Skoda Superb Scout 2019 : notre avis sur la nouvelle Superb restylée
habillage
banniere_haut

Skoda Superb Scout 2019 : notre avis sur la nouvelle Superb restylée

Le vaisseau amiral de Skoda propose une finition Scout à l'occasion de son restylage. Avec son style baroudeur et sa transmission intégrale, il s'approche d'un SUV tout en conservant son ADN de break.

Par Didier Laurent
Publié le Mis à jour le

La nouvelle Skoda Superb Scout est proposée au tarif de 46 250 € avec un moteur 2.0 TSI de 272 ch. Elle est d'ores et déjà disponible à la commande

Lancée en mars 2015, la Skoda Superb de troisième génération -2ème en ce qui concerne le break Combi-  adopte une carrosserie au style revu, avec une face avant légèrement redessinée et un arrière modernisé. Elle accueille également pour la première fois cette finition Scout, une appellation dans l’esprit baroudeur qui est apparue en 2006 sur l'Octavia  mais qui a également été attribuée plus récemment aux SUV Kodiaq et Karoq.

La Superb Scout ne propose que deux motorisations : 2.0 TDI 190 ch, et 2.0 TSI de 272 ch, toutes deux accouplées à une boîte de vitesses DSG7 et une transmission 4X4. Elle n’est donc pas disponible avec la solution hybride rechargeable iV, qui fait son apparition à l’occasion de son restylage.

Statique 3/4 AR Skoda Superb Scout 2019
Le logo de la marque est remplacé par son nom sur le hayon de coffre de la Skoda Superb Scout 2019

La Superb Scout se distingue du break Combi par des attributs extérieurs spécifiques : boucliers agrémentés de sabots de protection couleur aluminium, tout comme les coques de ses rétroviseurs extérieurs. Des garnitures en plastique prennent place au niveau des passages de roue, des bas de caisse latéraux et de la partie inférieure des portes.

Un petit badge « Scout » situé sur l’aile avant et un becquet sport (uniquement sur cette motorisation à essence) en haut du hayon, viennent compléter la dotation. A l’intérieur, aussi, des particularités existent comme par exemple les sièges avec logo Scout ou l’emploi de matériaux « effet bois » sur la planche de bord.

Coque de rétro extérieur Skoda Superb Scout 2019
Signe distinctif à la jointure de l'aile avant, le sigle Scout de cette nouvelle Skoda Superb 2019
L'aluminium est assez présent dans la présentation extérieure de la Skoda Superb Scout 2019

Accusant les mêmes longueur et largeur que les livrées Combi, soit respectivement 4,86 m de long et 1,86 m de large, la Superb Scout est en revanche plus haute de 15 mm, pour atteindre 1,49 m. Cet accroissement profite à la garde au sol, qui passe à 16,4 cm.


Prix de la Skoda Superb Scout 2019

46 250 € pour cette version 2.0 TSI DGS7 4X4 de 272 ch : c’est la moins chère de la gamme avec ce moteur. A noter que la Superb Scout s’échange à partir de 45 950 € en diesel, soit 800 € de plus qu’en finition Style, entrée de gamme disponible avec ce bloc (mais pas en essence).

Il s’agit là d’un prix d’appel relativement attractif, mais il convient de ne pas trop s’y fier. Car la Skoda Superb Scout fait l’impasse sur des équipements qui facilitent la revente, comme par exemple le digital cockpit, le toit ouvrant panoramique ou les phares Full LED, livrés en série sur les niveaux supérieurs. Des packs d’équipements permettent de combler ces lacunes, comme par exemple le pack d’éclairage extérieur Full LED (1 800 €) ou le bien nommé Pack Scout+ (2 800 €, voir détails page 3), mais tout cela vient gonfler la facture.

Jante 19 pouces Skoda Superb Scout 2019
La Skoda Superb Scout 2019 arbore un avant beaucoup plus dynamique et technologique qu'auparavant
La Skoda Superb Scout 2019 reçoit des jantes de 18 pouces en série, ou de 19 pouces (photo) en option.

En ajoutant l’incontournable peinture métallisée –de 700 à 1 100 € selon les teintes-, la banquette rabattable depuis le coffre (90 €, vous avez dit mesquin ?) on dépasse alors nettement les 50 000 €, auxquels il faudra ajouter plusieurs milliers d’euros de malus. Skoda n’a pas encore été en mesure de nous communiquer consommations et rejets de CO2 de cette version Scout, mais la fiche technique du même moteur sur les autres carrosseries fait état d’un rejet de 162 g de CO2/km en cycle NEDC corrélé, soit déjà un malus de 3 290 €…
 

Au volant de la Skoda Superb Scout

embarqué Skoda Superb Scout 2019

Avec un châssis surélevé de 15 mm, la Superb Scout attaquera les chemins avec moins d’appréhension. Depuis le siège conducteur l’impression de nouveauté vient principalement du grand écran central (9,2 pouces en option, sinon 8 pouces) et des matériaux spécifiques à cette version. Sinon, le dessin de la planche de bord reste le même qu’à bord de la précédente Superb Combi.

