Suzuki Jimny (2021). Le mini-4x4 de retour en version utilitaire
habillage
banniere_haut

Suzuki Jimny (2021). Le mini-4x4 de retour en version utilitaire

La carrière du Suzuki Jimny s'est arrêtée en France, début 2020. Après des mois d'attente, les amoureux du modèle seront ravis d'apprendre que le tout-terrain de poche est de retour au catalogue. Mais, dans une version utilitaire avec strictement deux places. Son prix : 20 490 € TTC.

Publié le Mis à jour le

Le Suzuki Jimny est de retour au catalogue. Son prix : 20 490 € TTC.

[Mis à jour le 12/10/2021] Depuis l'annonce, fin 2020, de son arrivée dans la gamme, le Suzuki Jimny "VU" a livré de nouvelles informations sur cette déclinaison utilitaire à deux places. Retrouvez-les dans nos articles dédiés : 

***

Pour permettre au Suzuki Jimny de faire son grand retour au catalogue, la marque a trouvé la parade. Plutôt que de modifier le 1.5 VVT de 102 ch qui pénalisait le modèle par ses importants rejets de CO2, il a choisi de le transformer - dès sa sortie d’usine - en utilitaire. Cette action consiste à supprimer la banquette arrière. Contrairement aux kits précédemment proposés par la marque, cette modification est non-réversible. En effet, les futurs Jimny seront homologués avec une carte grise N1, c’est-à-dire des véhicules pensés et construits pour le transport de marchandises. Cette catégorie a l’avantage d'échapper à certaines contraintes réglementaires en matière de CO2, et notamment s’affranchir du malus. En France, la taxe écologique sur le modèle 4 places pouvait dépasser les 10 000 €, soit la moitié du prix du véhicule. Par ailleurs, les véhicules utilitaires ne sont pas soumis à la TVS, la taxe sur les véhicules de société.

A LIRE. Essai Suzuki Jimny (2018) : gueule d'amour

Suzuki Jimny
Excepté la banquette arrière, la version utilitaire du Jimny reste identique esthétiquement.
 

Disparition de la banquette arrière

Dépourvu de sa banquette, le Suzuki Jimny revendique un volume de coffre de 863 litres. C’est 33 litres de plus que la version de tourisme avec sièges rabattus. Le constructeur précise que le mini 4x4 dispose d’un plancher plat et d’une grille de séparation. Pour le reste, rien ne change. Le modèle conserve sa bouille craquante et ses aptitudes à grimper aux arbres. Rappelons qu’il repose sur un châssis échelle avec essieu rigide à trois bras, qu'il profite d’une transmission intégrale, d'une garde au sol de 210 mm, d’une boîte de transfert et de rapports courts. Le Jimny est moins rustique que par le passé. Cette 3e génération reçoit de série la climatisation, un autoradio avec lecteur CD MP3 et connexion Bluetooth ainsi qu'un régulateur de vitesse. Côté équipements de sécurité, il profite d'un freinage actif d’urgence (DSBS), l'aide au démarrage en côte et le contrôle de vitesse en descente. Cette version "utilitaire" gagne la fonction d’appel d’urgence «  eCall », qui alerte les secours en cas d’accident.

Suzuki Jimny sans banquette arrière
Le Suzuki Jimny profite d'un plancher plat en mode "utilitaire".
Suzuki Jimny 4 places
L'ancien Suzuki Jimny dans sa version 4 places.

A LIRE. Suzuki Jimny : une version à benne disponible en Nouvelle-Zélande
 

Le Jimny utilitaire à un peu plus de 20 000 €

Suzuki Jimny planche de bord
La planche de bord du Suzuki Jimny.

Le Suzuki Jimny utilitaire a rejoint le catalogue 2021 plus rapidement que prévu. Son arrivée, initialement prévue au deuxième trimestre, est déjà effective. Le constructeur a communiqué le tarif du petit tout-terrain : 20 490 € TTC. Sous le capot, on retrouve le quatre-cylindres de 102 ch avec 130 Nm de couple. Le bloc atmosphérique est uniquement associé à la boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. La boîte automatique disparaît sur cette déclinaison. Précisons que dans cette version 2 places, le Jimny voit ses émissions de CO2 (WLTP) chuter de 178 à 173-174 g/km. Depuis sa présentation fin 2018, le petit tout-terrain connait un franc succès. Près de 1 900 véhicules (dont 673 utilitaires) ont été vendus après seulement une année de commercialisation. Malgré un carnet de commandes plein, le constructeur nippon avait dû se résoudre à stopper la carrière du modèle pour alléger son bilan CO2 et respecter les objectifs drastiques de la commission européenne. En 2021, les textes prévoient des émissions moyennes de 95 g par kilomètre de CO2.

A LIRE. Suzuki Jimny (2021). L'Inde en renfort pour augmenter la production

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
ttb211 Le 15/09/2020 - 17:05
Je ne comprends pas pourquoi Suzuki ne remplace pas le moteur par le SHVS "hybride" de l'Ignis ou Swift.
La Rédaction Le 14/09/2020 - 10:15
La carrière du Suzuki Jimny s'est arrêtée en France, début 2020. Après des mois d'attente, les amoureux du modèle seront ravis d'apprendre que le tout-terrain de poche va revenir au catalogue. Mais, dans une version utilitaire avec strictement deux places.
Voir tous les commentaires (2)