Vols de voitures. Les régions et véhicules les plus touchés en 2020 Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Vols de voitures. Les régions et véhicules les plus touchés en 2020

Après une année 2020 marquée par 2 confinements, l'heure est venue de tirer un bilan des vols de voitures. 121 500 véhicules ont été dérobés l'an passé (- 13%), selon du ministère de l'Intérieur et d'après les infos de Coyote, les SUV - victimes de piratages électroniques - restent les plus prisés.

Publié le Mis à jour le

L'observatoire des vols par Coyote Secure met en évidence les tendances 2020.

Image par TheDigitalWay de Pixabay

Les années passent et la cible des voleurs ne changent pas ! Comme en 2019, les SUV se révèlent être la cible préférée des malfrats. Ils représentaient près d’une voiture sur deux dérobée en 2020 (46 %), selon la 4e édition de l’Observatoire des vols. Ce baromètre regroupe les données de Coyote Secure* (service de récupération des véhicules volés) en complément des données officielles du ministère de l’Intérieur et du fichier des assureurs (Argos). On apprend ainsi que le nombre de vols est en diminution de 13 %. Durant les deux périodes de confinement, le nombre de véhicules dérobé a chuté de 48 % en moyenne et même de 64 % entre le 17 mars et le 10 mai 2020.
 

Evolution du nombre de vols en 2020

Mais, les voleurs se sont rattrapés lors du 3e trimestre (juillet-septembre) : une très forte augmentation des vols a été enregistrée (+ 41 % en moyenne) d’après les relevés Coyote Secure*. En France, en 2020, une voiture a été volée toutes les 4 minutes.
 

Davantage de vols en Ile-de-France

Contrairement à l’année 2019, ce n’est plus dans les Hauts-de-France que l’on comptabilise le plus de vols, la région prend la 3e place du classement. "Il n'y a pas eu d'effet de rattrapage durant les mois d'été dans cette région" explique-t-on chez Coyote, à l'inverse de l'Ile-de-France où le taux de sinistralité a grimpé. C'est d'ailleurs le plus important de 2020 avec 5,9 véhicules dérobés pour 1 000 véhicules équipés de la technologie Coyote Secure* (+ 11 %). La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur connaît également une recrudescence des vols et monte sur la 2e marche du podium avec un taux de sinistralité de 3,9 pour 1 000.

Taux de sinistralité
(pour 1 000 véhicules équipés du traqueur Coyote Secure*)
Position Région 2020 2019 Évolution
1 Ile-de-France 5,9 5,3 + 11,3 %
2 PACA 3,9 3,6 + 8,3 %
3 Hauts de France 3,7 12,6 - 70,6 %
4 Pays de la Loire 2,8 3,8 - 26,3 %
5 Auvergne-Rhône-Alpes 2,2 1,5 + 46,7 %
6 Nouvelle-Aquitaine 1,8 2,4 - 25 %
7 Grand Est 1,5 2,8 - 46,4 %
8 Occitanie 1,4 1,3 + 7,7 %
9 Bourgogne-Franche-Comté 1,3 1,6 - 18,8 %
10 Normandie 1,2 - -
11 Centre Val-de-Loire 1 - -
12 Bretagne 0,9 1 - 10 %

* 300 000 véhicules (particuliers et professionnels) sont équipés de la balise Coyote Secure

Deux autres régions s’illustrent par des valeurs de vols en hausse : Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie. Près de 50 % des vols déclarés en France se concentrent sur 3 régions : Ile-de-France, PACA et Auvergne Rhône-Alpes.

À LIRE. Peugeot 208 vs Renault Clio. Quelle est la préférée par département ?
 

Les SUV de marques françaises, cible privilégiée

D’après les chiffres de l’Observatoire des vols, et comme précisé en préambule, les SUV représentent en volume près de la moitié des véhicules volés devant les citadines (prisées pour leurs pièces détachées) et les berlines. Ce sont les modèles français qui sont les plus prisés. Ils représentent 67 % des vols de SUV, soit 31 % de l’ensemble des vols de voitures, mentionne Coyote. Dans le viseur : les très prisés Peugeot 3008 ou encore DS7 Crossback.

Taux de sinistralité par type de véhicules

Les deux-roues ne sont pas en reste. Près de 6 % des véhicules équipés du traqueur Coyote ont disparu des écrans radars en 2020. Les scooters restent largement plus volés que les motos avec un taux de sinistralité deux fois plus important. Enfin, les véhicules professionnels (poids-lourds, engins de chantier, utilitaires…) ont cinq fois plus de probabilité d’être dérobés que les véhicules particuliers. La raison est simple : la valeur marchande importante de ces véhicules attire de plus en plus les malfrats.

Taux de sinistralité des deux-roues en 2020
Taux de sinistralité des deux-roues en 2020.
Taux de sinistralité des véhicules professionnels en 2020
Taux de sinistralité des véhicules professionnels en 2020 (utilitaires et engins de chantier...).


Le vol à la souris, méthode la plus utilisée

Dans 80 % des cas, les vols sont le résultat de piratages électroniques (ou vol à la souris). Coyote Secure relève que la méthode de « l’attaque relais » est de plus en plus utilisée. Elle consiste à pirater le signal de la clé permettant ainsi de déverrouiller et démarrer les voitures à distance et sans effraction. Le vol à la prise diagnostic (prise OBD) tient également la corde. Il permet aux voleurs de se connecter directement à l’électronique du véhicule depuis ce connecteur situé dans l’habitacle de la majorité des modèles commercialisés depuis le début des années 2000.

vol de voiture enfouissement

Par ailleurs, l’observatoire Coyote Secure note une augmentation du nombre de véhicules volés « enfouis » (46 %), c’est-à-dire dissimulés dans des lieux couverts (parking souterrain, container…). Cette méthode, qui peut être complétée par un système de brouillage, a l’avantage de neutraliser les réseaux GSM ou de localisation GPS et permet notamment de démanteler un véhicule en toute tranquillité. « L’enfouissement en sous-terrain a quasiment doublé entre 2017 et 2020, preuve que les filières se sont adaptées aux technologies classiques », détaillent les experts Coyote.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
micheljosiane917 Le 17/08/2021 - 11:12
Une voiture volée, c'est un autre véhicule vendu pour le remplacer. Le marché automobile a-t-il intérêt à empécher ces vols ?
VotrePseudo Le 19/03/2021 - 13:00
D'excellentes idées, sans doute "trop bonnes" pour être appliquées... à se demander si le vol des voitures n'arrange pas certains... Comme anti-démarrage artisanal, un interrupteur bien planqué qui coupe l'alimentation de la pompe à carburant immergée dans le réservoir, est efficace.
Arthur1973 Le 19/03/2021 - 10:32
Encore une fois, des pouvoirs publics complètement à la ramasse. On ne fait que des constats. Aucune mesure valable prise. Aucune action en faveur de l'intérêt commun. De l'enfumage et des combines en faveur des puissants. Rien d'autre. Les français vont-ils un jour se décider à sanctionner ces bons-à-rien par les urnes !? L'argument de "partis républicains" ne tient plus. Ces gens là ne sont pas des républicains. DEHORS !!
Voir tous les commentaires (6)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...