Dès la première accélération, on remarque que les 272 ch ne sont pas particulièrement démonstratifs. La masse et la transmission intégrale musèlent un peu les performances de ce grand break de loisirs. L’autre point d’achoppement vient de la direction. Trop légère, elle fait penser au mode City que l’on trouve à bord de certaines Fiat lorsqu’il s’agit de faciliter la manipulation du volant dans les manœuvres de stationnement. Les différents modes de conduite permettent d’améliorer la situation, notamment en Sport, mais pas de résoudre le problème. La tenue de cap en pâtit.

Skoda Superb Scout 2019 sur chemin

A noter que la livrée Scout se dote d’un mode de conduite Off Road, qui permet à la transmission de mieux s’adapter à la progression tout-chemin. Pour le reste, cette Superb tient ses promesses, notamment en termes de confort, avec des suspensions qui donnent le change en toutes circonstances. Naturellement, la prise de roulis est assez forte mais pas caricaturale, et les amortisseurs filtrent bien les petites irrégularités de la chaussée, même avec les jantes de 19 pouces (optionnelles, 18 pouces de série) qui équipaient notre modèle d’essai.
 

Dans l’habitacle de la Skoda Superb Scout 

Planche de bord Bonne présentation générale pour la Skoda Superb Scout, qui se dote de matériaux spécifiques à cette version, lesquels imitent fort bien le bois. Le nouvel écran, de 9,2 pouces reprend

Bonne présentation générale pour la Skoda Superb Scout, qui se dote de matériaux spécifiques façon bois. Le nouvel écran, de 9,2 pouces reprend l'emplacement de l'ancien, y compris de ses boutons, mais il s'agit d'une option packagée. Le cockpit digital est proposé en option à 450 € sur cette version

Places AR Skoda Superb Scout 2019
C'est l'un des points forts de la Skoda Superb : l'habitabilité arrière est une référence pour la catégorie. En outre, la sellerie est de bonne qualité.
Le volume du coffre, sièges arrière en place, est de 625 litres minimum. C'est là aussi une référence dans la catégorie. La barre de séparation est une option : 270 € avec le double plancher et un bac de rangement
Ecran Apple CarPlay Skoda Superb Scout 2019
Apple Carplay et Androïd auto sont accessibles en Bluetooth, en laissant son téléphone sur la zone de recharge par induction. Plus besoin de câbles pour faire la liaison
Les sièges avant sont larges et bien dessinés. Ils font partie de la dotation spécifique à cette finition, avec le mot Scout intégré dans le dossier. La sellerie cuir et alcantara est facturée 1 450 €

 

 

Concurrence de la Skoda Superb Scout 

Autant le dire tout de suite, dans le même esprit et la même gamme de prix, les concurrentes ne sont pas nombreuses, voire inexistantes. Du côté des marques françaises, rien dans le genre. Chez Mercedes ou BMW, non plus. Chez Volvo, le V90 Cross Country se positionne un peu plus haut en tarif alors que la nouvelle Audi A6 Allroad démarre à 61 500 € et ne propose que trois moteurs diesel.

Finalement, la plus grande concurrente de la Superb Scout est sa cousine, la Volkswagen Passat Alltrack  un peu plus courte (4,78 m) mais qui reste dans le même esprit, avec un très grand coffre et une transmission intégrale. La Passat profite aussi d'un restylage en cette année 2019
 

Bilan essai Skoda Superb Scout

Face AV Skoda Superb Scout 2019

Dans un monde automobile où le SUV est devenu roi, donner une touche « loisirs » à un break qui figure parmi les plus logeables du marché peut être une bonne idée. Il y a fort à parier que les clients qui opteront pour la carrosserie Combi regarderont de près la finition Scout qui, avec les bonnes options, se vend au même prix que les livrées haut de gamme, le fun et un peu de polyvalence en plus. Le choix du diesel sera plus raisonnable en terme de budget et de consommation sur ce grand break routier.

 

On aime

-La présentation générale
-L’esprit de la proposition
-Le confort et l’habitabilité
 

On regrette

-La légèreté de la direction
-Le manque de peps du moteur pour la puissance annoncée
-La dotation de série, qu'il faut compléter en option(s)

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours