Toyota Prius : La force de l'expérience
habillage
banniere_haut

Toyota Prius : La force de l'expérience

Cette troisième génération de Prius atteint un niveau de maîtrise de la technologie hybride inégalé.

Publié le Mis à jour le

Toyota Prius

  • Essence/Électricité 
  • 136 ch
  • Bonus de 2 000 €
  • Disponible
  • A partir de 25 690 €
 
La première Prius (1997) a jeté les bases de l'hydride grand public, la deuxième (2004) a été un grand succès et la troisième (depuis 2009) s'appuie sur cette solide expérience pour améliorer sa technologie.
Sous une carrosserie qui a peu évolué, mais encore plus aérodynamique, la Prius III adopte des moteurs à essence et un électrique plus puissants. Elle améliore ses performances, abaisse sa consommation de 14 % et présente un bilan CO2 record pour une familiale avec 89 g/km. Le tout dans une totale transparence. Mode tout électrique sur un très court trajet (moins de 2 km) ; recharge des batteries au freinage ; coupures et redémarrage du moteur à essence ou encore mise en route du moteur électrique en forte accélération : le conducteur ne s'occupe de rien, il ne ressent rien même !
 
Capteur solaire
D.R.Ainsi, le conducteur profite du meilleur : une voiture tout automatique (boîte CVT), aucun à-coup dans le fonctionnement, un silence impeccable en ville et un poste de conduite bien étudié. De plus, la frugalité est réelle. Au cours d'un précédent test de consommation sur 1 000 km, notre bilan s'est établi à 5,3 l aux 100/km en moyenne. La Prius n'est pas qu'une familiale sobre. Avec la puissance cumulée de ses moteurs (136 ch), elle profite de démarrages et de reprises énergiques, ce qui ne ne la transforme pas en routière accomplie : direction sans consistance, comportement pataud, confort de roulement manquant de moelleux. Mais rien de rédhibitoire au moment du choix, et sa proche concurrente (l'Honda Insight) ne fait guère mieux.
Enfin, la Prius peut recevoir en option (1 000 €) un toit solaire. Des capteurs accumulent l'énergie solaire lorsque la voiture est stationnée et, au bout de 10 minutes, cela permet d'activer la ventilation dans l'habitacle. En plein été, cela évite la surchauffe de l'habitacle, de moins solliciter la climatisation et d'abaisser la consommation.
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours