Sur le mouillé
habillage
banniere_haut

Test pneus toutes saisons : la bonne alternative aux pneus hiver ?

Publié le Mis à jour le

De nombreux manufacturiers ont lancé leur profil toutes saisons durant l'année 2015 Sont-ils aussi performants sur le sec, le mouillé et la neige ?

LACOSTE.Laurent

Les performances sur le mouillé sont primordiales pendant la période hivernale. Comme sur le sec, le Michelin est à l'aise mais le Goodyear se défend très bien, notamment en comportement routier.

 

Freinage de 80 à 5 km/h

Freinage mouillé test pneus toutes saisons Volkswagen Golf VII rouge
Le freinage sur le mouillé est un critère très important pour la sécurité. Dans notre test, le résultat est coefficient 2.

Que ce soit sur le sec ou le mouillé, le Michelin CrossClimate maîtrise son sujet. Il se place même devant son homologue été. A sa décharge, ce dernier s’accommode mal des fréquences du système ABS de notre support (Volkswagen Golf VII), ce qui allonge les distances de freinage.

Pourtant différents sur le papier, les deux Nokian sont à égalité, juste derrière le Goodyear. Enfin, les Pirelli et Uniroyal marquent le pas puisque ces derniers demandent de quatre à près de cinq mètres de plus que le premier.

 

Aquaplaning

Test aquaplaning pneu quatre saisons Volkswagen Golf VII rouge

Le dessin de la bande de roulement et l'empreinte au sol sont deux éléments fondamentaux pour la résistance à l'aquaplaning.

Le Michelin été tire ici profit de ses quatre rainures longitudinales (dont deux plus larges au centre) pour évacuer au mieux l’eau. Mais le dessin de la bande de roulement ne suffit pas, l’empreinte au sol (surface et forme du pneu en appui sur le sol) joue ici un rôle primordial. C’est peut-être grâce à cela que l’Uniroyal tire son épingle du jeu. Le Michelin CrossClimate se défend très bien. Le Goodyear, habituellement bon dans cet exercice, déçoit.

 

Comportement routier

circuit mouillé test pneus toutes saisons Volkswagen Golf VII rouge virage

Le grip ne fait pas tout, un pneu progressif est aussi un gage de sécurité.

Le Goodyear est celui qui offre le meilleur grip latéral, le train arrière demeure stable et progressif dans ses dérives. De plus, il est le plus facile à conduire à la limite. C’est ce qui manque au Michelin CrossClimate pour le devancer. En effet, la stabilité est bonne mais la perte d’adhérence du train arrière est moins douce. Rien d’alarmant, ses prestations sur chaussée mouillée sont très convaincantes.

Le Nokian ne peut suivre le rythme à cause d’un grip moins important. Le train avant sature plus rapidement mais il est peu sensible au lever de pied. Les transferts de charge ont peu d’influence et l’auto à tendance à dériver des quatre roues. L’Uniroyal possède le même "caractère" mais le train arrière est légèrement plus mobile.

Le Nokian hiver souffre de la même faiblesse que le quatre saisons : un train avant manquant de pouvoir directionnel. De plus, il se révèle un peu moins stable. Le Pirelli est pénalisé par un temps de réponse du train arrière lors des changements de cap. Une correction au volant est indispensable pour remettre l’auto dans la bonne trajectoire.

Enfin, le Michelin peut suivre le rythme (52,15 secondes au tour) mais il demande de la maîtrise et de la finesse. Il présente les mêmes qualités que sur le sec (incisivité, précision) mais ses pertes d’adhérences sont beaucoup plus brutales. Il ne prévient pas et sa correction doit être rapide.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
DomXbq6580 Le 29/10/2019 - 14:02
S'il y a un pneu qui est absent de tous les tests, c'est le Nokian WR A4 ! C'est ce que j'ai sur ma Golf 7, serait il supérieur à tous les autres et ... en toutes saisons ?
Maisondepneu Le 28/10/2019 - 14:12
Il est très important d’adapter nos à la station car ils offrent une plus grande sécurité.
Micka78125 Le 31/01/2019 - 16:31
Je ne comprends pas très bien comment les Goodyear arrivent à la première place du classement avec un total de 38 points. Alors que les Michelin CrossClimate obtiennent 39 points...
Voir tous les commentaires (44)