Roadster Abarth : enfin un modèle qui ne dérive pas de la Fiat 500...
habillage
banniere_haut

Roadster Abarth : enfin un modèle qui ne dérive pas de la Fiat 500...

Qu'elle soit 500 ou bien 695 Tributo Ferrari, qu'elle délivre 135 ou 180 ch, qu'importe l'Abarth demeure un dérivé de la Fiat 500. Cette logique va changer avec l'arrivée du Roadster. Abarth peut dire merci à Mazda.

Publié le Mis à jour le

Avec un gabarit de 4,00 m, le roadster Abarth reste léger et agile.

Article mis à jour le 11 mars 2015Retrouvez les photos et toutes les infos sur la Fiat 124 Spider

***

Depuis juillet 2008, la gamme Abarth décline à l’envie ses exclusives versions dérivées de la Fiat 500. Tributo Ferrari, Tributo Maserati, Turismo, Competizione ou encore Biposto, les performances et les prix augmentent à chaque fois mais il n’empêche, on a tout de même l’impression de tourner en rond.

A lire : Abarth 695 Biposto l'ultime évolution ?

Un modèle inédit chez Abarth

Une toile souple pour ne pas alourdir le châssis et une architecture propulsion pour garantir un maximum de sensations.
Une toile souple pour ne pas alourdir le châssis et une architecture propulsion pour garantir un maximum de sensations.


Mazda MX-5 : la jumelle technique


La nouvelle Mazda MX-5 arrivera en concession à l'été 2015.
La nouvelle Mazda MX-5 arrivera en concession à l'été 2015.
Pour briser le cercle, un roadster spécifique viendra en renfort. Ce modèle bien plus exclusif que la citadine Fiat 500 sera issu du partenariat entre Mazda et le groupe Fiat. De cette association de bienfaiteur naitront  deux modèles.

La quatrième génération de la Mazda MX-5 qui prendra son premier bain de foule au Mondial de Paris en octobre 2014 et cet inédit roadster Abarth.

Un châssis léger pour le roadster Abarth


Le châssis ultra léger de la nouvelle MAzda MX-5 servira aussi de colonne vertébrale au roadster Abarth.
Le châssis ultra léger de la nouvelle MAzda MX-5 servira aussi de colonne vertébrale au roadster Abarth.
Un même châssis très léger et dont le centre de gravité est ultra bas,  mais les mécaniques et les carrosseries seront spécifiques pour chaque auto.
Moteurs TwinAir pour l'Abarth et bloc Skyactiv pour la Mazda.

Car pour ne pas se marcher sur les pieds, les positionnements en termes de prix comme de performances iront crescendo.

L’Abarth comme premier jalon avec un ticket d'entrée autour de 20 000 €, la Mazda juste au-dessus avec un prix d'appel conservé à partir de 25 000 €. 

A lire : Mazda MX-5 IV (2015) une quatirème génération canon


Cette synergie est judicieuse. Mazda produira les deux modèles dans son usine d'Hiroshima ce qui lui permettra des rentabiliser davantage le site.   

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
pierre423869 Le 02/10/2014 - 22:06
Pas la peine de trop se fatiguer le cerveau. Mazda vendra cinq roadsters contre un pour Abarth. Et encore, car avec le Twin Air chez Abarth ça sera un fiasco aussi retentissant que les vibrations du même twin air... Par ailleurs, je rejoins les commentaires selon lesquels l'arrière de l'Abarth est une catastrophe alors que l'avant est très sympa et typé. Salut les copains.
pbodsonmfr136 Le 23/06/2014 - 05:42
Tout comme les copains, je trouve l'arrière de la 500 sans saveur. Ma préférée reste la Mazda. Une voiture devant laquelle je suis en extase depuis sa sortir dans les années 80. A l'approche de la cinquantaine, avec les enfants sur le point de se barrer, je pense que je roule avec ma dernière familiale et que la Mazda irait bien avec ma dernière chemise à fleurs. Vivement la rentrée ! MX5 zoom zoom :-)
philibert12 Le 20/06/2014 - 10:21
C'est dans la tendance mais je trouve quelle est un peu trop arrondi par rapport à l'original de plus avec ces élargisseurs d'ailes arrondis en déport ce qui fait qu'elle ressemble vraiment plus du coté Mazda que 500 dans cette coupe. L'arrière est vraiment trop typé Mazda. Il serait plus intéressant d'avoir une Abart 500L, qui devrait intéresser une population beaucoup plus large ;o)
Voir tous les commentaires (5)