Saico ne craint pas les courants d'air !
habillage
banniere_haut

Saico ne craint pas les courants d'air !

Publié le

Le leader italien de la cabine de peinture, Saico, espère bien révolutionner l'atelier du peintre, grâce à sa nouvelle machine, l'Espace 2000. Contrairement aux autres productions, cet équipement est construit sur un carré de 6,12 m de côté. Quatre grandes portes, implantées sur chacun des côtés de l'installation, permettent l'entrée d'un véhicule roulant. Les quatre angles de cette cabine sont coupés. Ils accueillent un éclairage constitué de batteries de néons multiples. Ils sont implantés derrière un vitrage opaque, non aveuglant. La lumière diffusée est douce, d'un blanc intense qui rappelle la lumière du soleil. Les tubes, qui sont toujours hors de la poussière, se remplacent de l'extérieur, grâce à des trappes faciles d'accès. Au centre de cette cabine, on trouve un élévateur à piston, dont la partie supérieure est coiffée d'un plateau rotatif. A l'image d'une table élévatrice, ce dernier charge le véhicule en son centre, sur des patins en caoutchouc placés sous les bas de caisse. Le peintre peut tourner facilement, et à la main, la voiture, pour trouver le meilleur angle de pistolage. L'Espace 2000 est équipée d'un plénum soufflant, et d'un sol aspirant intégral monté sur caillebotis, ce qui devrait éviter les remous intempestifs. Il n'y a donc pas de courant d'air gênant, malgré les quatre portes de cette machine !

Une fois peinte, la voiture pivote pour repartir dans la direction voulue. Grâce à cela, Saico a résolu les problèmes de circulation des véhicules dans l'atelier. La cabine s'implante désormais au centre de la carrosserie, ce qui permet de placer les aires de préparation et les ponts élévateurs selon la configuration de l'atelier, sans perte de place. La machinerie est installée dans un local séparé. Les gaines circulent alors sur ou sous la toiture du bâtiment. Cette installation est, selon son concepteur, conforme aux normes françaises et aux futures normes européennes sur les vitesses de circulation d'air.

Le modèle vendu en France coûtera 250 000 F HT, transport et montage compris, mais hors du prix des cheminées.

L'Espace 2000 nécessite une hauteur sous plafond de 4,05 m, pour un modèle monté sur socle. Deux modèles sont proposés. Ils accueillent des véhicules dont la hauteur maximale est de 2,55 m ou de 3 m. Cette cabine, adaptée aux exigences françaises, brasse de 32 000 m3 à 35 000 m3 d'air par heure, alors que le modèle italien, plus raisonnable, ne délivre que 26 000 m3/h. Un automate programmable permet de gérer toutes les phases de ventilation et de montée en température de l'étuve.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours