Vous êtes ici :

Une McLaren P1 GTR en hommage à Ayrton Senna

voir les photos
McLaren P1 GTR Beco Ayrton Senna
Pour célébrer le 30e anniversaire du premier titre remporté par Ayrton Senna sur une McLaren, un heureux propriétaire s'est offert une personnalisation sur la base d'une P1 GTR.

Le département de personnalisation de McLaren, MSO, n'a pas de limite. En témoigne cette P1 GTR aux couleurs de la Formule 1 d'Ayrton Senna. Un modèle unique.

C’est à la demande d’un client, visiblement passionné d’Ayrton Senna, que McLaren a produit cette P1 GTR un peu spéciale. Le département MSO (McLaren Special Operations) a planché sur cette réalisation pour commémorer le premier titre de champion du monde de Formule 1 remporté par le pilote brésilien, en 1988, au volant d’une MP4/4.

McLaren P1 GTR « Beco »
McLaren P1 GTR « Beco »

Il y a d’abord les couleurs choisies : Rocket Red et Anniversary White qui font écho à celles de la marque Marlboro, sponsor de l’époque. Mais les références ne s’arrêtent pas là puisque le propriétaire a nommé son modèle « Beco » en référence au surnom de d’Ayrton Senna. Une reproduction de sa signature est visible sur le seuil du châssis en fibre de carbone et la devise « Driven to perfection » est inscrite sur les portes et les prises d’air.

McLaren P1 GTR « Beco »
Le numéro 12 de cette McLaren P1 GTR « Beco » n'est pas un hasard puisqu'il appartenait à Senna lors de la saison 1988.

Mais les modifications ne sont pas que d’ordre esthétique. Un travail important a été réalisé au niveau de l’aérodynamisme. Ainsi apparaissent de nouveaux éléments à l’avant (dive planes), un splitter élargi et, à l’arrière, de nouvelles planches qui canalisent le flux d’air sur les côtés. Les ailes arrière reçoivent également des panneaux plus grands. L’appui maximal atteint 800 kg.

McLaren P1 GTR « Beco »
McLaren P1 GTR « Beco »

Quant au moteur, il profite d’une augmentation de puissance que le propriétaire juge « plutôt agréable », mais aucun chiffre n’est annoncé.
À noter que la P1 GTR développe 1 000 ch de sa mécanique hybride. Son V8 3.8 biturbo est ici isolé par un bouclier thermique en or de
24 carats !
L’intérieur se caractérise par des coutures sur le volant assorties à celles qui équipe la MP4/4, alors que l’Alcantara s’invite sur la casquette du tableau de bord.

McLaren n’indique pas le prix des modifications effectuées, mais quand on aime…

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la McLaren P1