À LIRE. Renault Mégane ou Mégane E-Tech Electric (2022). Laquelle choisir ?
 

Style : des ruptures assumées

Renault Mégane E-Tech Electric 2022 finition iconic

La finition la plus huppée baptisée Iconic se distingue par des éléments de carrosserie couleur or.

La Renault Mégane Electric comme la Volkswagen ID.3 inaugurent chacune dans leur marque respective une identité esthétique forte. Une rupture indispensable pour convertir la clientèle à l’électrique ? Pour la Renault Mégane E-Tech 100 % électrique, la robe mise sur de la souplesse et des lignes douces tout en galbe, ponctuées par des extrémités ornées par de fines sources lumineuses. À l’avant, les projecteurs sont soulignés par des crochets en zig-zag tandis qu’à l’arrière, les feux high-tech ont été baptisés “microptique” dans le jargon des designers de la marque. Le toit noir à l’instar des arches de roues rapportées allègent l’ensemble tout en apportant un côté SUV, très en vogue en ce moment. Et surtout, la Mégane électrique étrenne le nouveau logo Renault inspiré par le Vasarely des années 1970. Il sera ensuite apposé sur toute la gamme.

À LIRE. Renault. Le nouveau logo sur les modèles de la marque dès 2022

Volkswagen ID.3
La Volkswagen ID.3, c'est l'alter-égo électrique de la Golf.

Chez Volkswagen, cette alternative 100 % électrique à la Golf casse aussi les codes. Le capot avant raccourci visuellement au moyen d’un enjoliveur noir placé au pied du pare-brise lui confère une allure de monospace. La signature lumineuse est spécifique donnant de la jovialité au museau de l’ID.3. Au niveau de la poupe, le hayon noir, comme celui d’une BMW i3, permet de bien distinguer l’ID.3 de la Cupra Born, sa jumelle technique. L’ID.3, comme la Mégane, soigne sa trainée aérodynamique, gage d’une autonomie optimisée, à l’aide d’un long becquet de hayon. Cet élément sait se rendre discret au moyen d’une teinte noire.

Mégane E-Tech Electric vs VW ID.3 : le match des dimensions

Dimensions Mégane E-Tech Electric  Volkswagen ID.3
L x l x h (m) 4,21 x 1,78 x 1,50 4,26 x 1,81 x 1,57
Empattement (m) 2,70 2,77
Coffre (l) 440 à n.c. 385 à 1 267

La Renault Mégane E-Tech a une longueur de 4,21 m, soit une taille légèrement plus courte que celle du Renault Captur (4,23 m) évoluant sur le segment inférieur (B) des SUV urbains. La Volkswagen ID.3 a un gabarit de 4,26 m, mais elle aussi est un peu plus large avec 1,81 m contre 1,78 m pour sa rivale française. Cela aura une incidence à bord, on en reparle plus bas.
 

Présentation. Renault sérieuse, VW joueuse 

Renault Mégane E-Tech électrique 2022 planche de bord
L'interface digitale en "L" en met plein la vue.

La Mégane E-Tech Electric a mis le paquet sur sa planche de bord. L’interface numérique se compose de deux dalles – de 12,3 pouces chacune – avec un rendu en forme de “L” qui impressionne. Les surpiqûres et le décor façon bois en marqueterie en mettent plein la vue également. C’est le dépaysement garanti pour un possesseur de l’actuelle Renault Mégane thermique. Tandis que le sélecteur de marche, logé sur la colonne de direction, comme celui de la Tesla Model 3, est une référence qui est tout sauf anodine.

Volkswagen ID.3 habitacle planche de bord
Minimalisme et registre formel épuré caractérisent le mobilier de la Volkswagen ID.3.

Quel contraste en prenant place au volant de la Volkswagen ID.3 où l’esprit minimaliste et épuré du mobilier joue son va-tout sur une interface digitale éparpillée et sur un affichage tête haute à réalité augmentée.  Cet équipement high-tech, encore rare sur le segment, justifie la petite taille du combiné d’instrumentation devant le conducteur comme celle de la dalle tactile posée au sommet de la console centrale. Le premier a une diagonale de 5 pouces, soit une dimension comparable à celle d'un smartphone d'ancienne génération et le second se cantonne à 10 pouces. Dans cet univers digitalisé, le propriétaire d'une Golf 7 n'y retrouverait pas ses petits. Celui d'une Golf 8 peut en revanche se raccrocher un peu plus aux branches puisqu'il y a des pièces communes entre les deux véhicules afin de réduire les coûts.

La présentation intérieure de la Volkswagen ID.3 est moins flatteuse que celle de la Renault Mégane E-Tech électrique.

On relève dans l’ensemble un aspect un peu jouet pour l’ID.3 notamment au niveau du commodo qui fait office de sélecteur de marche et du pédalier qui s’amuse en reprenant la  signalétique “pause” sur la pédale de frein et “lecture” sur celle d’accélérateur (cf. vidéo). Cela rompt avec le sérieux et l’austérité auxquels la marque de Wolfsburg nous avait habitués.

