Renault Zoé 2 : le test vérité sur son autonomie

voir les photos
renault zoe

Nous avons testé la nouvelle Renault Zoé sur notre parcours d'essai pour l'autonomie. D'abord dans des conditions hivernales pas idéales pour les batteries, puis par des températures plus clémentes. La Zoé 2 s'en sort plutôt bien.

[Mise à jour le 15 octobre 2020] Après le test par temps froid pour mettre à l'épreuve les batteries de la Zoé 2, nous avons refait le parcours avec des températures plus clémentes pour comparer les autonomies de la Zoé R135. Retrouvez aussi dans notre guide d'achat Zoé, les consommations de la version R110 comparées à celles de la R135.

A LIRE. Guide d'achat. Quelle Renault Zoé choisir ?

***

On le constate chaque hiver : nos smartphones voient leur autonomie diminuer en usage extérieur. En effet, le froid altère l’autonomie des batteries et les voitures électriques n’échappent pas à ce phénomène. Pour un comparatif équilibré entre les véhicules électriques, notre test autonomie avec parcours dédié prévoit d’ailleurs dans son protocole un essai par une température comprise entre 10 et 30°C (Lire : Autonomie des voitures électriques : les résultats de nos tests).

Mais quand vient le tour de la nouvelle Zoé en novembre 2019, les premiers frimas de l’hiver sont déjà là… avec 4°C au moment du départ. Retrouvez ces résultats et ceux réalisés en conditions "printemps", en mars 2020, lors du second test sur le même parcours, à la même vitesse, avec la même température dans l'habitacle (20°C) et une personne à bord.

renault zoe 2 en recharge
Test autonomie Zoé 2 en novembre 2019 en conditions "hiver".
Test autonomie Zoé 2 en mars 2020 par des conditions "printemps".
Test autonomie Zoé 2 en mars 2020 par des conditions "printemps".

Avant notre départ, faisons le tour du propriétaire de cette nouvelle Renault Zoé 2. Ce modèle de deuxième génération est disponible à la commande depuis octobre 2019, à partir de 32 000 € avec batterie et avant bonus de 6 000 € (voir les tarifs Zoé 2). Il repose sur la même plateforme que le premier modèle, le style change peu et une nouvelle batterie d’une capacité de 52 kWh est implantée dans le plancher.

La Zoé 2 est disponible en deux versions : R110 (110 ch, 395 km d’autonomie homologuée) et R135 (135 ch et 386 km d’autonomie homologuée) qui correspond à notre modèle d’essai. Lors du premier essai de la nouvelle Zoé, nous avons apprécié sa présentation modernisée à l’intérieur, ses progrès en agrément de conduite et son confort plus soigné, mais regretté son tarif décourageant, sa position de conduite trop haute et son habitabilité toujours restreinte (surtout à l’arrière).
 

Test autonomie sur autoroute

renault zoe R135
renault zoe R135 sur autoroute

Retrouvez ci-dessous les résultats avec une température extérieure basse (4 à 5°C durant le test) et un parcours autoroutier sans encombre. Nous nous sommes calés à 130 km/h au compteur de notre GPS (132 km/h au compteur de la Zoé).

Parcours autoroute "hiver" Départ  Arrivée
Niveau de batterie 90% 31%
Autonomie indiquée à l'ordinateur 307 km 77 km
Kilométrage parcouru 109 km
Conso. estimée aux 100 km* 28,1 kWh
Autonomie estimée* 185 km

(*) valeurs calculées en fonction du pourcentage de batterie consommée (59% ici) et sa capacité utile (52 kWh)

A notre arrivée, après 109 km d’autoroute, l’ordinateur indique qu’il reste seulement 77 km d’autonomie et 31% de batterie. La consommation calculée ressort à 28,1 kWh. Dans ces conditions, l’autonomie réelle de la Zoé est de seulement 185 km. 
 

  • Voici maintenant les résultats avec une température plus clémente (14 à 17°C durant le test) mais aussi un vent de trois quarts arrière favorable à la Zoé. Le parcours et la vitesse sont identiques au premier test.
Parcours autoroute "printemps" Départ  Arrivée
Niveau de batterie 94% 43%
Autonomie indiquée à l'ordinateur 323 km 119 km
Kilométrage parcouru 109 km
Conso. estimée aux 100 km* 24,3 kWh
Autonomie estimée* 214 km
 
(*) valeurs calculées en fonction du pourcentage de batterie consommée (51% ici) et sa capacité utile (52 kWh)
 
Dans ces conditions, la consommation électrique de la Zoé a diminué de 14% et son autonomie réelle a gagné 30 km. Elle peut théoriquement parcourir 214 km d'autoroute à 130 km/h. C'est bien, mais le rayon d'action de la Zoé se heurte à la mise en berne des bornes de recharges rapides sur autoroute.

 

Test autonomie sur route

zoe 2
zoe 2

La borne Ionity située sur l’aire de Vrigny, aux portes de Reims, délivre 50 kW. La nouvelle Zoé profite de cette recharge haut débit car elle peut désormais embarquer un chargeur rapide Combo 50 kW et une prise CCS (option à 1 000 €). En 1 heure, la batterie passe de 31 à 90%. Nous repartons pour le test sur 140 km de routes secondaires qui alterne départementales à 70 km/h, nationales à 80-110 km/h et traversées de villages. La température extérieure reste basse avec 7°.

Parcours route "hiver" Départ  Arrivée
Niveau de batterie 90% 37%
Autonomie indiquée 325 km 138 km
Kilométrage parcouru 140 km
Conso. estimée aux 100 km* 19,7 kWh
Autonomie estimée* 264 km

(*) valeurs calculées en fonction du pourcentage de batterie consommée (53% ici) et sa capacité utile (52 kWh)

Comme sur l’autoroute, nous roulons avec le mode de conduite Normal, la fonction Eco étant désagréable sur route : un point dur sur l’accélérateur (pour limiter les tentations) procure une conduite trop heurtée. Nous n’avons pas non plus activé le mode B, qui engage un frein moteur trop prononcé, au détriment de la fluidité. A notre retour à Croissy-Beaubourg, la consommation s’établit à 19,7 kWh, soit une autonomie estimée à 264 km.
 

  • Voici maintenant les résultats avec des températures plus clémentes (entre 16 et 18°C) sur le même parcours. En revanche, le vent de trois quarts avant est cette fois légèrement défavorable.
Parcours route "printemps" Départ  Arrivée
Niveau de batterie 99% 53%
Autonomie indiquée 364 km 157 km
Kilométrage parcouru 140 km
Conso. estimée aux 100 km* 17,1 kWh
Autonomie estimée 304 km

(*) valeurs calculées en fonction du pourcentage de batterie consommée (46% ici) et sa capacité utile (52 kWh)

Le gain de consommation et en autonomie est également à noter entre les conditions hiver et printemps. La consommation en électricité diminue de 13% (17,1 kWh contre 197). L'autonomie grimpe à 304 km, un bon score pour envisager un usage courant à la campagne sans stress, à condition de pouvoir recharger à domicile avec une Wallbox.
 

Et la ville ?

renault zoe R135 en recharge
zoe 2

L’autonomie en ville n’est pas un souci pour les voitures électriques car les kilomètres parcourus sont faibles et le réseau de bornes de recharge est plus dense qu’à la campagne. C’est d’autant moins un problème avec une grosse batterie de 52 kWh. Les joies de la circulation parisienne nous ont offert un test que l’on ne pensait pas faire : 8 km parcourus en une heure ! Dans ce trafic englué et par température extérieure de 8°C, la consommation s’est établie à 19,5 kWh (avec habitacle à 20°C et phares allumés). Cela correspond à 266 km d’autonomie ou… 33 heures de bouchons (ne rigolez-pas, c’est tout à fait faisable à Paris et ses alentours sur une semaine de trajet domicile-travail).

A LIRE. La fiche technique détaillée de la Renault Zoé
 

Bilan autonomie Renault Zoé 2

 

Avec sa grosse batterie, la nouvelle Zoé repousse ses limites en termes d’autonomie et elle est aujourd’hui la citadine électrique au plus grand rayon d’action, quelles que soient les conditions extérieures. Si son tarif à l’achat ou à la location n’était pas aussi dissuasif (comme les autres voitures électriques), elle serait une alternative aux modèles thermiques dans bien des cas, que ce soit à la ville ou à la campagne. L’installation d’une prise Wallbox à domicile pour recharger facilement est également nécessaire pour palier un réseau de bornes trop épars et pas toujours en état de marche.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (8)
chuchede986

Test autoroute printemps Départ 94 % Arrivée 43 % donc 51 % utilisés 51 % de 52 kWh = 26,52 kWh En 108 km --> 24,3 kWh/100 km >> 19,9 ?!? Le 24,3 kWh est conforme à ce que j'obtiens à 130 km/h sur autoroute avec des Zoé d'autopartage. Autonomie escomptée sur autoroute 214 km, avec la 41 je compte sur moins de 200 km/h par 20 °C sans clim. Test route printemps Départ 90 % Arrivée 37 % donc 53 % utilisés 53 % de 52 kWh = 27,56 kWh En 140 km --> 19,7 kWh/100 km >> 16 ?!? Il y a manifestement soit un problème sur la jauge de la batterie soit sur le calcul de la consommation par l'odb.

Berthier

Je réagis sur cet article dont le calcul de "l'autonomie" réelle me laisse perplexe .... Il y a de toute évidence une erreur instrumentale comme on constate sur les jauges de carburant classique . Vous divisez la capacité de la batterie par la soit disant conso moyenne au 100Kms. C'est trop approximatif et dépend d'une valeure d'un instrument . Pour réduire cette approximation , un calcul sur la différence de pourcentage d'utilisation de la batterie en fonction du kilométrage parcouru serait plus juste . Soit par exemple , pour l'essai à 7° C : 140 kms pour (90 moins 37 =53 )une consommation de 53% de la batterie . 140 /53 *100 = 264 kms . Cette valeur devenant de plus en plus fiable à mesure que l'on se rapproche d'un vrai essai d'autonomie c'est à dire batterie presque déchargée .(chute de rendement vers la fin du cycle ) Donc dans votre tableau , le terme AUTONOMIE RÉELLE n'est pas approprié . Merci de votre retour .

jchab657

Admettons que ce type de voiture soit effectivement une alternative commode en usage péri-urbain, ce que je pense, par exemple banlieue ou campagne proche. Je trouve que ces essais devraient se faire au moins par température négative, ce qui reste courant en hiver ! Pas entre 4° et 8° Quant à évoquer la recharge, on zappe une autre problème, la puissance électrique nécessaire pour recharger pas trop longtemps en habitat individuel. Quelle maison peut faire installer une prise délivrant plusieurs dizaines d' ampères sur du simple monophasés, qui a le "triphasé", inutile par ailleurs et bien plus cher ? Pour le moment cette Zoé reste une fausse bonne idée mon avis même si en théorie elle pourrait remplacer la deuxième voiture indispensable chez nous, hors de la ville....mais à quel prix !! La deuxième voiture, celle du quotidien, des courses, des gosses à l' école se trouve à 4 ou 5000 €...On est très loin du compte.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Zoe