Vous êtes ici :

Vente aux enchères : au cœur de l'expertise de la maison Leclere

Cette Citroën Kégresse sera proposée aux enchères par la maison Leclere. Mais avant, elle va être auscultée dans les moindres détails.
Cette Citroën Kégresse sera proposée aux enchères par la maison Leclere. Mais avant, elle va être auscultée dans les moindres détails.

La maison Leclere organisera au musée de l'Aventure Peugeot une vente aux enchères le 16 septembre 2018. Comment sont dénichés les modèles ? Comment se déroulent les expertises ? Nous avons suivi les experts de la maison Leclere.

C’est une vente un peu particulière qui se déroulera à l’Aventure Peugeot à Terre-Blanche à Sochaux. Elle est de type participatif et s’adresse aux adhérents de l’Aventure, aux clubs affiliés et à tous les propriétaires des marques du groupe PSA (Citroën, Matra, Panhard, Peugeot, Simca et Talbot). Au total, 65 véhicules seront proposés lors de cette vente mais aussi de nombreux objets liés à l'automobile (voir notre diaporama automobilia).

Mais une grosse préparation est nécessaire en amont, et surtout, il est impératif de dénicher les lots intéressants et de les expertiser. Les différentes sociétés de vente aux enchères (Artcurial, RM Sotheby's...) possèdent chacune des fichiers clients. Mais cela se fait également par le bouche à oreille. Dans l’univers du véhicule de collection, les contacts se font rapidement, surtout entre les propriétaires d’une même marque. Réaliser une transaction via une maison de vente aux enchères, c'est un gage de sécurité pour le vendeur.

Dans notre cas, c’est la maison Leclere qui a contacté le propriétaire de ces deux autos. Ce dernier, qui possède plusieurs véhicules de collection (essentiellement des Citroën), est un ancien concessionnaire de la marque qui a exercé dans le Loiret et la Seine-et-Marne. Il n'a pas tout à fait raccroché puisqu'il a ouvert un garage spécialisé dans la restauration de Citroën. Un vrai passionné, mais qui par manque de place, doit se séparer de deux de ses véhicules.

À voir. Les pépites de la vente de l'Aventure Peugeot-Citroën-DS

Nous avons donc accompagné deux spécialistes automobiles de Leclere dans l’expertise de deux modèles, une Citroën 2CV de 1955 et une autre Citroën, nettement moins populaire puisqu’il s’agit d’une Kégresse de 1929.

 

Citroën 2CV de 1955

Citroën 2CV 1955
Citroën 2CV (1955)

Les 2CV sont nombreuses sur le marché, mais ce modèle intéresse particulièrement nos experts. C’est une version dite « à ressorts apparents » dont seulement 12 exemplaires seraient encore en circulation dans le monde. Une rareté. Mais cette 2CV a d’autres atouts comme nous l’explique notre expert Maxime Lépissier : « ce modèle est dans son jus, ce qui devient de plus en plus difficile à trouver, elle est dans un bon état mécanique et en état de marche. De plus, elle possède des accessoires d’époque comme les enjoliveurs d’ailes et la malle rapportée ».

Citroën 2CV 1955 pont élévateur
Citroën (2CV 1955)

Grâce à la mise à disposition d’un pont, l’expertise se poursuit avec la vérification des soubassements, un point essentiel, notamment pour s’assurer qu’aucune rouille perforante ne ronge la structure.

 

Citroën P19 Kégresse de 1929

Le second véhicule est plus exotique : une Citroën Kégresse de 1929. Il s’agit d’une autochenille voulue par André Citroën pour ses expéditions gigantesques (traversée du Sahara, Croisière noire, Croisière jaune et Croisière blanche).

Citroën P19 Kégresse 1929
Citroën P19 Kégresse (1929)

Le modèle du jour est une version P19 (environ 600 unités produites) conçue sur la base d’une C6 à six-cylindres en ligne (2.5 de 42 ch) pour être utilisée dans la Croisière jaune. Mais notre exemplaire du jour a été utilisé uniquement de façon civile et privée. Elle est en parfait état de fonctionnement, ce qui est rare, et a déjà connu une restauration.

Citroën P19 Kégresse 1929
Pendant l'expertise, le photographe réalise une série d'images (une cinquantaine de clichés) afin de réaliser un dossier complet et d'agrémenter le catalogue pour la vente. Il met évidemment l'accent sur les détails spécifiques du modèle.

Le tour du véhicule est toujours réalisé avec son propriétaire afin de constater les points forts mais aussi les points faibles. L’état de la carrosserie, le fonctionnement mécanique, les différents accessoires, les spécificités mais aussi son historique. Un ancien propriétaire célèbre ou une histoire peu commune peuvent faire grimper les prix.

 

Une estimation cohérente

Les deux Citroën possèdent des atouts pour sortir du lot. La 2CV est parfaitement dans son jus et équipée de suspensions à batteurs apparents. Quant à la Kégresse, elle est en état de marche et possède un document attestant qu’elle est officiellement recensée par le ministère de la Culture comme bien culturel.

L'un des points essentiels : la conformité des papiers du véhicule.
L'un des points essentiels : la conformité des papiers du véhicule.

Des arguments qui vont faire monter les estimations. Mais il est moins question de pratiquer des tarifs exorbitants comme on a pu le voir ces dernières années. Le marché a retrouvé un certain sens du réalisme. Maxime Lépissier ajoute que « plus l’estimation est cohérente, plus il y a de public. Ainsi les enchères sont plus intéressantes car la bataille est plus forte pour obtenir un lot ».

Le propriétaire a bien sûr son mot à dire dans l’évaluation de l’estimation. La 2CV sera proposée entre 18 000 et 22 000 €, la Kégresse entre 35 000 et 40 000 €.

 

Une vente qui comprend des frais

Toutes les maisons de vente aux enchères ajoute des frais lors de la transaction. Chez Leclere, il faut ajouter 20 % (TTC) du prix du lot. Une part non négligeable que la société justifie par ses services et son coût de fonctionnement : mise à jour du fichier client, réalisation d'un catalogue spécifique pour chaque vente, expertise des véhicules, gestion des transaction à l'internationale et également transport des lots.

La vente aux enchères Leclere aura lieu à l'Aventure Peugeot le 16 septembre 2018. Vous pouvez retrouver la liste complète des lots proposés.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Citroën