Skoda Fabia Combi (2023). Le petit break tient tête aux SUV urbains !
habillage
banniere_haut

Skoda Fabia Combi (2023). Le petit break tient tête aux SUV urbains !

Nombreux au début des années 2000, les petits breaks ont quasi disparu. Peugeot 207 SW, Clio Estate ou encore Seat Ibiza ST n'ont pas eu de descendance. La Skoda Fabia Combi est la seule à faire de la résistance. Son arrivée sur le marché n'est pas prévue avant 2023. Découvrez pourquoi.

Publié le Mis à jour le

En 2023, la quatrième génération de la Skoda Fabia Combi arrivera sur le marché.

PhocarMedia Copyright 2017

Le 4 mai 2021, la marque tchèque du groupe Volkswagen a dévoilé la nouvelle Skoda Fabia. À l’instar de ses devancières – la toute première Fabia a été lancée il y a vingt-deux ans –  cette quatrième mouture de la berline polyvalente sera déclinée en version break. Comme à l’accoutumée, elle sera baptisée Skoda Fabia Combi. Sa production s'opérera dans l’usine de Kvasiny, en République tchèque, alors que celle de la berline se fera à Bratislava (Slovaquie). Mais cette carrosserie n’arrivera pas avant 2023 sur le marché.

À LIRE. Skoda. Toutes les nouveautés jusqu'en 2025

Skoda Fabia Combi 2 Peugeot 207 SW et Renault Clio Estate 1
La deuxième mouture de la Skoda Fabia Combi bataillait avec deux rivales tricolores : les Peugeot 207 SW et Renault Clio Estate.

Cette offre sera la der des ders sur un segment en voie d’extinction. En effet, ses rivales françaises Peugeot 208 et Renault Clio 5 ont abandonné le créneau. Et, dans le groupe Volkswagen, la Seat Ibiza ST n’a pas été reconduite lors du renouvellement du modèle en 2017, tandis que du côté de la VW Polo cela fait belle lurette que la version Variant a quitté le catalogue. C’était il y a presque vingt ans, en 2002 ! La faute aux SUV urbains, bien sûr : Peugeot 2008, Renault Captur, Seat Arona et Volkswagen T-Cross comme T-Roc, dont l’insolent succès a rapidement évincé celui des breaks polyvalents.
 

L’atout prix pour la Fabia Combi

Si le constructeur n’a pas jeté l’éponge, malgré la présence du Skoda Kamiq, dont le format de 4,24 m de long est très proche de celui de la future Fabia Combi, c’est que la demande pour un petit break demeure très forte sur les marchés d’Europe centrale, où le constructeur tchèque est largement présent. Et surtout ne perdons pas de vue que les prix de la Skoda Fabia Combi se situeront toujours un cran en dessous de ceux du SUV urbain.

Le break Fabia débute à 16 000 € quand la version de base du Kamiq réclame, a minima, 20 000 €.
Un argument qui fait mouche et auquel la Fabia Combi doit assurément sa survie. En effet, La palette de motorisations du futur break reprendra l’offre de la berline, uniquement proposée en essence, à savoir les trois-cylindres 1.0 MPI de 65 et 80 ch et 1.0 TSI de 95 et 110 ch puis, au sommet de la gamme, le quatre-cylindres 1.5 TSI fort de 150 ch. Plus lourd, le Kamiq se doit de démarrer plus haut, son entrée de gamme reposant sur le moteur 1.0 TSI de 95 ch.
 

Un coffre imbattable

Coffre Skoda Fabia Combi 2014 banquette rabattue
Le coffre de l'actuelle Skoda Fabia Combi, présentée en 2014 puis restylée en 2018...
Coffre Skoda Fabia Combi 2014 avec des valises
... engloutit 530 litres, en 5 places sous tablette, à 1 395 litres lorsque la banquette est rabattue.

À l’instar de la berline, la nouvelle Skoda Fabia Combi capitalisera sur un empattement majoré de 10 cm, soit une valeur de 2,57 m, et sur une soute plus grande. De quoi mieux choyer les passagers sur la banquette arrière et recevoir davantage de bagages. Rappelons que la nouvelle Skoda Fabia Berline, qui arrivera en concessions à l’automne 2021, dispose d’une capacité de coffre comprise entre 380 et 1 190 l et que l'actuelle Skoda Fabia Combi, présentée au Mondial de l’auto à Paris en 2014, engloutit de 530 à 1 395 l. En cinq places sous tablette, la soute de la nouvelle Fabia Combi de 2023 devrait, selon nos estimations, approcher les 600 l et atteindre 1 450 l lorsque la banquette sera rabattue. Personne sur le segment ne sera mieux disant, le Skoda Kamiq n’offrant qu’entre 400 et 1 395 l.

À LIRE. Futures Skoda. Fabia break, Enyaq coupé... Les projets du constructeur

Source illustration : motor.es

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
PhilCO Le 13/05/2021 - 10:23
Bah oui : " la mode : ça se démode " !! Encore une démonstration de la distance entre les concepteurs & commerciaux et les clients potentiels ...qu'il suffirait de rencontrer et d'interroger ;-)) Belle résistance donc de la marque tchèque du groupe WV; ce modèle bien équilibré ( pas trop large pour les places de parking et garages toujours exigus...). reste l'équipement qui fait grimper les factures, et le soin du confort car ces autos partent en vacances chargées avec familles ! Un mot pour les jantes et pneus, les FABIA semblent sous-équipées en taille; à privilégier la sécurité de bonnes gommes (tous temps ? ) et bonne hauteur assurant un confort supérieur à toutes les 'tailles basses'. Bon, maintenant il faut attendre 2023 ..Et préparer 20 000 €.
La Rédaction Le 10/05/2021 - 11:24
Nombreux au début des années 2000, les petits breaks ont quasi disparu. Peugeot 207 SW, Clio Estate ou encore Seat Ibiza ST n'ont pas eu de descendance. La Skoda Fabia Combi est la seule à faire de la résistance. Son arrivée sur le marché n'est pas prévue avant 2023. Découvrez pourquoi.
Voir tous les commentaires (3)