Vous êtes ici :

Comment acheter une voiture d'occasion avec un oeil expert ?

voir les photos
Comment acheter une voiture d'occasion avec un oeil expert ?

Après de multiples recherches vous avez enfin trouvé chaussure à votre pied. Rendez-vous est pris pour découvrir votre future voiture d'occasion. Suivez les conseils de L'argus pour déjouer certains pièges et vous assurez de faire le bon choix.

Page 1Comment acheter une voiture d'occasion avec un oeil expert ? 

Aucune place à l’improvisation

Pour un achat réussi: mandatez un expert qui sera le garant de l'état du véhicule que vous convoitez.
Aussi sympathique soit-il au téléphone, le vendeur n’est pas toujours ce qu’il prétend être. Malgré une bonne impression, n’hésitez pas à le jauger.

Descriptifs dithyrambiques ou méconnaissance du véhicule doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Pour le rendez-vous, privilégiez un terrain neutre et de préférence, en plein jour. Si vous êtes néophyte en mécanique, faites appel à une tierce personne, notamment à un expert. Dans le cadre d’une vente à distance, n’envoyez jamais d’arrhes ou d’acompte.


Le juste prix

Avant de négocier, calculer la cote personnalisée de L’argus. À cet effet, contactez le propriétaire pour récolter les informations essentielles (date de première mise en circulation, kilométrage, équipement de série et options).

Afin d’estimer au mieux la valeur du véhicule convoité, les sites des petites annonces permettent de comparer les prix pratiqués entre particuliers à modèle équivalent.

A lire. Huit pistes pour acheter son véhicule d'occasion


À contrôler...
Contrôlez la carte grise, ainsi que sa concordance avec l'immatriculation, le numéro d'identification... Le certificat de « non-gage », doit être daté de moins de quinze jours.

  • La pièce d’identité du vendeur, lequel doit être le propriétaire du véhicule. La carte grise, ainsi que sa concordance avec l’immatriculation, le numéro d’identification…

  • Le certificat de « non-gage », daté de moins de quinze jours. Il indique la situation administrative de l’auto (non-paiement d’amendes, voiture volée ou gagée, déclarée économiquement irréparable). Aucune anomalie ne doit ressortir.

  • Le contrôle technique, et sa validité (moins de six mois), si la voiture a plus de quatre ans (examen à faire ensuite tous les deux ans).

  • Le kilométrage au compteur, à comparer avec celui mentionné sur les justificatifs d’entretien et sur les étiquettes de vidange dans le compartiment moteur.

  • Factures et carnet d’entretien sont le reflet du suivi mécanique (préconisations constructeur et échéances : liquides de frein, de refroidissement, courroie de distribution…). Elles aussi sont le garant de l’exécution des rappels ou des actions d’entretien si elles ont été effectuées dans le réseau.

  • Pour les véhicules récents, voir si la garantie « constructeur » est encore valide. S’il existe une extension de garantie, vérifier si elle est cessible.

  • Vérifiez la présence du double des clés ou des télécommandes.


A lire. Quelle garantie choisir pour les pannes de voiture ?
Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
140 673 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !