Voiture neuve et d'occasion. Quels sont les critères d'achat en 2020 ?
habillage
banniere_haut

Voiture neuve et d'occasion. Quels sont les critères d'achat en 2020 ?

Même si la crise actuelle a mis un bon coup de frein aux ventes, vous avez encore été nombreux à craquer pour une voiture cette année, en neuf comme en occasion. Mais qu'est-ce qui vous a motivé à changer et quels ont été vos critères de choix ? Une étude dresse le portrait-robot des acheteurs.

Par Johann Leblanc
Publié le

Près de 55 % des sondés se font accompagner par leur conjoint dans leur processus d'achat d'une voiture.

Joseph Gicquel

Avec les deux longues fermetures des concessions engendrées par le confinement, la filière automobile s'attend à une baisse des ventes historique en France en 2020. Mais cela n'empêche pas de nombreux Français d'envisager un achat de voiture, comme le rappelle une étude menée par l'assurance complémentaire Identicar auprès de 23 183 de ses membres. Parmi eux, 10 443 ont même effectivement changé de véhicule cette année, qu'ils aient opté pour la voie du neuf ou celle de l'occasion, et près de 30 % ont choisi de le faire dès le déconfinement, en mai ou juin. Un "passage à l'acte" motivé dans 41 % des cas par l'âge de leur ancien véhicule, alors que 25 % se sont plutôt laissés séduire par les offres alléchantes proposées en concession. 12 % des sondés ont même évoqué le besoin de se faire plaisir après le confinement, signe qu'il reste heureusement une part d'irrationnel.

A LIRE. Confinement. Le guide pratique de l'automobiliste
 

Le prix devant la marque et le style

infographie criteres achat voiture 2020
Cliquez pour agrandir.

Le critère de choix principal ? Sans surprise, c'est le prix, dans 29 % des cas. Mais la marque arrive à la seconde place avec 28 % des suffrages, même si 41 % des répondants affirment ne pas lui accorder d'importance. Quant à la troisième motivation, c'est toujours l'esthétique, pour près de 20 % des sondés. L'enquête s'est aussi intéressée à la fréquence de cet achat. S'il a lieu au bout de 3 à 5 ans dans 59 % des cas, un tiers des personnes interrogées préfère au contraire réduire les changements au minimum. La faute, notamment, au budget conséquent toujours nécessaire à l'acquisition d'une nouvelle voiture : 34 % des répondants ont ainsi dû contracter un crédit, alors que 27 % ont eu recours à une LOA et seulement 8 % à une LLD. Le solde, soit 31 %, étant assuré par les achats cash.

A LIRE. Crédit classique ou LOA : comment choisir ?
 

La vente en ligne encore marginale

concession renault panneau vente
Avant d'acheter, 41 % des répondants préfèrent se rendre dans la concession la plus proche plutôt que d'effectuer des recherches sur Internet préalables.

Reste à savoir, en cette période de reconfinement, si les ventes en ligne peuvent faire oublier la fermeture des showrooms… et cette étude confirme que c'est loin d'être gagné, puisque seuls 3 % des nouveaux propriétaires ont employé cette méthode. Si 1/3 des répondants a bien pour premier réflexe de faire des recherches d'informations sur Internet, ils sont encore 41 % à préférer d'abord se rendre dans la concession la plus proche. 55 % se font par ailleurs accompagner par leur conjoint dans leur processus de décision, et 11 % par une personne de confiance, ayant une meilleure connaissance du domaine. Bref, l'achat d'une voiture reste peu propice au dématérialisé. Une prudence compréhensible quand on sait que 42 % du panel lui alloue entre 15 000 et 25 000 € de budget.

A LIRE. Confinement. Peut-on encore acheter une voiture neuve ou d'occasion ?

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours