Vous êtes ici :

DS3 Crossback (2019) : toutes les infos sur le remplaçant de la DS3

scoop SUV DS3 2018
Après les restylages, le premium. DS lancera son offensive en 2017 avec deux SUV. Le DS6, puis ce DS3 dont voici une première illustration réalisée d'après nos informations. Ce modèle devrait être commercialisé à l'automne 2018.

[Mise à jour le 11/07/2018] Après une période de transition, DS lancera la seconde étape de son développement à partir de 2017. Avec, le nouveau DS7 en 2017 et, surtout, la version SUV de la DS3 en 2018. Deux ans avant son lancement, L'argus.fr vous dévoile tous les secrets de ce dernier.

[Article mise à jour le 11/07/2018] Découvrez les lignes définitives de la DS3 Crossback 2019

***

Quelques semaines après vous avoir révélé les détails du nouveau SUV DS6, L’argus.fr vous livre tous les détails sur son petit frère programmé pour 2018, grosso modo un an après le DS6. Ce projet, baptisé D34 en interne, correspond au remplacement de la berline DS3 née en 2010 et restylée à deux reprises (en 2014 et 2016).

Un dossier stratégique puisque ce modèle est le best-seller de la marque en Europe. Mais aussi un vaste dilemme car la DS3 est peu prisée en Chine, marché qui doit assurer la croissance du constructeur. Comment plaire en Asie sans décevoir la clientèle européenne séduite par la citadine polyvalente ?

 

Choix stratégique

AprÚs 8 années de carriÚre, la DS3 berline laissera place à un SUV.
Après 8 années de carrière, la DS3 berline laissera place à un SUV.

Une question à laquelle l’ancienne équipe dirigeante n’avait pas répondu, puisque le programme D3 comprenait une berline à cinq portes (plus diffusée qu’une carrosserie à 3 portes) et un SUV.

Contrairement à Mini qui multiplie les variantes (3 et 5 portes, Clubman et Countryman), le patron de PSA, Carlos Tavares, a décidé au printemps 2014 qu'un SUV urbain était prioritaire.

La raison ? La Chine, comme l’Europe, est friande des SUV mais pas des citadines à trois portes. De plus, chaque nouveau produit du groupe PSA doit au moins être vendu, et par conséquent plaire, à deux zones géographiques dans le monde.


A l’assaut de l’Audi Q2

Le SUV arborera la calandre DS double wings comme son aînée.
Le SUV arborera la calandre DS double wings comme son aînée.

D’une longueur d’environ 4,20 m, le SUV DS3 se positionnera sous le DS6 (4,50 m) et entrera en concurrence avec l’Audi Q2 (4,17 m) et la seconde génération du Mini Countryman dévoilé au Mondial de Paris.

Ce nouveau crossover français se singularisera par son style inspiré des concepts Divine DS et E-Tense. Calandre "Double wings", signature lumineuse soignée, ligne travaillée… doivent confirmer visuellement la montée en gamme. Quid de l’aileron requin, signe distinctif de l’actuelle DS3 ? Il sera préservé.


Base technique inédite

 

moteur 1.2 Puretech 156 ch ds3 SUV 2018

Le moteur 1.2 Puretech va voir sa puissance grimper à 156 ch.

Si le style reste encore secret (aucun prototype n’a jusqu'ici été surpris), la partie technique n’a plus de mystères. Le DS3 SUV sera le premier véhicule PSA à inaugurer la petite plateforme CMP.  Développée avec DongFeng, le partenaire chinois du groupe français, celle-ci servira ensuite aux futures Peugeot 208 et 2008 ainsi qu'à la Citroën C-Elysée.

Assemblé dans l’usine de Poissy en région parisienne, ce modèle héritera également de nouvelles motorisations. Outre le 1.2 Puretech de 110 et 130 ch, en essence, une variante de 156 ch est aussi au programme. Ce bloc devrait par la suite encore monter en puissance.


En diesel, l’inédit 1.5 BlueHDi de 100 et 130 ch, étudié avec Ford, officiera sous le capot. Afin de répondre à la nouvelle norme antipollution Euro 6C (en vigueur à l’automne 2017), ce bloc recevra un nouveau système de catalysation SCR implanté dans le compartiment moteur et non plus sous la caisse. Il sera associé à un filtre à particules qui ne sera plus additivé.

 

Aussi en électrique

plateforme électrique SUV DS3 2019

En 2019, le DS3 SUV inaugurera la nouvelle architecture électrique de PSA.

Selon toute vraisemblance, DS devrait dévoiler son petit SUV au printemps 2018 à l'occasion du salon de Genève puis le commercialiser à l’automne pour le Mondial de Paris. A cette date, ne seront disponibles que les versions thermiques.

Courant 2019, le DS3 inaugurera la chaîne de traction électrique au sein du groupe PSA. Elle se composera d’un moteur électrique de 115 ch et d’une batterie de seconde génération de 50 kWh, deux fois plus puissante que les modèles actuels. PSA annonce une autonomie optimale de 450 km sur le cycle NEDC (350 km avec le nouveau cycle d’homologation WLTP de 2017) et une recharge par induction.

Une question demeure : quel nom portera ce SUV ? Au regard du succès remporté par la DS3, on peut penser que ce patronyme perdurera.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
jpo.brunat930

Attendons de savoir s'il est prévu un toit ouvrant. Si la réponse est négative, il sera encore une fois plus intéressant de regarder la concurrence. Une forte demande existe en France...mais nos constructeurs passent à coté (heureusement que les nouvelles 3008 et 5008 en sont équipés !

benthome089

Belle auto,en tous cas sur le papier . Attendons 2 ans et pour l'instant bravo !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la DS DS 3