Vous êtes ici :

Volkswagen contraint de stocker ses voitures en attente d'homologation

volkswagen tiguan
L'achat de véhicules Volkswagen pourrait réclamer plus d'attente en cette fin d'année 2018, en raison d'un passage aux nouvelles normes plus long que prévu.

En raison des retards dans l'homologation de ses véhicules aux nouvelles normes de pollution, Volkswagen doit stocker des centaines de milliers de voitures et s'apprête à utiliser pour cela le chantier du nouvel aéroport BER de Berlin.

Le passage aux nouveaux tests d'homologation WLTP complique la tâche des constructeurs, avec des processus nettement plus exigeants que ceux de l'ancienne norme NEDC. Et pour certains comme Volkswagen, encore plus que d'autres... La firme de Wolfsburg, qui est empêtrée dans le scandale du dieselgate depuis deux ans et demi, sait en effet qu'elle n'a pas droit à l'erreur.

volkswagen tiguan
Volkswagen Tiguan

Volkswagen aurait d'ailleurs reconnu avoir pris beaucoup de retard dans le passage au WLTP, auquel elle ne s'était pas suffisamment préparée. Il est vrai que désormais, chaque combinaison moteur/boîte/finition doit être évaluée, et cela sur banc mais aussi sur circuit.

La marque allemande, ainsi que ses diverses filiales (Audi, Porsche, Seat...), se retrouve alors avec de très nombreux véhicules en attente d'homologation, qu'elle doit donc stocker avant de pouvoir les mettre en vente. Ce phénomène l'a de plus contraint à stopper la production sur certains de ses sites comme celui de Wolfsburg.

 

Un aéroport comme entrepôt

Le nombre de véhicules ainsi bloqués est aujourd'hui estimé entre
200 000 et 250 000, ce qui ajoute également le problème de la place nécessaire pour les stocker. C'est ainsi qu'une partie des voitures vont être entreposées dans l'aéroport BER (Berlin Brandebourg) actuellement en construction.

Ce chantier est un autre gros scandale industriel allemand et est devenu la risée du pays, en raison d'affaires de malfaçons et de corruption. Alors qu'il devait ouvrir en 2011, cet aéroport n'est toujours pas terminé et son coût aurait déjà triplé par rapport à ce qui était initialement prévu.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Volkswagen