Toyota Aygo X prologue (2021). Le concept de mini-crossover décrypté
habillage
banniere_haut

Toyota Aygo X prologue (2021). Le concept de mini-crossover décrypté

Le Toyota Aygo X prologue préfigure la future mini-citadine japonaise. Très réaliste, ce concept annonce la transformation de l'Aygo en un mini-SUV urbain aux lignes athlétiques. Lance Scott, responsable du centre de design Toyota près de Nice, explique ses choix.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

Voici l'un des derniers croquis du concept Aygo prologue avant la réalisation de la maquette à l'échelle 1.

Au début du printemps 2021, Toyota a levé le voile sur le concept Aygo X prologue. Cette étude de style doit, comme son appellation l’évoque, annoncer la future Aygo qui arrivera en concessions au cours du premier trimestre 2022.
 

Plate-forme TNGA-B : une nouvelle base de travail

Sur les croquis, les designers exagèrent toujours la taille des roues : sur le concept elles font 19 pouces.

Affranchi du partenariat avec Citroën et Peugeot – avec qui Toyota développait jusqu'alors sa citadine –, le constructeur japonais a eu les coudées franches pour imaginer la nouvelle génération de ce véhicule. Cela a commencé par le choix de la base technique : la plate-forme TNGA-B, sur laquelle reposent déjà les Yaris et Yaris Cross, a ainsi été retenue pour l’Aygo III. « Elle offre la possibilité d’avoir des roues de
18 pouces, ce qui est fondamental pour obtenir de bonnes proportions 
», indique Lance Scott, directeur général du centre de design Toyota ED2 à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes). Sur le concept préfigurant la future mini citadine, les équipes se sont lâchées et ont opté pour des jantes de 19 pouces pour donner encore plus de prestance à l’auto. Il est fort peu probable que l’Aygo de série aille jusqu’à une telle monte…

 

Aygo III : la mini-citadine va grandir

Pour allonger visuellement l'Aygo X prologue au maximum, les designers ont placé les roues aux quatre coins.

« La posture de la voiture est également un élément important du style », affirme le designer. Ainsi, les grandes roues de l’Aygo X prologue sont placées aux quatre coins afin d’allonger visuellement l’auto. Chose dont elle n’avait pas réellement besoin : cette étude fait 23 cm de plus que l'actuelle Aygo, et l’empattement est plus important de 9 cm. Cela augure d’une habitabilité en nette hausse, mais ce n’est pas le propos du jour, d’autant qu’aucun élément intérieur n’a encore été présenté.  « Ensuite, nous avons joué avec certaines lignes », poursuit Lance Scott. La plupart des traits de cette étude plongent vers l’avant pour donner du dynamisme à la silhouette.

De citadine à SUV-urbain

L'Aygo X prologue a également été imaginé dans une teinte Wasabi, accentuant l'effet SUV.

Toutefois, alors que l’Aygo est, depuis son origine, une petite citadine pétillante, pourquoi ce concept évoque-t-il un futur SUV ? « De nombreux constructeurs délaissent le segment des mini-citadines, nous avons souhaité le réinventer. Le SUV permet de répondre aux souhaits des clients qui désirent une voiture séduisante, amusante et surprenante ». Lance Scott se défend néanmoins de vouloir proposer une grosse voiture : « l’Aygo x est une berline coquine à hayon », précise-t-il.
 

L'Aygo se reconnaît aisément

Dès les premiers dessins du concept Aygo, les feux étaient verticaux et la lunette arrière vitrée.

Dans le détail, ce concept X prologue mélange des codes inédits avec des gimmicks inhérents à l’Aygo. Ainsi, l’avant et l’arrière se parent d’un bandeau lumineux traversant toute la largeur de l’auto. Pour des raisons d'homologation, il ne pourra pas être continu sur la version de série, ce qui ne semble pas troubler Lance Scott qui imagine déjà un jonc chromé pour relier les optiques. À l’arrière, l’effet pourra être conservé et il encadrera une lunette vitrée, élément-clé du modèle depuis son origine. « Elle fait partie de l’esprit de l’Aygo, nous n’avions pas besoin d’aller chercher autre chose », affirme le designer.

Lance Scott, directeur du centre de design Toyota ED2 à Sophia-Antipolis, n'hésite pas à reprendre la palette graphique.

Avec son équipe, il a, par ailleurs, introduit d’autres thèmes que le fameux X qui faisait office de masque avant sur l'actuelle Aygo. Si ce dernier est encore légèrement esquissé, des motifs hexagonaux se font plus présents, notamment au niveau des antibrouillards ou sur le profil avec cette partie noire qui remonte vers le toit par le montant arrière. Un élément qui accentue encore l’effet SUV du modèle.

Lancée début 2022, l’Aygo III de série reprendra la grande majorité des thèmes stylistiques proposés par ce concept qui affiche beaucoup de réalisme.

Le bandeau lumineux du concept lui donne un visage souriant. Il ne sera pas maintenu sur la version de série.

À LIRE. Toyota Aygo (2021). Gamme simplifiée avant remplacement

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
rec251358 Le 18/07/2021 - 03:00
En tout électrique pour moins de 20 000 € et je pourrais changer de marque...
Voir tous les commentaires (2)