Saga Opel Astra. L'histoire de la compacte à l'Éclair depuis 1991
habillage
banniere_haut

Saga Opel Astra. L'histoire de la compacte à l'Éclair depuis 1991

D'abord réservée au britannique Vauxhall, l'Astra est venue remplacer la Kadett chez Opel il y a 30 ans. Alors que sa sixième génération, désormais cousine de la Peugeot 308, s'apprête à débarquer en concession, retour en images sur la saga mouvementée de cette rivale de la Volkswagen Golf.

Publié le Mis à jour le

Depuis 1991, l'Opel Astra ne ménage pas ses efforts pour donner la réplique à la Volkswagen Golf. L'argus revient, en images légendées, sur la saga de cette compacte qui accueille sa sixième génération fin 2021.

L'argus

Tirer un trait sur 55 années d’histoire : c’est la lourde responsabilité endossée par la première génération d’Astra. Lorsqu’elle est apparue, en 1991, cette compacte a en effet succédé à la Kadett, dont l’appellation a été employée pour la première fois chez Opel en 1936. Il aura cependant fallu attendre 1979 pour voir apparaître la formule actuelle, avec des roues avant motrices et un moteur transversal permettant d’optimiser l’espace. Hélas, il ne suffit pas de reprendre la recette de la Volkswagen Golf pour avoir le même succès. Sans démériter, la marque à l’Éclair restera cantonnée aux rôles de faire-valoir dans la catégorie.

saga opel kadett
Opel Kadett (1936-1971) 
vauxhall astra E 1980
Vauxhall Astra (depuis 1980) 

Voilà sans doute ce qui a poussé les décideurs à opter pour un tout nouveau nom dans les années 1990. Avec, en prime, la volonté de s’aligner sur les Corsa, Vectra et autres Omega dont le patronyme finissait forcément par un A. Mais au Royaume-Uni, où les Opel sont vendues sous la marque Vauxhall, la Kadett s’était déjà transformée en Astra depuis 1980. C’était donc aussi un moyen de mettre les deux labels sur un pied d’égalité.
 

Le modèle le plus vendu de la marque

Avec 4,13 millions d’exemplaires vendus entre 1991 et 1997, l’Opel Astra première du nom, alias Astra F,  a en partie réussi son pari. Elle reste encore aujourd’hui le modèle le plus produit dans toute l’histoire de la marque. Pourtant, sa silhouette n’était pas si différente de celle de la précédente Kadett. Pour s’en démarquer, elle a surtout misé sur un confort accru, un peu plus d’habitabilité, des moteurs désormais tous catalysés ou encore une panoplie sécuritaire renforcée : ceintures à prétensionneurs réglables en hauteur, tubes de renfort dans les portières…

opel astra f break et quatre-portes
Opel Astra F (1991-1997)
Opel Astra F cabriolet
Opel Astra F (1991-1997) ... sans oublier un cabriolet débarrassé du disgracieux arceau central qu'on retrouvait sur la Kadett, mais aussi sur la Golf.

10 prototypes de version électrique seront même produits sous le nom d’Impuls III. Mais ils disposaient de 160 km d’autonomie maximum, et il faudra attendre 2023, avec la future Astra-e, pour qu’Opel lance réellement une compacte sans moteur thermique sur la base de sa toute nouvelle génération. En profitant cette fois d’une base et de motorisations puisés dans le groupe Stellantis, qui a racheté la marque à l’Américain General Motors en 2017 quand il se nommait encore PSA et ne comprenait alors que Citroën, Peugeot et DS.
 

Carrière courte pour la dernière Astra GM

Opel Astra K rouge

Opel Astra K (2015-2021)

Apparue en 2015, l’Astra K aura ainsi vu sa carrière raccourcie. Si elle avait été élue voiture de l’année en 2016, une première pour une compacte Opel depuis la Kadett E de 1985, elle rendait le constructeur trop tributaire de son ancien propriétaire. Mais avant elle, le modèle avait déjà changé trois fois totalement. Sans jamais cultiver le même penchant pour la continuité que sa rivale toute désignée, la Golf. Avec sa silhouette deux volumes et demi, l’Astra G de 1998 ne ressemblait en effet pas du tout à sa devancière. Pas plus que sa remplaçante, l’Astra H proposée entre 2004 et 2009, ne lui ressemblera, avec ses lignes désormais taillées à la serpe. Quant à l’Astra J, vendue entre 2009 et 2015, elle renoue avec un style tout en courbes. Tout en prenant hélas beaucoup de poids, un défaut que sa remplaçante s’efforcera de corriger en perdant jusqu’à 200 kg.
 

Désormais cousine de la Peugeot 308

Malgré ces efforts, et les multiples déclinaisons proposées au fil des années, jamais la Golf ne sera réellement inquiétée. La prochaine génération y parviendra-t-elle enfin ? Rien de certain, mais elle semble s’être au moins donné les moyens d’essayer, avec son habitacle bien plus moderne et une esthétique à nouveau plus affirmée. D’ici quelques semaines, elle nous laissera son volant, afin de vérifier si ses nouveaux dessous partagés avec les Peugeot 308 et DS 4 profitent à l’agrément de conduite.

Opel Astra G version dtm
Opel Astra G (1998-2004)
Opel astra L jaune
Opel Astra L (depuis 2021)

En attendant, embarquez avec nous pour découvrir, dans notre diaporama légendé, la saga de ses ancêtres. Une saga qui n’oublie ni les coupés et cabriolets aujourd’hui disparus, ni les versions sportives GSI ou OPC, ni même l’engagement dans le championnat de tourisme allemand DTM, avec un V8, entre 2000 et 2004.

>> Revivez la saga de l'Opel Astra en images dans notre diaporama <<

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours