Voiture électrique. Le stationnement gratuit partout en voirie ?
habillage
banniere_haut

Voiture électrique. Le stationnement gratuit partout en voirie ?

Contrairement aux idées reçues, le stationnement gratuit en voirie pour les véhicules électrifiés n'est pas systématique. Si Paris, Nice ou Bordeaux accordent cette possibilité, à Lyon et Marseille vous ne bénéficiez que de tarifs préférentiels. Pour éviter le PV, soyez attentifs !

Publié le Mis à jour le

Toutes les municipalités n'offrent pas le stationnement gratuit aux véhicules électriques.

Bertrand Bellois

Les véhicules électriques sont de plus en plus plébiscités. Eux qui bénéficient pour la plupart d’un coup de pouce à l’achat, grâce au bonus écologique, profitent également dans certaines villes d’un avantage de taille : la gratuité du stationnement en voirie pour une durée déterminée (hors emplacements dédiés à la recharge). Contrairement aux idées reçues, les collectivités n’ont aucune obligation d'« instituer un régime dérogatoire en faveur des véhicules basses émissions » rappelle la CCSP, la Commission du contentieux du stationnement payant, citée par nos confrères d’Auto Plus. L’argus vous propose un tour d’horizon de la situation dans les dix plus grosses villes de France.

 

Stationnement gratuit à Paris, mais…

À Paris, la gratuité du stationnement accordée aux véhicules « basse émission » impose aux bénéficiaires de présenter une carte spécifique (« véhicule basse émission », « véhicule électrique », « véhicule GNV » ou « véhicule hybride rechargeable »). Elle est délivrée par la commune aux résidents comme aux visiteurs. La demande doit être réalisée par courrier ou sur rendez-vous au guichet de la Section du Stationnement sur Voie Publique. La gratuité pour les visiteurs est de 6 h.
 

Tarifs préférentiels à Marseille

À Marseille, la ville n’accorde pas la gratuité du stationnement mais propose 50 % de réduction sur les forfaits annuels pour les résidents, les étudiants et les visiteurs occasionnels (soit 65 € hors frais de gestion).
 

Tarifs préférentiels à Lyon aussi

À Lyon, les propriétaires de véhicules électriques ne profitent pas du stationnement gratuit. En revanche, comme à Marseille, des tarifs préférentiels sont appliqués pour les détenteurs d’une vignette Crit’Air 0 (verte). Exemple : 1,30 €/h contre 2 € pour un véhicule thermique (tarif Presto).
 

Gratuité du stationnement à Nice

La ville de Nice offre le stationnement aux propriétaires de véhicules électriques ou à faibles émissions. Pour en profiter, il suffit d'indiquer le code de stationnement « 1611 » via l’horodateur ou une application de stationnement en ligne.
 

Stationnement gratuit à Bordeaux pour les résidents

La municipalité de Bordeaux accorde la gratuité du stationnement durant 1 h 30 consécutive chaque jour aux véhicules « propres » des résidents bordelais (électrique, GNV, hybride, GPL). Pour en bénéficier, ils doivent justifier du « disque vert ». Ce dernier n’existe plus matériellement, mais il est vérifié à l’aide de l’immatriculation du véhicule enregistré lors de la demande.
 

L'alternative « disque vert »

Créé en 2008, le disque vert est déployé par le Club des voitures écologiques et soutenu par l'Ademe. Les municipalités ayant signé la charte s'engagent à offrir jusqu'à 2 h de stationnement en voirie pour les voitures écologiques (électriques, GPL, E85…). Il s'agit des villes de :
  • Alès (30)
  • Angoulême (16)
  • Arras (62)
  • Avignon (84)
  • Bagnoles-sur-Cèze (30)
  • Boulogne-sur-Mer (62)
  • Brive (19)
  • Cannes (06)
  • Chamalières (63)
  • Colombes (92)
  • Creil (60)
  • Épernay (51)
  • Gravelines (59)
  • Hazebrouck (59)
  • La Motte-Servolex (73)
  • Nemours (77)
  • Nîmes (30)
  • Noisy-le-Sec (93)
  • Orléans (45)
  • Pont-Saint-Esprit (30)
  • Puteaux (92)
  • Reims (51)
  • Saint-Omer (62)
  • Sceaux (92)
  • Tassin-la-Demi-Lune (69)
  • Tourrettes-sur-Loup (06)
  • Vannes (56)
  • Vence (06)
  • Vienne (38)
  • Wimereux (62).

N.B. D'autres municipalités en France proposent du stationnement gratuit sans disque vert (ex : Aix-en-Provence, Saint-Germain-en-Laye…). Renseignez-vous auprès de la mairie.
 

Ces grandes villes qui ne font rien

À ce jour, la ville de Toulouse ne propose ni gratuité ni tarif préférentiel pour le stationnement sur voirie des véhicules électriques. Toutefois, s’agissant d’un engagement de campagne du maire Jean-Luc Moudenc, « les services de la collectivité travaillent à sa mise en œuvre », nous a indiqué la mairie.

Le stationnement en voirie pour les véhicules électriques est proposé à tarif préférentiel dans certaines villes.
D'autres ne font pas de différence entre les voitures électriques et les voitures thermiques.

À Strasbourg, Montpellier, Nantes et Lille, aucun dispositif n’est prévu pour les propriétaires de véhicules électriques. Mais le Club des voitures écologiques a bon espoir de convertir certaines collectivités à son dispositif…

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
ChristophedeN Le 21/09/2021 - 11:05
Rien ne justifie que les Voitures Electriques soient favorisées. En effet les Voitures Electriques ne résolvant pas la problématique des particules fines d'abrasion, fonction directe de la masse en mouvement et maintenant majoritaires, la réduction de la pollution dans les villes passe par une réduction drastique de la circulation automobile. Idem pour atteindre la neutralité carbone, pour l'atteindre il faudra diviser par 5 à 9 la production automobile. In fine il n'y a que les autodépendants à vouloir à tout prix défendre leur mode de vie qui focalisent sur les NOx et oublient les particules, polluant le plus tueur et sans seuil d'innocuité.
ceyal Le 20/09/2021 - 13:27
Disque vert il faut contacter une adresse mail at gmail ... autrement dit aller en Californie pour envoyer un message ... vive l'écologie Le pire maintenant : les dispositifs dépendent de chaque municipalité ... autrement dit sont inapplicables dans la vraie vie pour ceux qui se déplacent. Le pire c'est que tout cela est CONTRAIRE AU PRINCIPE d'EGALITE de la REPUBLIQUE donc anti-constitutionelle Il faut donc faire une action en justice pour faire sauter tous ces privilèges qui ne peuvent concerner qu'une petite minorité de Français ... les écolos bobos qui habitent dans le centre des grandes villes.
Voir tous les commentaires (2)