Réviser son Code en s'amusant Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Réviser son Code en s'amusant

Impossible d'y échapper pour obtenir le fameux « papier rose ». Considéré par certains comme rébarbatif, l'apprentissage des règles de conduite peut aussi se faire de façon ludique. En voici la preuve.

Par Didier Ghacham
Publié le Mis à jour le
Le Code de la route, s'il est la clé du permis de conduire, reste pour de nombreux candidats une épreuve fastidieuse. Un bachotage qui, aujourd'hui, peut se transformer en un apprentissage plus distrayant. Mais attention, n'allez pas croire qu'il y aura moins de travail pour passer l'examen : le contenu reste, seules les méthodes changent.
Exit le célèbre petit manuel, le Code s'invite désormais sur la Toile et dans le monde du multimédia. Ordinateur, téléphone portable, console de jeu... il y en a pour tous les goûts. Nous avons testé trois logiciels PC, trois applications pour téléphone et/ou console multi-média et trois sites Internet, pour voir avant tout s'ils étaient ludiques.
 
Complet
Les logiciels disposent d'une base documentaire et de méthodes similaires à celles d'une auto-école. Les éditeurs fournissent même le livre du Code sous forme de fichier, voire parfois en version papier. L'apprentissage se révèle souvent conventionnel, s'accompagnant selon les cas de modules de jeux. Certains fournissent des outils comme les questions orales ou les simulateurs de conduite en 3D permettant de se préparer au permis. Attention, ces derniers ne sont pas des jeux vidéo, tant au niveau du graphisme que du divertissement. Le côté récréatif tient donc essentiellement dans l'interactivité et la façon d'utiliser ces logiciels.
 
Grand écran
Limitées, en termes de contenu, les applications pour téléphone, console de type DS et autres appareils nomades multimédias de type iPod déclinent le Code sous deux modes : un pédagogique et un ludique. Le premier, classique, offre des séries de tests et des entraînements. Le second propose des jeux de mémoires, des quiz, etc.
Grâce à leurs grands écrans, ces appareils permettent une lecture claire et un suivi pratique, le tout en son et en images.
A contrario, la solution « jeu nomade », la DS notamment, se révèle moins adaptée sur le plan de la visibilité : difficile de répondre à une question quand on ne peut pas lire un panneau indicateur.
 
Payant ou gratuit
Les sites Internet qui se sont spécialisés dans cet accompagnement proposent aussi des séries d'entraînement ainsi que des thématiques. Payantes (jusqu'à 30 €) ou gratuites, ces offres sont loin d'être complètes en termes de contenus (questions, tests, etc.). Pis, aucune n'est réellement attrayante !
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...