Rétromobile 2015 : la collection Baillon vendue pour 25,15 millions €
habillage
banniere_haut

Rétromobile 2015 : la collection Baillon vendue pour 25,15 millions €

L'édition 2015 du salon Rétromobile restera dans les annales grâce à la vente de la Collection Baillon par la société Artcurial. Les 59 véhicules ont été adjugés au marteau pour 25,15 millions avec les frais. La timbale revient à la Ferrari 250 GT pour 16,8 avec les frais.

Par Didier Ghacham, Grégory Pelletier, Julien Bertaux
Publié le Mis à jour le

Adjugée 14,2 millions d'euros (16,3 M avec les frais), la Ferrari 250 GT a battu le record du monde aux enchères pour ce type de modèle.

La casse la plus chère du monde a tenu ses promesses. Les 59 véhicules de la collection Baillon a atteint la somme folle de 25,15 millions avec les frais, alors que l’estimation haute, réalisée par Artcurial, de l’ensemble des véhicules était de 15,7 millions.
 

Un succès qui tient à la Ferrari 250 GT California, qui a appartenu un temps à l’acteur Alain Delon, vendue 16,3 millions.

Avec un tel pedigree, l’italienne a battu le record du monde lors d’une vente aux enchères pour ce type de modèle. En revanche, la publicité faite autour de son ancienne voiture n’a guère été à son goût.

A lire. La vente Baillon explose les records

 

Quatorze joyaux à plus de 100 000 €

Deux autres voitures ont passé la barre du million d’euros à savoir la Maserati A6G  avec 2,01 millions (record battu) et la Talbot-Lago T26 Grand Sport (1,7 millions). Au total, quatorze véhicules ont été vendus à plus de 100 000 € (voir ci-dessous).

Maserati A6G 2000 Gran Sport vendue 2 010 000 €
Maserati A6G 2000 Gran Sport vendue 2 010 000 €
Talbot-Lago T26 Grand Sport vendue 1 700 000 €
Talbot-Lago T26 Grand Sport vendue 1 700 000 €

Organisée dans le cadre de Rétromobile, et largement mis en valeur par l’organisateur du salon, cette vente a malheureusement crée une frustration parmi le large public des amoureux d’anciennes puisqu’elle n’était accessible qu’aux acheteurs et aux journalistes. Au point de déclencher une émeute.

A lire. Suivre la vente de la collection Baillon en direct


La vente Baillon en chiffres14 véhicules à plus de 100 000 €
8 300 € Le prix de la voiture la moins chère (Lancia Thema)
16,3 millions Le prix de la plus chère (Ferrari California)
25,15 millions Le montant total de la vente hors frais

 

Une vente à partir de 8 300 €

Plus surprenant encore, les voitures les plus modestes ont explosé les estimations. Tel est le cas de ce qui reste de la Voisin C3 qui part pour 85 000 € alors qu’elle était estimée entre 1 500 et 2 000 €. Idem pour la Singer Roadster : 10 790 € au lieu des 200 à 800 € estimés ou pour la Delahaye Type 43 : 65 600 € au lieu des 6 à 8 000 €. Tous les véhicules ont ainsi été vendus de 2 à 10 fois plus que leur estimation.

Voisin C3
Voisin C3

Qui les a achetés ?

Comme il fallait s’y attendre, les riches acquéreurs n’étaient pas présents à la vente, laissant le champ libre à des hommes de main. Seules informations, les Innocenti S (17 900 €) et Lancia Thema 8.32 (8 300 €) retournent dans leur pays d’origine.
 

Cette Panhard&Levassor Dynamic devrait prendre la direction du Musée de Compiègne.
Cette Panhard&Levassor Dynamic devrait prendre la direction du Musée de Compiègne.

Deux trésors partent aux Etats-Unis : la Delahaye 135 M Faget-Varnet (429 100 €) et la Talbot-Lago T26 record Saoutchick (745 000 €).

Plus surprenant, l’Etat français a fait valoir son droit de préemption sur la Panhard&Levassor Dynamic X76 coupé Junior (56 000 €) au profit du Musée de l’automobile de Compiègne.


Les véhicules les plus chers...
Ferrari 250 GT California (lot 59, ex-Delon) : 16,3 millions €
Maserati A6G 2000 Gran Sport (lot 58) : 2,01 millions €
Talbot-Lago T26 Grand Sport (lot 46) : 1,7 millions €
Talbot-Lago T26 record Saoutchick (lot 43) : 745 000 €
Hispano-Suiza H6B (lot 17) : 572 000 €
Delahaye 135 M Faget-Varnet (lot 11) : 429 100 €
Talbot-Lago T26 record Saoutchick (lot 47) : 417 200 €
Bugatti T57 Ventoux (lot 40) : 298 000 €
Facel-Vega Excellence (lot 15) : 143 000 €
Lorraine-Dietrich B3-6 plateau (lot 44) : 131 000 €
Delage D8 15S Autobineau (lot 39) : 125 500 €
Delahaye 235 coach Chapron (lot 12) : 119 300 €
Voisin C24 (lot 7) : 114 500 €
Delahaye 253 (lot 48) : 107 300 €

Les prix sont indiqués avec les frais

A voir. Les 59 joyaux de la collection Baillon en photos


... et les 10 moins chers

Lancia Thema 8.32
Lancia Thema 8.32

Lancia Thema 8.32 : 8 300 €
Singer 1500 Roadster : 10 790 €
Renault 12 cv type EU : 15 500 €


Renault 12CV
Renault 12CV

Aries Type CC4S coach : 17 900 €
Innocenti S : 17 900 €
Barré Torpedo : 19 000 €
Citroën 5 cv Trèfle : 24 000 €
Berliet VIGB 10hp taxi : 24 000 €
Berliet VRC 12hp Limousine : 24 000 €
La Buire 12A Torpédo 12hp : 25 000 €
Jaguar Type-S 3,4 l : 25 000 €

Les prix sont indiqués avec les frais



 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
jacky.citroen6296 Le 07/02/2015 - 11:41
a la vue de ces prix fou la moindre épave a pourrir dans un champ son propriétaire va s'imaginer être en possession d'une fortune.combien de personnes croient être riche en mettant en vente des épaves (voir plusieurs sites.........) hors qu'ils n'ont même pas les moyens de se payer un pneu.je ne sais pas ou s'arrête l'esprit. "collectionneur".la spéculation a des limites
Voir tous les commentaires (1)