Skoda Octavia hybride (2020) : notre essai des Octavia iV et iV RS

voir les photos
skoda octavia
La motorisation hybride rechargeable iV se décline sur les Skoda Octavia berline et Combi. En photo, une version iV 204 ch Style Combi au prix de 39 230 € avant bonus.

La nouvelle Skoda Octavia se dote d'une technologie hybride rechargeable déclinée en deux puissances : 204 ch pour la iV et 245 ch pour la iV RS. Deux hybrides qui marient agrément de conduite et basse consommation sans faire exploser leur prix.

Page 1Avis et essai Skoda Octavia hybride rechargeable 

Tout juste commercialisée, la quatrième génération de Skoda Octavia renforce sa gamme avec les versions hybrides rechargeables, baptisées iV, livrables en fin d’année. L’Octavia se dote pour la première fois de cette technologie, qui associe ici un moteur à essence de 150 ch à un moteur électrique de 85 kW (116 ch). L’ensemble est soutenu par une batterie d’une capacité de 13 kWh autorisant une autonomie 100% électrique de 60 km, selon la norme WLTP. Les deux versions partagent cette mécanique, mais elles affichent une puissance cumulée et un couple différents : 204 ch-350 Nm pour la iV et 245 ch-400 Nm pour la iV RS. Skoda explique ces différences de chiffres par une gestion électronique personnalisée de la partie électrique sur chacune des versions.

skoda octavia hybride rechargeable iV
La prise pour charger les batteries de l'Octavia iV prend place sur l'aile avant gauche.


Prix Skoda Octavia hybride

Skoda décline la version de iV sur les deux carrosseries, berline et Combi. Les prix sont compris entre 35 050 € à 38 130 € (+ 1 100 € pour le Combi) pour la iV de 204 ch. A tire de comparaison, c’est 4 750 € de plus qu’une version TDI 150 DSG6, moins puissante et très sobre. Le bonus de 2 000 € vient toutefois alléger la facture de la iV et réduire l’écart avec le diesel à 2 750 €. Les entreprises profitent en plus d’avantages sur la fiscalité et sur l’amortissement pour rendre cette technologie financièrement attractive.

skoda octavia hybride prise
Skoda Octavia iV 204 ch
volant octavia hydride style
Skoda Octavia iV 204 ch

L’Octavia iV RS, c’est la version la plus chère de la gamme avec 42 160 € (+ 1 100 € pour le Combi). L’équipement supplémentaire justifie la facture, mais aussi la présentation soignée de l’habitacle : cuir perforé sur le beau volant trois branches, parements d’Alcantara, magnifiques sièges Sport avec appuie-tête intégré ou encore combiné numérique avec affichage spécifique. L’effort de présentation de cette Octavia RS est tel qu’on se croirait presque dans une Audi RS ! L’extérieur n’est pas mal non plus : calandre noire, boucliers spécifiques, jantes de 18’’. Cette RS iV est 2 900 € plus chère que la RS thermique équipé du 2.0 turbo de 245 ch de la Golf 8 GTI, mais l’écart tombe à seulement 900 € en tenant compte du bonus de l’hybride rechargeable.

Octavia RS 2020
Skoda Octavia iV RS
Octavia RS 2020
Skoda Octavia iV RS
Octavia RS 2020
Skoda Octavia iV RS
skoda octavia hybride RS iV
Skoda Octavia iV RS


Au volant de l’Octavia iV de 204 ch

Cette prise en main des Octavia hybrides rechargeables est courte, mais les premiers enseignements sont intéressants. Il y a d’abord le confort de conduite induit par la puissante partie électrique. Cette dernière permet de profiter d’un couple généreux à chaque relance, bien gérée par la boite robotisée DSG6. Le châssis reçoit ici un train arrière multi-bras qui encaisse sans difficulté l’énergie disponible, mais la conduite ne donne pas le grand frisson : les réglages privilégient le confort, la suspension flotte un peu et il faut composer avec la masse supplémentaire de la partie électrique (environ 200 kg). Cette Octavia hybride s’apprécie donc en priorité aux allures usuelles, où douceur, confort et silence de marche apaisent la conduite.

skoda octavia 2020

Le relais entre les deux moteurs est très bien géré : le passage entre modes électrique et thermique est fluide et peu perceptible. Avec le mode de conduite Hybrid Auto qui permet à la voiture de gérer seule les flux d’énergie, l’Octavia roule en électrique à basse vitesse et elle réveille son moteur thermique autour de 45-50 km/h lors des accélérations (et le coupe dès le lever de pied).  Le parcours est trop court pour établir une consommation significative, nous décidons donc de passer en mode EV pour tester le roulage 100 % électrique : ce dernier est convaincant avec de bonnes relances et une vitesse de 140 km/h. Sur route, l’autonomie annoncé de 60 km avec les batteries semble réaliste, mais ce sera à vérifier sur notre parcours dédié. L’autonomie électrique semble en tout cas suffisante dans le cadre de trajets quotidiens, à condition de recharger chaque jour la batterie.
 

Au volant de l’Octavia iV RS de 245 ch

Par son look suggestif, sa puissance supérieure et son couple plus généreux, l’Octavia iV RS annonce une conduite plus dynamique. Elle y parvient sans mal grâce à des réglages plus sportifs, la direction progressive en série et des disques de frein d’un diamètre plus généreux. Notre modèle d’essai profitait en plus de l’amortissement piloté (980 €) et de jantes de 19 pouces chaussées en 225/40 R19 (470 €). La suspension est ici mieux tenue et le comportement est plus réactif que la iV 204 ch même si cette iV RS ne peut pas recevoir le châssis Sport abaissé en raison de la présence des batteries (contrairement à la version RS thermique).

skoda octavia hybride 245 ch

Avec son couple de 400 Nm et la réponse instantanée de la propulsion électrique, cette RS à batteries pousse fort, mais sa masse importante écorne son agilité dans les sinuosités. Le confort ferme mais pas cassant et la bonne insonorisation en font une routière très agréable, surtout que l’on est très bien installé dans ce cockpit qui soigne les apparences.

Quelle consommation pour l’Octavia hybride rechargeable ?

skoda octavia hybride RS

C’est toujours difficile de sortir une consommation avec cette technologie car la partie électrique est très importante dans la propulsion et elle est dictée par le niveau de la batterie. Nous avons fait deux tests avec l’Octavia iV RS.

 

  • Le premier test se déroule dans des conditions idéales pour la iV : batterie pleine au départ, mode Hybrid Auto enclenché et parcours routier fluide : vitesse de 80 à 100 km/h, traversées de villages à 50 km/h et peu de relief. Après 86 km, pendant lesquels la voiture a exploité toute seule ses énergies, la consommation d’essence s’est établie à 3,1 l/100 km et la consommation électrique à 10,8 kWh/100 km. La batterie affichait 5 % d’autonomie à l’arrivée.
  • Le deuxième test se déroule sur un parcours similaire, toujours en mode Hybrid Auto, mais avec la batterie quasiment vide au départ. Après 65 km, la consommation a affiché 5,9 l/100 km et 0,2 kWh/100 km. On voit là tout l’intérêt de rouler le plus souvent avec les batteries chargées. Ce qui ne sera pas possible lors des voyages autoroutiers où la consommation sera moins favorable.
     

Dans l’habitacle

intérieur skoda octavia iV hybride
La planche de bord de la nouvelle Octavia profite d'un dessin fluide et d'une présentation avenante (ici une finition Style). Dans l'habitacle, rien ne distingue la version iV des autres, à part quelques écrans dédiés.
digital cockpit octavia 2020
Il existe plusieurs modes d'affichage pour les compteurs numériques. Globalement, ils sont plus lisibles que ce que l'on trouve ailleurs.
ecran octavia hybride
L'écran tactile au centre sert à toutes les fonctions du véhicules (GPS, clim, audio, etc.). Les touches d'accès aux fonctions (en bas) sont bien pratiques.
places arriere skoda octavia 2020
L'Octavia est réputée pour son habitabilité à l'arrière. La version hybride ne change rien aux bonnes habitudes.
coffre skoda octavia hybride 2020
L'Octavia est aussi réputée pour son grand coffre, mais cette fois le volume est amputé de 150 l à cause des batteries.


Concurrence

De manière classique, l’Octavia va se heurter à ses sœurs techniques chez Seat et Volkswagen qui adoptent elles aussi la technologie hybride rechargeable en cette fin 2020. Mais entre l’Octavia iV, la Leon e-Hybrid et les Golf e-Hybrid et GTE, les territoires sont souvent bien définis. Du côté de la concurrence française, l’Octavia Combi iV vient s’intercaler entre deux modèles. La Renault Mégane Estate E-Tech moins puissante (160 ch), dotée d’une batterie de moindre puissance (9,8 kWh) mais pourtant un peu plus chère (à partir de 38 500 €), et la Peugeot 508 SW Hybrid installée dans la catégorie supérieure, plus puissante (225 ch), équipée d’une batterie comparable (13,2 kWh) et bien plus chère (à partir de 45 850 €… soit 10 000 € de plus que la Skoda !).

 

Bilan essai Skoda Octavia hybride

skoda octavia combi 2020

Cette Octavia iV participe à la démocratisation de la technologie hybride rechargeable, jusqu’ici trop chère et peu convaincante sur de gros SUV. Cette fois, l’écart de prix entre une TDI 150 DSG6 de 150 ch et une iV de 204 ch se réduit à 2 750 € en tenant compte du bonus. L’effort financier est encore là mais l’agrément de la version hybride rechargeable est bien supérieur à celui du diesel. Sans oublier que ce dernier voit se pointer de possibles interdictions dans des centres-villes.

La version iV RS confirme encore plus la réduction de l’effort financier : seulement 900 € avec la RS thermique. Compte-tenu des consommations basses dont sont capables les versions iV au quotidien, l’intérêt devient réel mais la contrepartie n’est pas négligeable : il faut rouler avec une batterie le plus souvent chargée. Si on ne peut pas se brancher à domicile ou au bureau, la chasse aux bornes de recharge sera la partie la plus désagréable et contraignante de l’exercice.

On aime
Douceur de fonctionnement, confort
Reprises et performances, surtout en RS
Autonomie électrique pour le quotidien
Prix vs les autres hybrides rechargeables

On regrette
Le châssis de la iV sans grand charme
La contrainte de charger souvent pour gagner en consommation
Le coffre qui perd 150 l (il reste tout de même 490 l sur le Combi)
 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Skoda Octavia