Vous êtes ici :

Renault Zoé 2 (2019). Tout savoir sur la nouvelle Zoé électrique

voir les photos
nouvelle renault zoé 2019 photomontage
Pas de révolution esthétique pour la deuxième génération de la Zoé qui sera commercialisée en septembre 2019.

Seule au monde depuis 2013, la Zoé verra débouler fin 2019 plusieurs concurrentes dans ses rétroviseurs, notamment les Peugeot 208 électrique et Volkswagen ID. A défaut d'une révolution, la Renault électrique va évoluer esthétiquement et techniquement pour offrir 400 km d'autonomie.

Commercialisée depuis mars 2013, la Renault Zoé peut se targuer d’être numéro un des ventes de modèles électriques en France et numéro deux en Europe derrière la Nissan Leaf. Mais si l’on regarde le verre à moitié vide, elle est toutefois loin d’avoir rempli les objectifs - certes très ambitieux - fixés par le constructeur.

L'actuelle Renault Zoé (2013-2019)
L'actuelle Renault Zoé (2013-2019)

Ce dernier parlait à l’époque de 50 000 véhicules vendus par an, alors qu’en réalité la Zoé a passé le cap des 100 000 unités produites à Flins en mars 2018. Au regard des quatre milliards d’euros investis dans le programme électrique sur la période 2008-2012, Renault n’a pas d’autre choix que d’amortir dans le temps cette technologie, à l’instar de Toyota avec son système hybride. D’autant plus qu’il remet un milliard d’euros au pot. Une somme allouée au développement de la nouvelle plateforme électrique CMF-EV, prévue pour 2021.

A lire. Le calendrier des futures Renault


Evolution extérieure…

nouvelle renault zoé 2019 surprise au technocentre
nouvelle renault zoé 2019 camouflée arriÚre

C’est pourquoi cette seconde génération n’est qu’une évolution du modèle actuel. Les premières images prises à la dérobée confirment qu’une grande partie de la carrosserie (cellule centrale, portes, hayon…) est conservée. Les designers se sont contentés de retoucher la face avant (capot, bouclier, calandre et projecteurs) qui se met au diapason de celle de la nouvelle Clio 5 et s'inspire du concept e-Sport de 2017. La Zoé perd ainsi son côté « joujou » et gagne en personnalité. A l’arrière, les modifications touchent les feux et le bouclier. Plus sérieuse, elle se montrera aussi plus chic en se déclinant en finition haut de gamme Initiale Paris. Sur la photo d’un modèle en cours de camouflage prise au Technocentre Renault de Guyancourt (78), on distingue les éléments caractéristiques de cette livrée, notamment l’ouïe d’aération inférieure incrustée de chrome.

A lire. Le calendrier des futurs électriques jusqu'en 2022


… révolution intérieure

nouvelle renault zoé 2019 instrumentation digitale

A l’image de la Clio 5, le meilleur sera à l’intérieur. La Zoé II lui chipera de nombreux éléments, notamment son nouveau volant et ses commodos. Idem pour le bloc d’instrumentation digitale qui sera disponible en deux tailles : 7 et 10 pouces (ce dernier intégrant l’affichage du GPS). Le mimétisme se poursuivra au niveau des commandes de climatisation à affichage intégré et de la console centrale dotée de la nouvelle tablette tactile de 7 ou 9,3 pouces en fonction des finitions. Cette dernière sera associée au nouveau système connecté Easy Link qui offrira davantage de services et que Renault dévoilera sur la Clio 5 à l’occasion du salon de Genève, début mars. La présence d’un radar au milieu de la grille inférieure en bas du bouclier indique l’arrivée de nouvelles assistances à la conduite. Comme la Clio 5, la Zoé passera au niveau 2 de la conduite autonome avec l’aide au maintien dans la voie, le régulateur de vitesse actif et le système Trafic Jam qui permet au véhicule d’arrêter et de redémarrer sans l’intervention du conducteur.


400 km d’autonomie

Après la greffe d’un nouveau moteur en 2015 puis celle d’une batterie améliorée en 2017, la Zoé va bénéficier d’autres évolutions techniques afin de se mettre au niveau de ses nouvelles concurrentes, à savoir la Peugeot 208 électrique (fin 2019) et la Volkswagen ID (début 2020). La bataille de l’électrique se joue sur plusieurs plans. D’une part, la puissance, puisque les modèles du groupe PSA développeront 136 ch. Renault misera sur le moteur R110 (109 ch), le plus puissant actuellement, et le déclinera dans une version supérieure d’environ 130 ch. La recharge va, elle aussi, évoluer en intégrant le nouveau standard européen Combo CCS qui autorise la charge rapide sur des bornes jusqu’à 100 kW. Toutefois, Eric Feuteun (directeur du programme électrique) a précisé que la charge AC de 22 kW sera maintenue, notamment pour rassurer les collectivités qui ont déjà investi dans ces installations, largement majoritaires en France comparativement à la recharge rapide. Enfin, la batterie profitera des dernières évolutions de la chimie pour grimper en puissance.


Bataille du prix

Si PSA annonce 350 km sur ses futurs modèles électriques, la Zoé II prendra le dessus avec 400 km d’autonomie selon le protocole WLTP. Un chiffre que le modèle actuel atteint déjà sur l’ancien cycle d’homologation NEDC. Le prix sera aussi le nerf de la guerre sachant que Volkswagen va secouer le marché en commercialisant sa compacte électrique, l’ID, à partir de 28 000 €.

nouvelle renault zoé 2019 usine de flins
La production de la nouvelle Zoé débute au 2ème trimestre 2019 à l'usine de Flins.

De ce fait, Renault devrait revoir son tarif à la baisse (aux alentours de 30 000 €) sachant que celui du modèle actuel débute à 32 600 € (batterie comprise et hors bonus écologique de 6 000 €). Fabriquée dans le courant du deuxième trimestre, la nouvelle Zoé sera commercialisée à la fin de l'été. Enfin, malgré une concurrence accrue, Renault escompte une hausse des ventes puisque la production de l’usine de Flins sera doublée (de 220 à 440 véhicules par jour).

Source photos Zoe camouflée : PhocarMedia/Motor.es

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
MASSÉ GÉRARD

Gégé 34 Bonjour, Friand de tout les essais de l'ARGUS , je constate Que je consolide mes choix sur la transition Écologique.1: Éthanol,2: l'hybride rechargeable pour une batterie de 10 kW env c'est être assuré De faire 50 kms env sans polluer sur les petits parcours quotidien et pour 2€50 pour 100 kms. Mais voilà pour le moment c'est trop cher. Alors là ZOÉ mais si l'électrique rechargeable se recharge avec une prise simple 16 AMP. Mais la ZOÉ , ajouter la location de là batterie,et cela fait plus de 10€ au 100 kms PLUS la WALBOX ET PENSEZ À AUGMENTER SON CONTRAT. VOILÀ la transition c'est. l'éthanol et l'hybride rechargeable. Merci Un ancien Chef de Garage en retraite et toujours Passionné de technologie.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Zoe