Renault Mégane RS Ultime (2023). Premières images de la dernière compacte sportive
habillage
banniere_haut

Renault Mégane RS Ultime (2023). Premières images de la dernière compacte sportive

La retraite de la Renault Mégane RS approche. Avant de disparaître des écrans radars, en 2024, la compacte sportive se déclinera en une série spécifique, baptisée Ultime. Un premier aperçu de la livrée vient d'être mis à jour sur la Toile. 

Par Vincent Foultier
Publié le Mis à jour le

Voici les premières images de la Renault Mégane R.S Ultime.

DR

La Mégane RS Ultime, nom finalement retenu par le directeur du marketing de Renault, est en cours de développement. Mais ne vous attendez pas à une version plus radicale de la compacte sportive. Cette série spéciale, qui marque la fin de la lignée des bombinettes chez Renault Sport, devrait surtout se distinguer par sa décoration spécifique. Les premiers éléments concrets de style viennent d'être dévoilés via un document interne.

Une livrée spécifique 

Media Image
Image

Le double losange du badge R.S se retrouve sur le capot, le toit et les ailes du véhicule. La compacte sportive reçoit des jantes noires 19'' avec des touches de chrome sur la partie extérieure.

Pour se démarquer des autres versions, cette Mégane RS Ultime reçoit sur son capot un motif en double losange. On le retrouve également sur le toit et les ailes. Le nom « Mégane RS Ultime » sera présent sur les seuils de portes, sur la plaque numérotée, au niveau des ouïes latérales et sous la calandre. La compacte sportive s’équipera de jantes noires 19’’ Fuji Light Trophy avec quelques touches chromées sur leur pourtour. Les cabochons centraux seront de couleur noir brillant, tout comme les coques de rétroviseurs, la calandre, les logo Renault, le diffuseur et la lame F1. L’habitacle devrait conserver les sièges baquets Recaro. Ils pourraient profiter d’une sellerie noire spécifique. Le système de télémétrie RS Monitor sera de série.

Media Image
Image

Plusieurs inscriptions "Ultime" seront visibles sur la carrosserie de la Mégane.

DR

Pas de changement sous le capot

Cette série Ultime, et non Héritage comme évoqué un temps, repose sur le châssis de la Trophy avec sous le capot le 4-cylindres 1.8 turbo. Associé à la boîte automatique EDC à 6 rapports, le moteur ne sera pas en mesure de passer au-dessus de la barre des 300 ch (et 420 Nm de couple). Renault est techniquement limité. Le prix devrait lui dépasser celui de la version Trophy et donc dépasser les 50 000 €. Tarif auquel il faudra rajouter la dizaine de milliers d’euros de malus (15 506 € en 2023). Cette déclinaison sera la dernière Renault à porter le badge R.S. La griffe va être remplacée par le logo Alpine Sport, ou Esprit Alpine. Plus d'informations à venir dans les prochaines semaines…

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Dunaze Le 24/11/2022 - 11:47
@Limousine Je me suis fait exactement la même réflexion, à pilote équivalent la Megane se fait exploser. Sur le ring avec ma vieille M3E36 j'ai aussi doublé des GT3 mal conduites, ce n'est pas pour autant que ma BMW était meilleure !
Limousine Le 24/11/2022 - 08:58
Esprit Alpine. On aura tout entendu. Idem pour la poursuite sur la nordschleife. C’est le pilote d’une Megane Trophy qui a dépassé le pilote d’une 911 sur le circuit ouvert où chacun peut se plaire plaisir avec sa voiture. Ce qui ne signifie nullement que la Megane soit plus performante que la 911. C’est exactement comme si on laissait croire qu’une chaussure de running était plus performante qu’une autre en filmant 2 coureurs à pied.
Voir tous les commentaires (3)