À LIRE. Volkswagen ID3 (2021) : notre essai sur 1 000 km


Petites à l’extérieur, grandes à l’intérieur ?

Renault Mégane E-Tech électrique 2022 place arrière
Spacieuse, la Renault Mégane E-Tech 100 % électrique ne l'est que si l'on voyage en duo sur la banquette.

À l’arrière de la Renault Mégane E-Tech 100 % électrique, l’aisance tant au niveau de l’espace aux jambes que de la garde au toit est manifeste. Tout serait parfait si les caves à pieds étaient davantage creusées. Le plancher plat et les sièges avant placés très bas obligent à glisser ses souliers au chausse-pied. Ce n’est pas idéal et c’est loin d’être confortable sur un long parcours. Tandis que les assises assez courtes soutiennent mal les cuisses. Enfin, la moindre largeur de caisse restreint l’aisance lorsque l’on voyage à trois à l’arrière. La Mégane E-Tech Electric s’apprécie donc plutôt à quatre qu'à cinq.

Nos mesures d'habitabilité Mégane E-Tech Electric vs e-2008

Habitabilité Mégane E-Tech Electric VW ID.3
Largeur aux coudes AV/AR (cm) 141/138 145/144
Garde au toit AV/AR (cm) 99/93 100/93
Espace aux jambes places AR (cm) 27 33
Longueur assise arrière (cm) 47 45
Volkswagen ID.3 habitacle places arrière
Comme un monospace, la Volkswagen ID.3 a le sens de l'accueil.

La Volkswagen ID.3 a dimensionné son habitacle tel celui d’un modèle du segment supérieur (D), autrement dit, elle offre un espace aussi généreux qu’à bord d’une Volkswagen Passat. Nous l’avons vérifié, mètre en mains. Outre l’espace pour les jambes et une bonne garde au toit, l’habitacle de l’ID.3 est illuminé ici par un toit panoramique, un équipement que ne propose pas la Renault Mégane E-Tech Electric même en option. Les caves à pied sont parfaitement logeables, les assises longues et soutenant correctement les cuisses, bref, on est bien à bord de l’ID.3 !
 

Qualité et finition : le monde à l’envers ?

Renault Mégane E-Tech electric 2022
Surpiqûres et pièces chromées apportent du standing à la Renault Mégane E-Tech 100 % électrique.
Volkswagen ID.3 contreporte arrière
Les matériaux sont peu flatteurs à bord de la Volkswagen ID.3.

Renault a poussé le souci du détail en jonchant le fond des bacs de portes, de feutrine, c’est valorisant. Autre attention appréciable, les grilles de ventilation pour les passagers arrière, un équipement typique du segment C dont est pourtant dépourvue la Volkswagen ID.3.

Volkswagen ID.3 prises USB-C
Pas d'aérateurs à l'arrière, juste deux prises de type USB-C.

À bord de cette dernière, les matériaux sont peu valorisants, les plastiques durs et les accoudoirs laqués de noir (c’est beau en photo !) captent en réalité sans pareil les empreintes et traces de doigts. Juste en dessous, les bacs de portes sont restés bruts de plastique. Les arbitrages budgétaires ont été différents. Chacune a fait ses propres compromis.
 

Coffre : il y a la théorie et surtout la pratique

Renault Mégane E-Tech électrique 2022 coffre
Le volume de coffre de la Renault Mégane E-Tech Electric est de 440 litres.

Sur le papier, le volume du coffre de la Renault Mégane est plus important avec 440 litres, sa rivale se contente de 385 litres. Néanmoins, à l’usage, la soute de l’ID.3 est plus pratique avec un seuil à niveau du plancher. 

Nos mesures des coffres Mégane E-Tech Electric vs VW ID.3

Coffres Mégane E-Tech Electric  Volkswagen ID.3
Volume (l) 440 / nc 385 / 1 267
Hauteur du seuil (cm) 80 75
Hauteur sous tablette (cm) 67 43
Hauteur intérieure (cm) 91  65
Largeur passage roue/max. (cm) 95/95 102/123
Profondeur 5 places/banquette pliée (cm) 79/165 79/167
Ouverture : hauteur/largeur (cm) 64/100 76/95
Double fond : hauteur (cm) non 13

Pas de double fond au programme pour la Mégane et on note une marche très importante, près de 30 cm, entre le seuil et le plancher. Une configuration qui prive également la Renault d'une surface de chargement plane lorsque les dossiers de sa banquette sont rabattus. Dommage.


Moteurs, autonomies : des offres standardisées

Renault Mégane E-Tech Electric vs Volkswagen ID.3 capots ouverts
À l'avant pour la Renault, à l'arrière pour la Volkswagen, les mécaniques électriques couvrent pourtant des plages de puissance identiques.

Pour déployer leurs stratégies électriques, Renault et Volkswagen ont chacun développé une plate-forme technique spécifique : cette base est baptisée CMF-EV chez le constructeur français et MEB dans le groupe allemand. La machine électrique de la Mégane opte pour un système à rotors bobinés sans utilisation de terres rares, celle de la Volkswagen ID.3 est dotée de la technologie à aimants permanents. Il y a deux niveaux de puissance, 140 et 218 ch pour la Renault contre trois pour la Volkswagen (145, 150 et 204 ch). Les batteries de la Mégane ont une capacité de 40 ou de 60 kWh, celles de l'ID.3 laissent le choix entre 45, 58 et 77 kWh, ce qui autorise logiquement une plus grande autonomie avec l'accumulateur le plus important. Ainsi, le rayon d'action de la française atteint 450 km, celui de l'allemande 544 km.

Fiches techniques Mégane E-Tech vs VW ID.3

  Mégane E-Tech Electric Volkswagen ID.3
Electromoteur (ch) 140 / 218  145 / 150 / 204 
Batterie (kWh) 40 / 60  45 / 58 / 77 
Autonomie (km)  450 km 544 

 

Prix : un marquage à la culotte

Pour se faire une place sur le marché, la Renault n’aura d’autre choix que
d’aligner ses prix  sur ceux de la concurrence. Le ticket d’entrée devrait débuter à 34 000 € selon nos estimations. La gamme reposera sur trois niveaux de finition : Équilibre, Techno et Iconic. 

À LIRE. Renault Mégane E-Tech Electric (2022). Prix, gamme et équipements

Renault Mégane E-Tech Electric vs Volkswagen ID.3 arrière
Deux styles, deux ambiances clairement opposés.

Après avoir compté jusqu’à 10 versions différentes, la gamme de la Volkswagen ID.3 s’est recentrée, pour l'année modèle 2022 sur 4 propositions : Pure Performance, Pro, Pro Performance, Pro S. Les prix débutent à 34 750 € et atteignent 43 710 €. En prenant soin de ne pas dépasser la barre des 45 000 €, l'ID.3 est éligible au bonus écologique de 6 000 €.

À LIRE. Volkswagen ID3 (2021). Simplification de la gamme et hausse des prix


Bilan Renault Mégane E-Tech vs Volkswagen ID.3

Renault Mégane E-Tech Electric vs Volkswagen ID.3 match
Nos deux rivales soignent leur traînée aérodynamique avec un long becquet de toit.

Avec sa Mégane E-Tech électrique, Renault répond parfaitement au défi lancé par la Volkswagen ID.3. Son modèle est même plus homogène avec une esthétique parfaitement dans l’ère du temps, doublée d’une présentation et d’une qualité plus soignées. L'ID.3 lui rétorque une meilleure habitabilité et s'avère mieux lotie question autonomie. Il faudra attendre l'officialisation des tarifs de la française pour que tombe le verdict final.

L'argus remercie vivement le Domaine de Grand'Maisons à Villepreux (Yvelines) pour sa disponibilité et son accueil.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Ledouxdavid Le 27/12/2021 - 13:11
Bonjour, je suis LEDOUX David, un français résidant au Cameroun. J'ai fait importer depuis la France une NISSAN 300 ZX. Mais depuis deux mois elle a un problème de démarrage: "lorsqu'on active le démarrage, le moteur tourne mais ne démarre pas" Je ne m'y connais pas trop en mécanique et ici ils n'ont pas d'expert. Je souhaite avoir vos avis qui pourront m'aider à solutionner ce problème. Merci d'avance.
Ledouxdavid Le 27/12/2021 - 13:11
Bonjour, je suis LEDOUX David, un français résidant au Cameroun. J'ai fait importer depuis la France une NISSAN 300 ZX. Mais depuis deux mois elle a un problème de démarrage: "lorsqu'on active le démarrage, le moteur tourne mais ne démarre pas" Je ne m'y connais pas trop en mécanique et ici ils n'ont pas d'expert. Je souhaite avoir vos avis qui pourront m'aider à solutionner ce problème. Merci d'avance.
Bobin71 Le 09/12/2021 - 09:41
Surtout que Renault a fait le choix de la recharge en AC 7kWh ou 22 kWh ou DC CCS 130 kWh ??? Tout ça plus ou moins en options. Que l'on m'explique pourquoi le DC CCS 130 kWh n'est t-il pas en série sur ce type de véhicule. Avec du 22k kWh en AC, c'est 3 h de charge pour 3 h de route. Pas mieux qu'une Zoé ! Vous vous trompez. La charge rapide à 130kW est en série sur la version 220ch. C'est le chargeur embarqué 22kW qui est en option. Ce qui représente le meilleur (à ce niveau de gamme généraliste) des deux mondes : 22kW avec le réseau de bornes publiques et 130kW pour les charges sur autoroutes. Je note que Renault est le seul oupresque à proposer une charge 22kW. Suite aux critiques suscitées par l'absence d'une charge rapide sur la version 130ch/40kWh de batterie, Renault va proposer une version avec une charge rapide 85kW sur le 130ch/40kWh DCC/7kWhACC.
Voir tous les commentaires (17)