Volkswagen Golf, Seat Arona et Ibiza : pourquoi sont-elles repassées aux crash tests ?
habillage
banniere_haut

Volkswagen Golf, Seat Arona et Ibiza : pourquoi sont-elles repassées aux crash tests ?

Le groupe Volkswagen a renvoyé les VW Golf, Seat Ibiza et Seat Arona aux crash tests d’Euro NCAP, auxquels elles s'étaient pourtant soumises avec succès à leur lancement. Ces autos, qui ont reçu de nouveaux équipements de sécurité, ont à nouveau été évaluées 5/5 avec la notation plus sévère de 2022.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

La Volkswagen Golf a subi une nouvelle fois les crash tests d'Euro NCAP, devenus plus stricts.

Euro NCAP

À son lancement, en 2019, l’actuelle et huitième génération de Volkswagen Golf avait été soumise aux crash tests d’Euro NCAP. L'auto s’en était sortie avec les honneurs, récoltant la note maximale de cinq étoiles sur cinq. Voyant venir le règlement européen GSR2 qui impose de nouveaux équipements de sécurité, Volkswagen a équipé le « millésime » 2023 de sa compacte, lancé à l’été, de quelques suppléments dans sa panoplie sécuritaire standard. Le constructeur allemand a ainsi pris un peu d’avance, ledit règlement s’appliquant aux véhicules nouvellement homologués depuis le 6 juillet dernier, mais pas avant 2024 pour les véhicules commercialisés plus tôt. Seat a fait de même pour ses Ibiza et Arona, lancées en 2017. Les trois véhicules ont été reçus 5/5 selon les critères 2022 d’Euro NCAP, qui durcit son barème chaque année et leur a fait passer des tests additionnels en lien avec sa nouvelle procédure.

Media Image
Image

La Golf a de nouveau été notée 5/5 grâce à des équipements de sécurité supplémentaires.

Euro NCAP

La Volkswagen Golf se maintient à jour

La Volkswagen Golf reçoit de série de nouveaux équipements, qui sont installés en usine depuis juin dernier sur les finitions Life Business, Active et Style. Concernant les configurations plus haut de gamme, ce sont les voitures produites à partir de fin novembre (semaine 48) qui en seront dotées d'office. Ces nouveaux équipements sont :

  • airbag central avant ;
  • double prétensionneur de ceintures avant (ajouté à la taille) ;
  • freinage d’urgence autonome en intersection ;
  • détecteur de fatigue.
Media Image
Image

La Golf profite désormais de série d'un airbag central avant.

Volkswagen

Media Image
Image

Le nouvel airbag a été mis à l'épreuve par Euro NCAP.

Euro NCAP

La Golf a obtenu un score de 88 % en protection des adultes, 87 % en protection des enfants, 74 % en protection des usagers vulnérables de la route et 82 % en aides actives à la sécurité. Dans les trois premières catégories, ces résultats sont légèrement inférieurs à ceux récoltés en 2019 avec une notation alors moins sévère (respectivement 95 %, 89 % et 76 %). En revanche, dans la catégorie des assistances et alertes électroniques, qui prend chaque année davantage d’importance chez Euro NCAP, la Golf a progressé de 4 %.

Les Seat Ibiza et Arona renforcées en profondeur

Autre marque du groupe Volkswagen, Seat a réalisé une opération similaire sur l’Ibiza et l’Arona, qui avaient reçu leurs cinq étoiles voilà maintenant cinq ans. Les modifications sont les suivantes :

  • structure avant redessinée ;
  • nouveaux renforts latéraux ;
  • nouvel airbag passager ;
  • double prétensionneur de ceintures ;
  • aide au maintien dans la voie ;
  • reconnaissance des piétons et cyclistes par le radar avant ;
  • nouvelle caméra avant ;
  • alerte de ceinture non bouclée à l’arrière.
Media Image
Image

Les Seat Arona et Ibiza ont reçu des changements structurels à l'avant…

Euro NCAP

Media Image
Image

… et des renforts latéraux, mais aussi des assistances à la conduite améliorées.

Euro NCAP

La citadine et le SUV ont de nouveau obtenu cinq étoiles avec des scores très proches l’un de l’autre : un peu plus de 80 % en protection des adultes et des enfants, au moins 65 % en protection des usagers vulnérables de la route, et 70 % en sécurité active. Là encore, les résultats sont inférieurs à ceux de 2017 dans les trois premières catégories et supérieurs dans la dernière. Ces nouveaux résultats restent remarquables tant la notation d’Euro NCAP s’est durcie entre-temps. Mais la firme espagnole ne s’est pas contentée d’ajouter de l’électronique ; elle a apporté des modifications structurelles à ses autos, et cela s’est avéré payant.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
ChristophedeN Le 24/10/2022 - 09:36
@Limousine C'est effectivement une possibilité, cependant les faits suivants démontrent que c'est rarement la logique suivie pour des questions de coût : - la 108 fait 50 kg de plus que la 107 justement pour renforcer le châssis et mieux passer les tests de cet organisme, - la Fiat 500 III a pris une centaine de kg au cours de sa carrière pour les mêmes raisons, - idem pour la Renault Twingo III pour les mêmes raisons.
Limousine Le 23/10/2022 - 14:59
M deN , on sait renforcer des structures sans accroître la masse en jouant sur les profils et la qualité des alliages sans même parler de changer de matériau.
ChristophedeN Le 22/10/2022 - 10:34
" elle a apporté des modifications structurelles à ses autos" "structure avant redessinée" "nouveaux renforts latéraux" Pour quelle masse en plus ? Pour quelle pollution en plus ? Combien de morts en plus du fait de cette augmentation de masse et de pollution induite ? Combien de morts en moins du fait de cette meilleure sécurité ? Il devient urgent de dénoncer les décisions « dogmatiques » et « naïves » prises par cet organisme qui ne défend aucunement l’intérêt commun.
Voir tous les commentaires (3)