Toyota veut faire de la FCV la Prius de l'hydrogène
habillage
banniere_haut

Toyota veut faire de la FCV la Prius de l'hydrogène

Toyota a dévoilé le concept FCV à l'occasion du salon de Tokyo 2013. Ce prototype hydrogène est assez proche du modèle de série qui arrivera dès 2015. La marque lui voit un rôle pionnier comme pour la Prius, il y a 15 ans.

Par Benoît Solivellas
Publié le Mis à jour le

Benoît Solivellas

A lire : Les infos, les photos et les vidéos du salon de Tokyo 2013

Exit le format 4x4, Toyota mise maintenant sur une berline pour assurer le rôle de porte-drapeau de sa technologie hydrogène. Une grande berline même car ce concept FCV atteint les 4,87 mètres.



Vidéo Toyota FCV au Tokyo Motor Show 2013



Un design bien à part

Son design, très aérodynamique, semble clamer la même revendication que la Prius de seconde génération : regardez, je ne suis pas une voiture comme les autres.

A lire : Essai Toyota Prius

La FCV étonne surtout avec sa face avant marquée par de très larges prises d'air. Celles-ci ne sont pas de simples fantaisies mais obéissent à une nécessité technique : refroidir la pile à combustible située sous le plancher du véhicule.




500 km d'autonomie

Si Toyota affirme que ce design est proche de celui de la version définitive, on n'en saura pas plus su l'intérieur, masqué par des vitres opaques.

Le constructeur n'a d'ailleurs pas délivré de nouvelles informations sur sa technologie et ses performances. La pile à combustible délivre une puissance de 100 kW (136 chevaux) et assure, grâce à une réserve d'hydrogène de 5 kg située sous le coffre, une autonomie moyenne de 500 km au moteur électrique.

A lire : Toyota I-Road : sur les routes françaises dès 2014




Un prix de 50 000 euros

La FCV de série arrivera courant 2015 et, de manière assez lucide, Toyota ne vise pas des ventes mirobolantes, pour deux raisons simples. La voiture sera commercialisée aux environs de 50.000 euros et elle ne peut compter que sur un réseau de distribution d'hydrogène encore embryonnaire.

Elle ne sera d'ailleurs proposée que dans les pays ayant déjà des stations d'hydrogène en service. La marque japonaise reste néanmoins confiante dans son rôle précurseur, comme la Prius à ses débuts.

A lire : Toyota Aqua air : une future Yaris cabriolet ?

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours