Vous êtes ici :

Sécurité : les vieilles voitures moins sûres à cause de la rouille

mazda 6 crash test
Cette Mazda 6 de première génération est déjà bien atteinte par la rouille au niveau des soubassements.

Suite à des crash-tests menés sur des véhicules d'occasion, un organisme a démontré que la présence de rouille sur les voitures pouvait fortement réduire la sécurité en cas de collision.

Les crash-tests menés par l'EuroNCAP et servant à l'homologation des nouveaux modèles, sont bien entendu réalisés sur des véhicules neufs. Seulement, jusqu'à présent, personne n'avait réalisé de tests similaires sur des voitures d'occasion, afin de voir s'il y avait une évolution des résultats avec l'usure et notamment la présence de rouille.

L'organisme suédois Villaägarna a donc demandé au laboratoire anglais Thatcham, qui effectue des crash-tests selon la norme EuroNCAP, de tester une Mazda 6 de première génération (2003-2008) et une Volkswagen Golf 5 (2004-2008) d'occasion selon les mêmes règles qu'à l'époque de leur mise en circulation.

 

Des voitures d'à peine 15 ans déjà bien rouillées

Ces deux véhicules souffraient apparemment d'une corrosion relativement importante, bien que celle-ci ne soit pas forcément visible au premier abord. Et les résultats des crash-tests ont démontré que la présence de rouille pouvait altérer nettement la résistance des véhicules, mais également changer la façon dont ils se déformaient durant le choc.

Ainsi, en subissant exactement les mêmes tests que lors de sa mise en circulation, la Mazda 6 a vu sa note fortement baisser, n'obtenant plus que 18 points (trois étoiles) au lieu de 26 points (quatre étoiles). La sécurité du véhicule s'est donc nettement détériorée et celui-ci ne réagit plus exactement de la même manière durant l'impact. On voit ainsi que, en raison de plus grandes déformations de la structure, le siège conducteur se tourne vers la vitre latérale et de ce fait, le mannequin se cogne la tête sur le montant central.

Cette étude nous prouve donc que le niveau de sécurité d'une voiture neuve peut fortement se dégrader avec le temps et que la rouille en est la principale raison. Vous pouvez voir ci-dessous les vidéos des crash-tests qui viennent d'être réalisés à l'initiative de Villaägarna, mais aussi de ceux qui avaient été faits à l'origine.

Crash-test Mazda 6 (2003-2008) rouillée (3 étoiles au crash-test)

Crash-test Mazda 6 neuve 2003 (4 étoiles au crash-test)

Crash-test Volkswagen Golf 5 (2004-2008) rouillée (4 étoiles au crash-test)

Crash-test Volkswagen Golf 5 neuve 2004 (5 étoiles au crash-test)

 

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (25)
jumper60

Re la corrosion attaquait toute les marques et les simca (société industriel mécanique et carrosserie automobile )n' étaient pas épargnées il est rare de voir une belle Chambord , P 60 ou aronde dans les expositions de voitures de collection A+

GLUCK

Re Oui et la dauphinoise était la juva avec un moteur de dauphine. Quand à la corrosion ce n'était pas les pire les Simca pratiquement toutes finissaient en dentelle. Une autre époque!!! A+

jumper60

Bonjour GLUCK la juva 4 avait le moteur a soupapes latérale et a l'époque les corrosions perforantes apparessaient souvent avent dix ans mal grès les épaisseur des tôles,( sauf les dyna panhard carrosserie aluminium ) les voitures neuves n'avaient pas de protections anti rouille a+

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
135 875 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !