Vespa PX 125 : plaisirs d'antan
habillage
banniere_haut

Vespa PX 125 : plaisirs d'antan

Répondant à la demande de produits « vintage », le Vespa PX 125 revient sur le marché après quatre années d'absence. S'il adopte une motorisation « propre », l'engin reste fidèle à celui de 1977, y compris en termes de conduite. Sensations fortes assurées !

Par La Rédaction
Publié le Mis à jour le

Vespa PX 125 2011

Vespa PX 125
123 cm3 6,5 ch
Disponible


3 390 €

 


Après avoir délaissé le marché au profit du constructeur indien LML et de son clone sous licence, le "Star", le groupe Piaggio remet en selle, le PX 125.

 

Au jeu des sept différences, la cuvée 2011 reçoit un moteur deux-temps "propre" avec catalyseur alors que la selle, le feu arrière et la calandre sont redessinés dans l’esprit des Vespa originelles.

 

Les puristes apprécieront peut-être un peu moins les 3 390 € qu’il faut débourser. A ce tarif, ce scooter soigne sa finition dans les moindres détails, à l’image de l’ajout d’une gaine de protection sur le câble du totalisateur kilométrique. De plus, la carrosserie en tôle est bien assemblée.

  

Le modernisme s’arrête là, car le tableau de bord et les commandes demeurent minimalistes : un compteur sans fioriture avec juste les voyants nécessaires.

 

Côté rangements, le PX est chiche avec son unique vide-poches, fermant à clef, dans le tablier.

 

 

 

En revanche, il propose des atouts pratiques oubliés des scooters modernes : sa roue de secours est toujours présente dans l’aile gauche alors que le kick, facile même à froid, dépanne en cas de faiblesse de la batterie.
 

Dure « dolce vita »


Starter tiré, le moteur se lance dans une fumée bleue et l’odeur douceâtre de l’huile 2-temps. Bas de selle et léger, le PX est facile à prendre en main. Heureusement, car le conducteur doit se concentrer sur le « pilotage ».

 

La commande au guidon de la boîte manuelle à quatre vitesses est dure et imprécise. Le levier d’embrayage, monté sur cette poignée, nécessite une grande dextérité.

 

Un minimum de pratique « deux roues » est donc requis. La partie-cycle d’époque procure une tenue de route d’un autre temps.

 

 

Le train avant est vif et la stabilité parfois aléatoire. Les freins nécessitent un maximum d’anticipation dans la circulation urbaine.

 

Le frein arrière s’actionne au pied droit et s’utilise impérativement avec le frein avant ! Sachez que, l’engin se déporte à droite du fait de la répartition des masses, notamment celle du moteur.

 

Le monocylindre 2-temps fait preuve d’une belle vitalité, tant au démarrage qu’à moyen régime, ce qui suffit amplement au regard de la définition technique datée.

Bilan
Vespa 125 PX millésime 2011 est un scooter pour initiés. Adepte de la conduite à l’ancienne et amoureux du style classique italien : le PX est fait pour vous. A condition d’en avoir les moyens. Mais quand on aime, on ne compte pas, d’autant que la liste des accessoires est assez copieuse. 
  LA FICHE


DIMENSIONS
Longueur : 1,81 m 
Hauteur de selle : 81 cm
Réservoir : 8 l
Pneus AV : 3,50 x 10. AR : 3,50 x 10 
Poids à vide : 97 kg

TECHNIQUE
Moteur : Monocylindre 2-temps refroidi par air forcé
Cylindrée : 123 cm3
Puissance : 6,5 ch à 6 000 tr/mn
Mise en route : Démarreur électrique ou kick

PERFORMANCES
Vitesse maximale : 90 km/h

CONSOMMATION
Mixte : 3,5 l aux 100 km
Prix d’un plein/Autonomie : 11,60 €/220 km

GARANTIE
Durée 2 ans/kilométrage illimité

COLORIS
Rouge, noir, blanc, bleu ou série spéciale Unità Italia (avec drapeau italien)

BIEN VU...

                                            À REVOIR...
Scooter originel                                           Conduite à l’ancienne
Look indémodable                                       Comportement perfectible
Economique à l’usage                                 Prix élevé

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
un pseudo libre Le 12/07/2012 - 11:34
Il s'agit d'une LML Star 4t, certes basée sur la Vespa PX mais avec un châssis modifié donc la vidéo n'est pas totalement pertinente... Concernant le PX, j'en ai un depuis 10 ans, c'est une machine charmante et on peut faire toute la maintenance soi-même par contre dès que l'on quitte la ville, que l'on dépasse les 80 km/h ou qu'il pleut, c'est l'âge de pierre du deux roues !
angeletduce592 Le 22/07/2011 - 00:40
voici une machine unique.j'ai été coursier pendant 10 ans et j'ai eu 6 px 125 ,2cosa et 1t5 .ce n'est que du bonheur.j'ai actuellement un burgman125 qui est une super machine,dans tout les sens mais le px c la classe.on peut faire c reparation soi meme et c peut honereux par rapport aux nouveaux scoot.lle prix est peut etre cher mais on si retrouve pour aller au boulot aller retour ou bouger le week il vous durera min 10 ans,si c pas plus
Voir tous les commentaires (2)