Vous êtes ici :

Renault se lance sur le marché des occasions entre particuliers

renault achète carizy vente occasion particuliers à particuliers
Le groupe Renault met un pied sur le marché de la vente de véhicules d'occasion de particulier à particulier par le rachat de la start-up Carizy.

Le groupe Renault annonce l'acquisition de la start-up Carizy, spécialisée dans la vente de véhicules d'occasion entre particuliers. L'objectif est d'intégrer leur savoir-faire et leurs compétences pour s'implanter sur ce marché, puis ensuite de monter des synergies avec le réseau Renault.

Deux tiers des ventes de véhicules d’occasion (soit 4 millions) en France se font de particulier à particulier, et échappent aux constructeurs. Si ces derniers sont présents sur les ventes entre professionnels et de professionnel à particulier, ils laissent le champ libre à de nouveaux acteurs qui font de l’intermédiation entre les particuliers, notamment Carizy (partenaire de L’argus). Partant de là, on comprend mieux l’acquisition par le groupe Renault de cette start-up.


Selon Nicolas Lemaignen, directeur véhicule d’occasion de Renault France, « ce marché entre particuliers est anxiogène pour nombre d’acheteurs ». Carizy n’a pas vocation à vendre des véhicules, mais propose un service qui assiste acheteurs et vendeurs.

Chaque véhicule bénéficie d'un rapport d'inspection détaillé.
Chaque véhicule bénéficie d'un rapport d'inspection détaillé.

Il comprend la vérification à domicile du véhicule par un inspecteur indépendant, la mise en ligne de l’annonce, l’estimation du prix de vente, la vérification de la solvabilité de l’acheteur et une garantie de six mois. D’autres prestations payantes sont aussi proposées : extension de garantie, financement et livraison de la voiture à domicile. De leur côté, les acheteurs bénéficient d’un rapport ultra-complet sur l’état du véhicule (avec photos des défauts) et l’historique (propriétaires, entretien, contrôle-technique…). Un service de pro au bénéfice des particuliers pour lequel Carizy prend 5 à 6 % du prix de la transaction.


Quels objectifs pour Renault ?

Le site Carizy est un intermédiaire professionnel entre les vendeurs et les acheteurs particuliers.

Avec l’acquisition de Carizy, qui devient une filiale du groupe Renault, le constructeur met un pied sur ce marché important. Qui l’est encore plus avec les annonces faites sur la prime à la conversion. "La première étape est de faire grandir, capitalistiquement parlant, Carizy (30 personnes) qui réalise de 150 à 200 transactions mensuelles" selon Mathias Hioco, le fondateur.

Renault, quant à lui, s’intéresse « aux véhicules d’occasion âgés de 8 à 10 ans avec moins de 120 000 km » affirme Nicolas Lemaignen. Pile la cible de Carizy dont le panier moyen est de 10 000 €. La deuxième étape sera « de mettre en place une synergie entre la start-up et le réseau Renault. Nous ferons des annonces dans ce sens à la fin du premier trimestre 2019 ». Une démarche identique à celle de PSA qui a lancé Carventura.com en octobre 2017.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Renault