Vacances. Les Français toujours autant accros à leur auto !
habillage
banniere_haut

Vacances. Les Français toujours autant accros à leur auto !

Malgré la flambée des prix des carburants, la voiture est toujours le moyen de transport préféré des Français pour partir en vacances. L’inflation impacte leurs projets de voyages, mais l’automobile demeure synonyme de liberté.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

La voiture reste le moyen de transport numéro 1 des Français pour partir en vacances.

Vinci Autoroutes

L’heure des premiers grands départs en vacances estivaux approche à grands pas. Après deux ans de pandémie et maintenant une forte inflation qui touche notamment les prix des carburants, quel rôle joue aujourd’hui l’automobile dans les plans de vacances des Français ? L’automobile-club Roole (anciennement Club Identicar), avec la société de sondage Ipsos, a posé la question à un panel représentatif de 1 000 personnes les 29 et 30 avril 2022.

Media Image
Image

La hausse des prix des carburants ne dissuadent globalement pas les Français de partir en vacances en voiture.

Esso

Chère voiture...

Il apparaît que la voiture personnelle demeure très largement le moyen de transport privilégié des Français pour partir en vacances cet été. C’est le cas de 73 % d’entre eux. Et bien que 55 % des personnes interrogées prévoient de modifier leurs projets à cause de l’inflation, il ne s’agira que de partir moins loin pour 25 % d’entre eux et moins longtemps pour 19 %, toujours en voiture. L’atout majeur de l’automobile est sa praticité pour 53 % des participants, son confort pour 40 %, et sa rapidité pour 26 %. En outre, 77 % des personnes sondées estiment que le trajet fait partie intégrante des vacances et ils sont 65 % à compter en profiter en prenant leur temps sur la route. 43 % des Français estiment qu’il s’agit du seul moyen de transport correspondant à leurs besoins. Ils ne sont que 32 % à avoir choisi leur mode de locomotion du fait qu’il était le moins cher.

Media Image
Image

La route, c'est déjà les vacances pour 77 % des personnes interrogées.

Vinci Autoroutes

On note néanmoins une différence importante en fonction de l’âge. 81 % des personnes de plus de 55 ans partiront en voiture cet été, contre 65 % des 18-34 ans. L’étude montre aussi que les plus de 55 ans ne sont que 34 % à être stressés par le trajet, contre 56 % des 18-34 ans.

Media Image
Image

50 % des 18-34 ans voyagent avec des enfants.

Vinci Autoroutes

En route vers le sud de la France

Quel que soit le moyen de transport, la région PACA reste fortement privilégiée par les vacanciers français, qui sont 16 % à s’y rendre, devant l’Aquitaine et le Languedoc-Roussillon (11 % ex aequo). 10 % se rendront dans un pays limitrophe. Toutefois la route reste une source de stress pour 54 % des personnes interrogées, qui craignent les embouteillages (65 %) et la panne (42 %), mais aussi les incivilités des autres usagers de la route à 45 %. Ils sont pourtant 27 % à reconnaître en commettre eux-mêmes parfois, qu’il s’agisse de dépasser par la droite, de klaxonner dans les bouchons ou de caler le limiteur de vitesse légèrement au-dessus de la limitation légale. À ceux-là, on rappellera que les radars sont de plus en plus nombreux et performants.

Media Image
Image

Les côtes du sud de la France sont les destinations préférées des Français.

Vinci Autoroutes

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
jchab657 Le 25/06/2022 - 12:19
Quand j'entends les écolos de service nous expliquer doctement qu'il faut changer nos modes de vie.... Une famille, 2 ou 3 enfants et un chien veut partir en vacances. Elle fait comment pour les bagages, surtout si elle va là ou le train ne passe pas ? Ce n'est pas être accro c'est juste qu'il n'y a pas d' alternative, n'en déplaise à ceux qui n'ont que leurs fesses vertes à trimballer ! Et à suppose que nous, tout petits français, on nous force, qui ira faire la leçon aux grands, messieurs Poutine, Bolsonaro et autres dictateurs du bout du monde, qui nous envoient aussi leur CO² ;)
Voir tous les commentaires (1)