Voitures françaises : sont-elles encore fabriquées en France ?
habillage
banniere_haut

Voitures françaises : sont-elles encore fabriquées en France ?

Le made in France fait un retour en force. Pourtant, plus de la moitié des modèles commercialisés dans l'Hexagone sont produits hors de nos frontières. Découvrez quelles sont les Alpine, Citroën, DS, Peugeot et Renault qui battent encore pavillon tricolore.

Publié le Mis à jour le

Sur les 41 modèles commercialisés sur notre territoire par les marques tricolores, plus de la moitié sont fabriqués hors de nos frontières. Découvrez lesquels sont "made in France".

[Mis à jour le 29/07/2022] Quarante-un. C’est le nombre de modèles commercialisés en France par nos quatre constructeurs tricolores. Et seulement dix-sept d'entre eux sont fabriqués en France. Les vingt-quatre autres sont fabriqués en Espagne, au Maroc, en Slovaquie, en Slovénie, en République Tchèque, voire dans des contrées lointaines comme la Chine ou la Corée du Sud. Parmi ces pays, l’Espagne a la préférence de nos constructeurs qui y construisent onze modèles.

>>Lancez notre diaporama pour voir où sont fabriquées les françaises<<


Qui produit le plus en France ?

ALPINE A110 usine dieppe
ALPINE A110 Comme son ancêtre la Berlinette, l'A110 est fabriquée à Dieppe. La coque en aluminium est achetée à un équipementier italien.

 

La plus française des marques tricolores est sans conteste Alpine, avec 100 % de son catalogue produit en France. Un catalogue qui ne compte certes qu'un seul modèle, l'A110. Toutefois, cette stratégie se poursuivra à l'arrivée des prochains modèles annoncés : crossover GT (code WZ110) à Dieppe et R5 Alpine à Douai. DS Automobiles était, jusqu'à présent, un très bon élève de la classe avec deux-tiers de son catalogue provenant de France. Mais avec l'arrivée dans la gamme de la DS4 fabriquée en Allemagne (Rüsselsheim), la proportion tombe à 50 % de la gamme.

 

Voitures renault megane etech : où sont-elles fabriquées ?
REANULT MEGANE E-TECH ELECTRIC La Mégane de nouvelle génération, entièrement électrique, est fabriquée dans l'usine de Douai (Nord).

Chez Renault, 7 véhicules sur 15 sont produits en France. Et cela devrait encore augmenter pour l'ex-Régie. En effet, huit nouveaux modèles sont annoncés dans les usines françaises, dont les futurs Scénic et R5 (Douai) et R4 (Maubeuge). De son côté, Peugeot tombe à 6 modèles assemblés dans l'Hexagone sur 10 propositions, quand Citroën chute à seulement 2 offres sur un catalogue de 10.

 

A LIRE. Renault fabriquera 8 nouveaux véhicules en France à l'horizon 2025


Deux françaises « made in China »

DS9 : où est-elle fabriquée ?
DS9 La grande berline de DS arrive en provenance de Chine où elle est exclusivement fabriquée.

Le mouvement n’est pas fini puisque la grande berline de DS, la DS9 (lancée à l'automne 2020), est uniquement produite en Chine puis importée en Europe en raison des faibles volumes de vente. Une stratégie déjà employée par Volvo pour la S90. Mêmes causes, mêmes effets pour la Citroën C5 X lancée depuis le printemps 2022.

Pourquoi cet exode ? Le prix de revient des petits véhicules, sur lesquels la marge des constructeurs est la plus faible, est grevé par le coût de la dépollution des moteurs mais aussi celui des équipements de sécurité obligatoires pour décrocher les cinq étoiles aux crash-tests. Ainsi, l’organisme EuroNCAP en impose de nouveaux régulièrement (nouvelles normes en juillet 2022 puis en 2024). 

A LIRE. Où sont fabriqués les Renault ?


Le contre-exemple Toyota

Le groupe français n’est pas le seul à fabriquer ses véhicules urbains dans des pays à la main-d’œuvre compétitive. Audi A1, Ford Fiesta, Opel Corsa ou Volkswagen Polo sont assemblées en Espagne. Seuls Nissan avec sa Micra et Toyota avec ses Yaris et Yaris Cross, démontrent qu’il est encore possible de produire ce type de véhicule en France.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
hiver Le 30/07/2022 - 10:03
Le made in France a du plomb dans l'aile....la balance commerciale auto affiche un deficit de 11 milliards d'euros. Le savoir-faire a ete delocalise vu l'accueil tres bienveillant des autres pays et du cout de la main d'oeuvre mis exergue. Sacree bagnole.
hiver Le 30/07/2022 - 09:54
la main d'oeuvre pese peu dans les pays exterieurs.....et les implantations d'usines sont largement favorisees par les pays d'accueil qui accueilleng a bras ouverts les industriels de renom. Et si les clients etaient un peu attentif au pays d'assemblage lors de l'achat..... ils comprendraient qu'ils contribuent directement au solde de la balance commerciale hexagonale....deficit abyssal depuis des annees. Sacree bagnole!
bruevr Le 30/07/2022 - 09:45
L'usine de moteurs électriques du groupe Stellantis de Tremery en Moselle est en fait une usine "tournevis" avec des composants venus de Chine... Pour du Français vous repasserez !
Voir tous les commentaires (21)