Voiture poussiéreuse ? Une source d'art
habillage
banniere_haut

Voiture poussiéreuse ? Une source d'art

Scott Wade transforme une lunette arrière ou des vitres maculées en œuvre.

Par Joseph Gicquel
Publié le Mis à jour le

Qui n’a pas rougi en retrouvant sa voiture poussiéreuse sanctionnée d’un ironique ou simplement facétieux “Sale”. Scott Wade a, lui, transformé la souillure en avantage et matériau. Il accède à sa maison par une piste de calcaire, de gravier et de terre de 2,5 kilomètres. Le trajet nappe invariablement sa voiture d’un voile de poussière, explique son web. Nettoyer les glaces en permanence était impensable. Il a donc imaginé d’utiliser ce providentiel matériau pour dessiner toutes sortes de motifs, des portraits, certes mais aussi des scènes étonnantes, , des reproductions de motifs de tableaux de maîtres ! Sa “Dirty Art Gallery” est un régal de 150 clichés de ses œuvres et de sa façon de travailler.
www.dirtycarart.com

Deux vidéos de l'artiste au travail

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours