Les résultats et le bilan du test
habillage
banniere_haut

Test pneus toutes saisons : la bonne alternative aux pneus hiver ?

Publié le Mis à jour le

De nombreux manufacturiers ont lancé leur profil toutes saisons durant l'année 2015 Sont-ils aussi performants sur le sec, le mouillé et la neige ?

LACOSTE.Laurent

Pour départager les compétiteurs, nous avons mis en place un système de notation. Le premier reçoit cinq points, le deuxième quatre points et ainsi de suite. Nous avons accordé un coefficient deux pour tous les freinages. Le total des points est sur cent pour faciliter la lecture.

Test pneus quatre saions Volkswagen Golf 7 rouge circuit neige
Les pneus quatre saisons sont davantage orientés pour les chaussées enneigées que sèches.

1er ex aequo : Nokian Weatherproof
et Goodyear Vector 4 Seasons Gen2

Score : 78/100

Au cumul des points, ces deux pneumatiques sont à égalité et les prix pratiqués sont proches. Leur prestations sont très satisfaisantes, tout comme leur niveau sécuritaire. Ils ne pèchent dans aucun domaine et offrent un bon compromis sur les trois terrains.

Cependant, ils ne s'adressent pas tout à fait à la même clientèle. Le Nokian est davantage typé neige (meilleur en motricité) tout en étant supérieur sur le freinage sec. De son côté, le Goodyear soigne l'aspect mouillé grâce à un meilleur comportement et des distances de freinage plus courtes.

 

3e : Michelin CrossClimate

Score : 76/100

Michelin a clairement orienté son pneumatique pour les surfaces sèches et mouillées, ce qui lui permet de se classer troisième et d'obtenir un bon score. Sur ces deux terrains, il domine la concurrence. C'est en partie grâce à son profil dénué de lamelles.

En contrepartie, cette absence de lamelles le pénalise sur la neige. En bas de classement en freinage et motricité, il marque le pas en comportement. Ce pneumatique peut vous sortir d'une situation délicate mais il faut évoluer en douceur sur route enneigée, davantage qu'avec les autres pneus du test. Ce pneu ne présente pas des performances équilibrées.

 

4e : Pirelli Cinturato All Season

Score : 49/100

Le Pirelli ne connaît pas de réelles faiblesses mais il ne brille dans aucun domaine non plus. Le manufacturier n'a choisi de privilégier aucune surface mais ses prestations sont globalement moyennes. De plus, les tarifs pratiqués ne sont pas particulièrement compétitifs.

 

5e : Uniroyal All Season Expert

Score 42/100

L'Uniroyal est un produit moyen et se classe toujours dernier au chapitre freinage. Hormis une bonne résistance à l'aquaplaning, ce pneu se retrouve régulièrement à la fin du classement. Néanmoins, il fait partie de la catégorie des "secondes lignes" et son prix est sensiblement inférieur à ceux des autres pneus toutes saisons.

 

Le bilan

Test pneu toutes saisons

Globalement, les pneus toutes saisons testés sont plus proches d'un pneu hiver que d'un pneu été. Leur profil lamellisé ne leur permet pas de garantir la même rigidité circonférentielle et donc un freinage et un comportement routier proche d'un profil été. En revanche, les quatre saisons se défendent bien sur le mouillé. La motricité et le freinage sur la neige sont aussi d'un bon niveau mais ils sont distancés en comportement.

Ces pneus sont fidèles à leur image : excellents nulle part et moyens partout. Mais ils peuvent convenir pour ceux qui parcourent peu de kilomètres, et évoluent principalement dans des régions humides et parfois enneigées. Surtout, ils présentent un aspect pratique et  économique non négligeable puisqu'ils évitent la problématique du stockage et l'achat de quatre pneus été et de quatre pneus hiver.

 

Comment nous avons procédé

Freinage
Nous avons évalué les distances de freinage à l’aide d’un freinographe. À chaque fois, huit freinages sur le sec, dix sur le mouillé et la neige sont réalisés. Afin de tenir compte de l’évolution de la piste (humidité, température, vent, ensoleillement), nous avons utilisé un pneu de "référence", un Michelin Primacy 3 (été) sur le sec, un Nokian Weatherproof (quatre saisons) pour le mouillé et un Nokian WR D4 (hiver) sur la neige.

Comportement
Sur circuit arrosé (hauteur d’eau constante), nous avons évalué la tenue de route en courbe (grip latéral), le pouvoir directionnel, le caractère incisif en entrée de virage, la stabilité au freinage et le ressenti global. Afin de vérifier la constance de notre rythme, nous avons utilisé un chronomètre (sauf sur le sec) répété plusieurs fois le pneu "de référence". Nous avons évalué les mêmes critères sur circuit sec et enneigé. Pour ce dernier, une préparation de la piste était effectuée avant chaque pneu.

Aquaplaning longitudinal
Nous avons testé ce paramètre dans un bassin avec une hauteur d'eau constante de 10 mm. Une fois dans l'eau et l'accélérateur à fond, nous enregistrons à quelle vitesse le glissement apparaît.


Motricité
Nous avons mesuré le temps nécessaire pour passer de 8 à 30 km/h en effectuant des accélérations en première et avec l'antipatinage. Pour garantir des résultats fiables, chaque accélération (dix par pneu) est réalisée sur une surface vierge. Le pneumatique "de référence" a été utilisé trois fois.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
DomXbq6580 Le 29/10/2019 - 14:02
S'il y a un pneu qui est absent de tous les tests, c'est le Nokian WR A4 ! C'est ce que j'ai sur ma Golf 7, serait il supérieur à tous les autres et ... en toutes saisons ?
Maisondepneu Le 28/10/2019 - 14:12
Il est très important d’adapter nos à la station car ils offrent une plus grande sécurité.
Micka78125 Le 31/01/2019 - 16:31
Je ne comprends pas très bien comment les Goodyear arrivent à la première place du classement avec un total de 38 points. Alors que les Michelin CrossClimate obtiennent 39 points...
Voir tous les commentaires (44)