Tesla. Le volant "Yoke" pourrait bien être proposé en France
habillage
banniere_haut

Tesla. Le volant "Yoke" pourrait bien être proposé en France

La forme surprenante du "demi-volant" des Tesla Model S et X restylées n'est pas interdite par la réglementation européenne. Il en va de même pour l'activation tactile des clignotants. Tout n'est pas autorisé pour autant ; on fait le point avec un expert de l'UTAC.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

Rien n'interdit la forme du volant Yoke de Tesla en Europe ou en France.

Tesla

[Mis à jour le 02/03/2021] Au-delà des illustrations et des effets d'annonce, Tesla planche bien sur l'industrialisation du volant Yoke. Des photos d'un prototype de Model S qui en est équipé viennent d'être publiées sur Twitter par The Kilowatts. Tesla a visiblement entamé les tests de son volant Yoke en conditions réelles.

***

Les Tesla Model S et Model X restylées ont été présentées avec un volant baptisé "Yoke" de forme semblable à la commande d'un avion de ligne. Le dessin en "U" de ce "demi-volant" fait qu'il est impossible de le tenir par le haut pour manoeuvrer. On pouvait donc se demander si un tel dispositif était homologable dans l'Union Européenne. Et il semblerait bien que oui !

 

Yoke, no joke*

Un bon nombre des caractéristiques des volants de voitures sont régies par le règlement UN-ECE 79. Et il n'y est pas question de volant mais uniquement d'équipement de direction. Autrement dit, la forme dudit équipement n'a pas d'importance tant que celui-ci respecte certaines contraintes, notamment en termes de sécurité (airbag comportement en cas de choc...). Anthony Peronno, expert en homologation et en sécurité à l'UTAC (organisme français d'homologation), nous a confirmé que les critères réglementaires laissaient une marge de manoeuvre suffisante pour que les constructeurs proposent légalement des commandes autre que des volants classiques. Outre la sécurité, le texte liste certains impératifs en matière de force à appliquer, de temps de réaction ou encore de rappel automatique.

Tesla intérieur
Volant "d'avion" et jeux vidéo, l'intérieur des Tesla ressemble de plus en plus à celui d'un concept-car.

Le RDW, organisme d'homologation néerlandais, a précisé à RTL Nieuws que le nombre de tours de volant n'était pas réglementé et que deux poignées pouvaient suffire si la rotation ne dépassait pas 90° dans chaque sens. Autrement dit, nous pourrions bien avoir droit à ce volant atypique.

 

Légal peut-être, mais pratique ?

Outre l'aspect réglementaire, la question pratique se pose concernant le volant "Yoke". Faute de pouvoir attraper celui-ci par sa partie supérieure pour s'aider dans des manoeuvres aussi courantes que se garer, on peut craindre un manque d'ergonomie.

Tesla conduite
Un changement d'habitudes est à prévoir avec le volant Yoke par rapport à un volant classique.

Il se pourrait que Tesla contourne le problème grâce aux capacités de stationnement autonome de ses véhicules. Une démultiplication de direction variable sur une très large amplitude semble par ailleurs nécessaire pour qu'il soit aussi simple de manoeuvrer en ville que d'être stable sur autoroute avec une limite d'angle de 90°.

A LIRE : Volkswagen ID.4 (2021). Petite batterie et version sportive annoncées

 

Des commandes de clignotants inédites

La forme du volant n'est pas le seul élément à avoir suscité des interrogations lors des annonces de Tesla. C'est en effet sur l'une de ses branches que sont positionnées les commandes de clignotants. Point de commodo ou de boutons physiques ; il s'agit de points de contact sur une surface tactile plane, plus difficiles à repérer sans quitter la route des yeux. Selon  Anthony Peronno, le règlement UN-ECE 121 impose "que la commande soit clairement identifiée, visible et accessible", ce qui ne semble pas interdire la configuration proposée par Tesla.

Tesla volant Yoke
Les clignotants s'activent via une surface tactile sur le volant.

En revanche, Elon Musk, directeur de Tesla, a laissé entendre sur Twitter qu'il serait possible que la voiture "devine" un changement de direction en fonction de divers facteurs (conduite semi-autonome, conditions, obstacles) pour activer d'elle-même les clignotants. Tesla avait déposé un brevet en ce sens en 2018. Or selon la convention de Vienne qui régit la circulation routière depuis 1968, c'est au conducteur d'activer les clignotants. Cette fonction a donc peu de chances d'être proposée chez nous.

Une marche arrière automatique ?

Les Tesla Model S et Model X restylées ne disposent d'aucune commande de transmission dédiée d'après les photos publiées. Dans le même ordre d'idée que les clignotants, Electrek a mis la main sur un document interne de Tesla indiquant que le constructeur planchait sur un enclenchement automatique de la marche arrière dès lors que le conducteur appuierait sur le frein dans certaines conditions, comme lorsque la voiture se trouve face à un mur.

Tesla Autopilot
Tesla mise toujours plus sur les capteurs de son système de conduite semi-autonome Autopilot.

Mais là encore, cette fonctionnalité se heurterait à l'obligation pour le conducteur d'être maître de son véhicule en toutes circonstances selon notre expert de l'UTAC. Comme pour les systèmes de stationnement autonome, la personne au volant pourrait donc avoir à valider la manoeuvre à chaque fois.
 

L'Europe plus permissive que les USA ?

Etonnamment, c'est aux Etats-Unis que Tesla pourrait rencontrer le plus de difficultés sur le plan légal. Interrogée à ce sujet par Road & Track, la NHTSA (autorité de sécurité routière américaine) a répondu : "A ce stade, la NHTSA ne peut pas déterminer si le volant respecte les standards de sécurité fédéraux des véhicules à moteur." Elle compte se rapprocher de Tesla pour en savoir plus, ce qui laisse à penser que le constructeur a fait ses annonces pour marquer les esprits avant de s'assurer de pouvoir mettre cet équipement sur le marché. C'est peut-être pour cela que, comme l'ont repéré les journalistes américains de The Drive, le code du configurateur de la marque cache la photo d'une Model S restylée équipée d'un volant classique, une option qui n'est pas officiellement proposée aux internautes.

Tesla Model S
Le volant Yoke est annoncé pour la Model S...
Tesla Model X
...et le Model X restylé en même temps que la berline.

*pas une blague

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours